BESSEL FRIEDRICH (1784-1846)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1817, Bessel introduit les fonctions qui porteront son nom et qui s’avéreront indispensables à la description de la propagation des ondes.

Né le 22 juillet 1784 à Minden en Westphalie, fils d’un petit fonctionnaire, Friedrich Wilhelm Bessel accomplit un début de scolarité si médiocre au lycée de Minden qu’il quitte l’école à quatorze ans pour travailler comme commis dans une entreprise d’import-export. Attiré par la navigation maritime, il s’intéresse alors à la géographie, aux langues et aux observations nautiques, construisant lui-même un sextant et étudiant l’astronomie à ses heures de liberté. En 1804, il calcule, sur la base des observations faites deux siècles plus tôt par Thomas Harriot (1560-1621), la trajectoire de la comète de Halley. Remarqué par l’astronome et médecin Heinrich Olbers (1758-1840), ce résultat est rapidement publié et lui permet d’obtenir, en 1806, un emploi d’assistant à l’observatoire de Lilienthal (Basse-Saxe), l’un des mieux équipés du monde à cette époque. En 1810, Bessel est nommé directeur du futur observatoire de Königsberg en Prusse-Orientale, dont il supervise la construction, achevée en 1813. En attente de locaux convenables et d’instruments performants, Bessel accomplit d’abord la compilation des observations de James Bradley (1693-1762), l’astronome royal de l’observatoire de Greenwich ; sa publication en 1818 d’un catalogue de 3 222 étoiles, sous le titre de Fundamenta astronomiae, permet de mesurer l’ampleur de l’apport de Bradley à l’astronomie.

Influencé par les travaux de Joseph-Louis Lagrange (1736-1813) sur les trajectoires elliptiques des planètes, Bessel s’attache à résoudre le problème du mouvement de trois corps soumis à leurs attractions mutuelles par la force de gravitation. Il trouve alors commode d’introduire les fonctions qui, depuis, portent son nom. Elles sont définies comme les solutions d’une équation différentielle (dite de Bessel) du second ordre :

x2f’’+ xf + (x2a2)f = [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  BESSEL FRIEDRICH (1784-1846)  » est également traité dans :

ÉCLIPSES

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 2 365 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Éclipses de Soleil »  : […] Supposons que le cône d'ombre proprement dit, c'est-à-dire en en excluant la partie au-delà de son sommet, rencontre la surface de la Terre. Il y découpe un petit ovale d'environ 200 kilomètres de diamètre à l'intérieur duquel l'éclipse est totale. Du fait du mouvement de la Lune par rapport à la Terre et de la rotation de la Terre autour de son ax […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclipses/#i_28515

GAIA MISSION

  • Écrit par 
  • François MIGNARD
  •  • 2 653 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Comment repérer les étoiles sur la sphère céleste ? »  : […] La direction d’un objet dans le ciel à un instant donné est déterminée par deux angles équivalents à la longitude et à la latitude sur la Terre. Cela fixe sa position sur la sphère céleste (deux dimensions), sans indiquer si cet astre est proche (une planète du Système solaire par exemple), relativement éloigné (une étoile de notre Galaxie) ou trè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaia-mission/#i_28515

PREMIÈRE DÉTERMINATION DE LA DISTANCE D'UNE ÉTOILE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 338 mots

Bien que l'on soit depuis longtemps convaincu que les étoiles sont très éloignées, toutes les tentatives pour évaluer leur distance vont demeurer vaines jusqu'au début du xix e  siècle. Le principe de cette mesure est pourtant simple : si l'on parvient à observer, au cours d'une année, le déplacement apparent d'une étoile proche par rapport à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-determination-de-la-distance-d-une-etoile/#i_28515

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « BESSEL FRIEDRICH - (1784-1846) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-bessel/