SCARPELLI FURIO (1919-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Indissociable de son alter ego Agenore Incrocci (1919-2005), Furio Scarpelli s'est éteint alors qu'il n'avait pas renoncé à suivre de nombreux projets. Dans le cinéma italien où les couples de scénaristes furent nombreux – on peut penser à Steno et Monicelli, Metz et Marchesi, Ennio Flaiano et Tullio Pinelli, Massimo Franciosa et Pasquale Festa Campanile, Leo Benvenuti et Piero De Bernardi, Ruggero Maccari et Ettore Scola... –, la « marque » Age et Scarpelli était une garantie. De la fin des années 1940 au début des années 1980, les deux hommes ont alimenté le cinéma italien en dizaines de films mémorables.

Né en 1919 à Rome, Furio Scarpelli exerce dans les années 1940 ses talents de caricaturiste dans le journal humoristique Marc'Aurelio – il y croise Steno, Federico Fellini et plus tard Ettore Scola. De là, il suit la pente naturelle qui le conduit à passer au cinéma. Il s'associe à Age pour écrire à partir de la fin des années 1940 une série impressionnante de comédies interprétées par des acteurs à succès, Totò notamment. Ainsi, en 1949, Scarpelli est à la fois coscénariste et assistant de Carlo Ludovico Bragaglia pour Totò le moko, avant de signer la même année son premier film avec Age, Totò cerca casa, de Steno et Mario Monicelli. S'ensuivent plusieurs films pour Mario Mattoli, Giorgio Simonelli, Metz et Marchesi, Mario Soldati, Eduardo De Filippo, Gianni Franciolini. Peu à peu, les sujets deviennent plus ambitieux, par exemple pour Totò e Carolina (1953) de Monicelli, Il segno di Venere (1955) de Dino Risi, Padri e figli (1957) de Monicelli, Nata di marzo (1958) d'Antonio Pietrangeli. Les deux scénaristes vont devenir une des clés de voûte de la comédie « à l'italienne », et participer à son mûrissement et à l'approfondissement de ses thématiques : i [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  SCARPELLI FURIO (1919-2010)  » est également traité dans :

SCOLA ETTORE (1931-2016)

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 919 mots
  •  • 1 média

Figure importante du cinéma italien, d'abord comme scénariste, puis comme cinéaste à partir de 1964, Ettore Scola a construit une œuvre composite et cohérente à la fois , dominant de sa stature la commedia all'italiana , où il excelle avec Risi, Monicelli et Comencini jusqu'à la fin des années 1970, mais parcourant aussi, souvent avec audace, des chemins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ettore-scola/#i_85746

Pour citer l’article

Jean A. GILI, « SCARPELLI FURIO - (1919-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/furio-scarpelli/