POULAIN DE LA BARRE FRANÇOIS (1647-1723)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Philosophe et linguiste français, François Poulain de la Barre est essentiellement connu pour ses trois traités féministes d’inspiration cartésienne : De l’égalité des deux sexes (1673) ; De l’éducation des dames (1674) ; De l’excellence des hommes (1675).

Les renseignements biographiques sur Poulain sont épars et rares. Né en 1647 dans une famille d’hommes de loi parisienne, il est étudiant en théologie à la Sorbonne et destiné à la prêtrise. Mais il aurait assisté à des conférences données en ville par des cartésiens – alors largement exclus des enseignements universitaires en France – ou à l’académie de Richesource, et se serait définitivement éloigné de la philosophie scolastique. Il abandonne ses études vers 1666, sortant bachelier, mais non docteur, de la faculté de théologie de l’université de Paris. Il se tourne un temps vers les langues et écrit Les Rapports de la langue latine avec la françoise (1672). Puis il publie consécutivement ses trois traités philosophiques sur l’égalité des sexes. Il devient ensuite curé dans deux petites paroisses de Picardie, d’abord à La Flamengrie en 1680 puis à Versigny en 1685. Dès cette époque, l’orthodoxie de sa doctrine est sans doute sujette à caution. Il renonce en tout cas à ce bénéfice en 1688 et rejoint Genève, où il épouse Marie Ravier en 1690 et demeurera jusqu’à sa mort. Il exerce la profession d’enseignant au collège de Genève, et rédige alors un nouvel ouvrage sur la langue : Essai des remarques particulières sur la langue françoise pour la ville de Genève (1691). Il attend longtemps son statut de bourgeois genevois et ne l’obtient qu’en 1716, en raison des accusations de socinianisme (négation du dogme de la Trinité) portées contre lui. Il meurt le 4 juin 1723 à Genève.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences habilitée à diriger des recherches, faculté de philosophie, université Jean-Moulin Lyon-III

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Frédérique PELLEGRIN, « POULAIN DE LA BARRE FRANÇOIS - (1647-1723) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-poulain-de-la-barre-1647-1723/