FILARIOSES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les filarioses sont des affections parasitaires très fréquentes, engendrées par la présence dans l'organisme de vers nématodes (ou filaires) appartenant à la famille des Filaridés.

Nématodes parasites de l'homme

Nématodes parasites de l'homme

Tableau

Principaux cas de parasitisme de Nématodes chez l'homme et leur pathogénie (l'incidence est donnée en pourcentages de la population mondiale). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Certaines filaires seulement sont pathogènes, et, selon leurs localisations chez l'homme, on distingue quatre filarioses très différentes les unes des autres : les filarioses lymphatiques, la loase, l'onchocercose et la dracunculose.

Les vers adultes, d'une longévité de plusieurs années, ressemblent à un gros fil blanchâtre, et la femelle, toujours plus grande que le mâle, émet de très nombreux embryons, les microfilaires, dont les migrations sont toujours un sujet d'étonnement pour les chercheurs.

Les filarioses lymphatiques

Les filarioses lymphatiques sont extrêmement répandues dans les régions intertropicales des cinq continents et représentent la parasitose humaine la plus fréquente après le paludisme et les bilharzioses. On en connaît deux aspects :

– la filariose de Bancroft est la plus fréquente ; elle est due à Wuchereria bancrofti et à sa variété pacifica  ;

– la filariose de Malaisie, due à Brugia malayi, prédomine dans les régions rurales en Extrême-Orient.

Les vers adultes, longs de 5 à 10 centimètres, s'installent pour de longues années dans les vaisseaux et ganglions lymphatiques.

Leurs embryons, les microfilaires, d'une longueur de 250 à 300 micromètres et pourvus d'une gaine, circulent dans la lymphe et passent dans le sang la nuit seulement pour W. Bancrofti, le jour pour les autres. Cette étrange périodicité sanguine est une coaptation à l'activité du vecteur. Elle peut du reste s'inverser chez les travailleurs de nuit et les malades alités.

La transmission de la maladie est assurée par la piqûre de nombreux moustiques femelles (Culex, Anopheles, Aedes, etc.), qui aspirent le sang et les microfilaires, et contaminent l'homme à l'occasion d'une autre piqûre quelques jours après.

L'infestation filarienne entraîne des accidents, non seulement d'ordre mécanique [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur agrégé du Val-de-Grâce, médecin général inspecteur, directeur général du service de santé de la première région militaire

Classification


Autres références

«  FILARIOSES  » est également traité dans :

PARASITOLOGIE ET MALADIES PARASITAIRES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  • , Universalis
  •  • 8 215 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Helminthiases dues à des Nématodes »  : […] – Affections transmises par des vecteurs (filarioses). Selon la localisation de la filaire adulte dans l'organisme, on distingue, d'une part, des filarioses cutanées : l'onchocercose transmise par les simulies, et redoutable par ses complications oculaires aboutissant souvent à la cécité totale et définitive (maladie de Robles en Amérique centrale) ; la loase, maladie de l'ouest de l'Afrique cent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parasitologie-et-maladies-parasitaires/#i_10459

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2015

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 818 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de physiologie ou médecine a été décerné à William C. Campbell , Satoshi Ōmura et Youyou Tu pour leurs travaux sur les maladies parasitaires, qui ont permis le développement de nouveaux traitements. Environ trois milliards et demi d’humains vivent dans des zones géographiques où le paludisme est une maladie répandue. Dans ces mêmes aires, ou à leur proximité, existent d’autres mala […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physiologie-ou-medecine-2015/#i_10459

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert DURIEZ, « FILARIOSES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/filarioses/