EURASIE, biogéographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Ours brun

Ours brun
Crédits : James Balog, Getty Images

photographie

Goéland cendré

Goéland cendré
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Goéland railleur

Goéland railleur
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Mouette tridactyle

Mouette tridactyle
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


L'Eurasie, bloc formé par l'ensemble des continents asiatique et européen, représente le tiers de la partie émergée de l'écorce terrestre : plus de 54 millions de km2 d'un seul tenant. Elle est entièrement située dans l'hémisphère nord – sauf l'extrême sud de la Malaisie – et se répartit à peu près également de part et d'autre du 45e parallèle.

En tête de tous les continents par son étendue, l'Eurasie l'est encore par son altitude moyenne : l'énorme « toit du monde » que constituent l'Himalaya et ses dépendances (entre 4 000 et 8 000 m) est relayé plus à l'ouest par les chaînes du Zagros, du Taurus et du Caucase, puis par celles des Alpes. En raison de sa forme massive, et du fait de la barrière montagneuse qui la divise d'ouest en est, l'Eurasie présente d'importants contrastes climatiques.

À l'aridité du cœur du continent asiatique (affectant plus du tiers de sa superficie) s'opposent en effet les climats humides des marges occidentales (Europe) et méridionales (Indo-Malaisie).

On sait que l'Inde et le Sud-Est asiatique, soumis au régime des moussons, sont parmi les régions du monde où il pleut le plus, bien qu'elles se situent, en latitude, au niveau du tropique du Cancer. Il y règne d'autre part un climat chaud (plus de 10 degrés en moyenne pour janvier). Ainsi l'Asie tropicale constitue-t-elle un domaine distinct qui contraste aussi bien avec les régions qui bénéficient d'un climat tempéré océanique (Europe occidentale, territoires bordant la mer du Japon) qu'avec celles qui sont soumises à un climat continental rigoureux (Europe orientale, Asie centrale, Sibérie). Il convient de rappeler que ces dernières, qui couvrent les trois quarts de la superficie de l'Eurasie, détiennent le record des basses températures – le « pôle du froid » étant situé à Verkhoïansk en Sibérie. L'isotherme 0 0C de janvier délimite un immense territoire où la neige séjourne de deux à cinq mois par an.

Telles sont les conditions cli [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre PFEFFER, « EURASIE, biogéographie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eurasie-biogeographie/