Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EXCRÉTION

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Bibliographie

A. Beaumont, B. Lahlou, N. Mayer-Gostan & P. Payan, Osmorégulation et excrétion, Belin Sup Sciences, Paris, 2000

J. Daguzan, « Principales Caractéristiques de l'appareil excréteur et de l'excrétion azotée chez les Mollusques gastéropodes », in L'Année biologique, t. XIX, pp. 367393, 1980

R. Eckert, D. Randall, W. Burggren & K. French, Physiologie animale : mécanismes et adaptations. De Boeck Université, Paris, 1999

C. A. Edwards & J. R. Lofty, Biology of Earthworms, Chapman & Hall, Londres, 1977

R. Gilles et al., Physiologie animale, De Boeck Université, 2006

R. Hartenstein, Principles of Physiology, Van Nostrand Rinehold Co., New York, 1972

G. Kümmel, « Filtration Structures in excretory systems – a comparison », in L. Bolis, K. Schmidt-Nielsen et S. H. P. Maddrell éd., Comparative Physiology, Cambridge Univ., New York, 1978

J. E. Phillips, « Excretion in Insects : function of gut and rectum in concentrating and diluting the urine », in Fed. Proc., t. XXXVI, pp. 2480-2486, 1977

C. L. Prosser, Environmental and Metabolic Physiology, Wiley-Liss, New York, 1991

C. L. Prosser, Comparative Animal Physiology, 4e éd., Wiley-Liss, New York, 1991 J. C. Rankin & J. A. Davenport, Animal Osmoregulation, Blackie, Glasgow, 1981

D. Richard et al., Physiologie des animaux. tome 1 : Physiologie cellulaire et fonctions de nutrition. Nathan Université, Paris, 1997

M. Rieutort, Physiologie animale, 2. Les Grandes Fonctions, 2e éd., Masson, Paris, 1999

K. Schmidt-Nielsen, Physiologie animale. Adaptations et milieux de vie, Dunod, Paris, 1999

E. Skadhauge, « Excretion in Lower Vertebrates : function of gut, cloaca, and bladder in modifying the composition of urine », in Fed. Proc., t. XXXVI, pp. 2487-2492, 1977

Y. Turquier, L'Organisme dans son milieu. 1. Les fonctions de nutrition, Doin, Paris, 1989

W. B. Vernberg & F. J. Vernberg, Environmental Physiology of Marine Animals, Springer Verlag, Berlin, 1972

W. B. Vernberg, F. J. Vernberg & B. Winoma, The Biology of Crustacea, Academic Press, San Diego (Calif.), 1983

K. L. Wilbur & A. S. Saleuddin, The Mollusca : Physiology, 2 vol., Academic Press, San Diego (Calif.), 1983

P. Willmer, G. Stone& I. Johnston, Environmental Physiology of Animals, Blackwell Science, Oxford, 2000

P. C. Withers, Comparative Animal Physiology, Saunders College Publishing, Fort Worth, 1992.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

René LAFONT. EXCRÉTION [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Déchets azotés - crédits : Encyclopædia Universalis France

Déchets azotés

Métabolisme des molécules organiques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Métabolisme des molécules organiques

Excrétion azotée chez les animaux - crédits : Encyclopædia Universalis France

Excrétion azotée chez les animaux

Autres références

  • ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

    • Écrit par
    • 2 955 mots
    • 1 média
    Le poumon, en excrétant par les voies respiratoires du gaz carbonique, modifie la pCO2 du sang artériel.
  • ADRÉNALINE

    • Écrit par
    • 3 565 mots
    • 2 médias
    ...et une aldéhyde-déshydrogénase, transforment les aldéhydes instables produits sous l'action de la monoamine oxydase en alcool et en acide carboxylique. La plus grande partie des catécholamines est excrétée sous forme de métabolites désaminés. Seule une petite partie est excrétée inchangée ou bien sous...
  • ALDOSTÉRONE

    • Écrit par
    • 1 641 mots
    ...action minéralo-corticoïde, maintient à concentration quasi constante (homéostasie) le sodium et le potassium dans l'organisme. La rétention sodée et l'excrétion de K+ provoquées par l'hormone ne sont pas obligatoirement couplées ; un phénomène d'échappement (arrêt de l'effet biologique après...
  • AMPHIBIENS ou BATRACIENS

    • Écrit par , et
    • 6 177 mots
    • 19 médias
    Lesreins sont situés très dorsalement, de part et d'autre de la colonne vertébrale. Ce sont des reins secondaires (mésonéphros). Au cours du développement, leur partie antérieure dégénère chez la femelle, alors qu'elle est annexée par l'appareil génital chez le mâle. La partie...
  • Afficher les 29 références