ÉCOLE LITTÉRAIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un mode de périodisation

Soulignons un premier point : la tendance de beaucoup d'écrivains à s'affirmer d'abord en tant qu'individus (avec son pendant, le goût du lecteur pour une œuvre considérée isolément) ne pourra qu'irriter le savant, et tout particulièrement le sociologue, voué par métier à la dimension collective de la réalité humaine – et l'on sait que se développe une sociologie de la littérature : elle peut y voir un déni de réalité, opposer à de telles prétentions le constat de regroupements objectifs. Ainsi justement du Nouveau Roman, qui à défaut de manifeste dispose du travail théorique de Ricardou lui-même, à défaut de revues s'est nettement identifié à une maison d'édition (les éditions de Minuit), à défaut d'un « chef » en a produit deux (Robbe-Grillet le praticien, et Ricardou le critique), etc.

Le moins contestable de ces regroupements est évidemment historique : à qui les observe à un peu de distance, les écrivains d'une même époque (ce dernier terme peut d'ailleurs revêtir un sens stylistique) ont un indéniable air de famille. On parlera donc de générations, de périodes littéraires (ou artistiques) ; par exemple on rattachera la « doctrine classique », qui informerait le classicisme français, à une « école de 1660 » – c'est-à-dire Boileau et les écrivains de son âge, actifs entre 1660 et 1680. Mais sur quoi se fonde ici le rapprochement ? À des critères qui semblent purement extérieurs (se trouver dans un même lieu au même moment), il conviendrait de substituer ceux qui autorisent le mieux le qualificatif de « littéraire » : les affinités reconnues par la critique ne réunissent pas tant des hommes que des textes. C'est bien là le point de vue fondateur de l'histoire littéraire, clairement exprimé par Gustave Lanson dans son Histoire de la littérature française (1894) : « connaître les textes littéraires, les comparer, les grouper par genres, écoles, mouvements » ; il est vrai qu'il enchaîne aussitôt : « déterminer en [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Voir aussi

Pour citer l’article

François TRÉMOLIÈRES, « ÉCOLE LITTÉRAIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-litteraire/