ATGET EUGÈNE (1857-1927)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le classement des images

En 1898, l'année où il entreprend sa collaboration avec les institutions parisiennes dont il va nourrir de ses photographies les fonds documentaires (Bibliothèque nationale, bibliothèque de l'école des Beaux-Arts, bibliothèque des Arts décoratifs, bibliothèque historique de la Ville de Paris), Atget se lance dans son grand projet photographique, unique par son ampleur et son volume – dix mille images estimées, ce qui est beaucoup pour des négatifs sur verre. Il invente un classement des images – pour la plupart réalisées à Paris et aux alentours – précis et presque conceptuel, atypique pour l'époque. Ses négatifs, parfaitement légendés, sont en effet identifiés par un numéro et répartis en cinq séries principales. La première « Paysages et documents » n'est pas la plus copieuse, mais rassemble le travail réalisé depuis le début des années 1890 : des vues de plantes, d'animaux, des scènes paysannes, mais aussi des rues et de monuments du vieux Rouen (1907) ; Atget l'enrichira jusqu'à la fin de sa vie. La série « Paris pittoresque » commencée avant 1898 en collectant des images de petits métiers (marchands ambulants, rémouleurs, paveurs) n'est guère poursuivie entre 1900 et 1910, mais accueille par la suite des vues consacrées aux aspects de la vie moderne : les voitures, les enseignes et les vieilles boutiques, les zoniers et les fortifications de Paris, les vitrines ou encore les prostituées. « L'Art dans le vieux Paris » est sans conteste la série la plus volumineuse. Le photographe s'attache plus particulièrement aux édifices du xviie et du xviiie siècle mais s'intéresse aussi aux rues, aux quais, aux jardins, aux sculptures. Avec la série « Environs de Paris », il étend ses investigations à l'Île-de-France et photographie les châteaux de Versailles et de Saint-Cloud. Enfin, la série « Topographie du vieux Paris », entreprise en 1906 et achevée en 1919, rassemble des vues de rues et d'anciennes façades, des cours et des sites voués à la démolition. À ces cinq gran [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : diplôme de l'École Louis-Lumière, diplôme de recherche de l'École du Louvre, responsable du fonds de photographie à la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Paris

Classification


Autres références

«  ATGET EUGÈNE (1857-1927)  » est également traité dans :

ATGET, UNE RÉTROSPECTIVE (exposition)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 005 mots

Les quelque vingt-cinq mille photographies aujourd'hui connues de l'œuvre d'Eugène Atget constituent le fonds le plus riche sur le Paris des quatre décennies 1890-1930. L'hommage que le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France lui rendait, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atget-une-retrospective/#i_70730

ABBOTT BERENICE (1898-1991)

  • Écrit par 
  • Christian CAUJOLLE
  •  • 797 mots

Certaines figures de l'histoire de l'art occupent des places singulières car elles ne se sont pas accomplies dans le domaine précis de la création artistique qui fut leur première passion. C'est le cas de l'Américaine Berenice Abbott, qui voulait se consacrer à la sculpture et qui expérimenta l'approche de la matière, de l'espace et de la lumière dans le domaine de la photographie. Outre son œuvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berenice-abbott/#i_70730

PHOTOGRAPHIE (art) - Le statut esthétique

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 5 133 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La fin de la photographie-peinture »  : […] Bien qu'influencée aussi par le style des photographes britanniques, la photographie américaine avait eu son évolution propre, marquée notamment par un goût très vif des reportages, qui culmine avec les admirables documents sur la guerre de Sécession dus à Mathew Brady, Alexander Gardner et Timothy O'Sullivan , où les cinéastes de westerns viendront régulièrement rechercher d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-art-le-statut-esthetique/#i_70730

LE STYLE DOCUMENTAIRE (O. Lugon)

  • Écrit par 
  • Michel POIVERT
  •  • 971 mots

Les efforts fournis par les spécialistes de la photographie tout au long du xx e  siècle pour légitimer le statut artistique de ce médium ont été nombreux. L'institutionnalisation de la photographie en tant qu'art s'est ainsi produite à l'intérieur des musées – d'abord américains puis européens – prenant le relais des collectionneurs privés. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-style-documentaire/#i_70730

Voir aussi

Pour citer l’article

Anne de MONDENARD, « ATGET EUGÈNE - (1857-1927) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-atget/