ÉCRITS, Kasimir MalévitchFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lorsque Kasimir Malévitch (1878-1935) présente au printemps 1915 un ensemble de toiles dites « alogistes » à l'exposition Tramway VSaint-Pétersbourg, alors Petrograd), il lance dans le catalogue cette boutade : « Le contenu de ces tableaux n'est pas connu de l'auteur. » Quelques mois plus tard la même année, alors qu'il dévoile sa nouvelle esthétique, le suprématisme, au public de la fameuse exposition 0.10 (Petrograd), l'artiste fait paraître successivement deux brochures : Du cubisme au suprématisme et Du cubisme et du futurisme au suprématisme. Celles-ci, préparées dans l'urgence d'une stratégie événementielle, scellent avec la théorie un véritable pacte : « Le peintre doit à présent savoir ce qui se passe dans ses tableaux et pourquoi. » Le discours théorique apparaît ainsi chez Malévitch, dans la seconde moitié de l'année 1915, d'une manière aussi abrupte que son abstraction picturale. À la suite de l'expérience « alogiste » qui, en accord avec les poètes futuristes Vélimir Khlebnikov et Alexeï Kroutchonykh, aspirait à saper les fondements rationnels du langage (sa logique signifiante), le peintre inaugure avec le suprématisme la quête d'une révolution sémantique où peinture et écriture œuvrent dans une constante solidarité. D'emblée totalisante, l'ambition du peintre vise à étendre son esthétique à tous les arts. Son projet d'une revue intitulée Zéro, puis Supremus, qui aurait dû rallier poètes, sculpteurs et compositeurs autour du suprématisme ne vit cependant pas le jour. Les nombreux articles publiés à la suite de la révolution d'Octobre dans la revue Anarchie (auprès des textes de Maïakovski) concentrent en revanche un autre aspect essentiel de l'écriture de Malévitch : l'invective propre au positionnement avant-gardiste. C'est avec la présentation de la série des Blanc sur blanc à la X

Suprématisme (série des Blanc sur blanc), K. Malévitch

Photographie : Suprématisme (série des Blanc sur blanc), K. Malévitch

Photographie

Kasimir Malévitch, Suprématisme (série des Blanc sur blanc). 1918. Huile sur toile. 97 cm x 70 cm. Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas. 

Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Suprématisme (série des Blanc sur blanc), K. Malévitch

Suprématisme (série des Blanc sur blanc), K. Malévitch
Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas

photographie

Buste à la chemise jaune, K. Malévitch

Buste à la chemise jaune, K. Malévitch
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en histoire de l'art, responsable de programmation au musée du Louvre

Classification

Les derniers événements

Canada. Nomination de l’opposant saoudien Raif Badawi comme citoyen d’honneur de Montréal. 28 mai 2018

La maire de Montréal Valérie Plante nomme le blogueur saoudien Raïf Badawi citoyen d’honneur de sa ville. Arrêté en juin 2012, celui-ci a été condamné en appel, en mai 2014, à dix ans de prison et mille coups de fouet pour avoir publié des écrits dénoncés par les religieux. Il a reçu cinquante […] Lire la suite

Iran. Investiture du président Mahmoud Ahmadinejad sur fond de procès des opposants. 1er août - 3 septembre 2009

que « près de cinq ministres proposés par Ahmadinejad n'obtiendront pas le vote de confiance ». Le 25 a lieu la quatrième audience du tribunal révolutionnaire qui juge l'ensemble des réformateurs proches de l'ex-président Khatami; selon le procureur, des « aveux écrits » attribuent la responsabilité […] Lire la suite

France. Condamnation de Roger Garaudy pour des écrits révisionnistes. 27 février 1998

Le tribunal correctionnel de Paris condamne le philosophe Roger Garaudy, ancien théoricien communiste, à 120 000 francs d'amende pour diffamation raciale et contestation de crimes contre l'humanité, à la suite de la publication en 1995 et de la réédition en 1996 de son livre Les Mythes fondateurs de la politique israélienne. L'ouvrage « porte à l'évidence atteinte à l'honneur [ […] Lire la suite

États-Unis – Chine. Accord sur la propriété industrielle. 4-26 février 1995

annonce aussitôt des mesures de rétorsion, mais accepte de reprendre les négociations. Le 26, les deux pays parviennent à un accord qui engage Pékin à lutter contre la contrefaçon et à ne pas limiter l'importation de produits écrits ou audiovisuels américains. Cet accord était l'une des conditions de l'admission de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce qui remplace le G.A.T.T. […] Lire la suite

Gabon – France. Visite officielle du président Omar Bongo en France. 3-5 octobre 1984

Le 3, Omar Bongo, président du Gabon, arrive à Paris pour une visite d'État : il est accueilli à l'aéroport par François Mitterrand. Les égards exceptionnels qui lui sont accordés tout au long de sa visite sont destinés à effacer le malaise survenu entre les deux pays à la suite d'écrits […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marcella LISTA, « ÉCRITS, Kasimir Malévitch - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits/