BAJENOV VASSILI (1737-1799)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vassili Ivanovitch Bajenov est l'une des figures les plus intéressantes de l'architecture russe du xviiie siècle. Esprit puissant, original et mystique, il fut aussi fécond dans ses projets que malchanceux dans ses réalisations. Bajenov est né à Moscou d'un père prêtre. Ses études au gymnase de l'Université alternèrent avec des travaux pratiques dans l'équipe de l'architecte moscovite Dimitri Oukhtomski. En 1756, il fut envoyé, parmi d'autres élèves de l'Université, à la toute récente Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Mais en attendant l'ouverture des cours, il travailla pendant deux années à Pétersbourg sous la direction de l'architecte Savva Tchevakinski et il participa à la construction de son œuvre la plus importante, l'église Saint-Nicolas-des-Marins. À partir de 1758, Bajenov fut l'élève de Jean-Baptiste Vallin de la Mothe à l'Académie. En 1759, premier pensionnaire de l'Académie, il partit pour Paris où il fut l'élève de Charles de Wailly, de retour de Rome. Bajenov passa à Paris près de trois ans, et partit en 1762, pour Rome, muni d'une recommandation du marquis de Marigny, directeur général des Bâtiments et frère de Mme de Pompadour.

De retour à Pétersbourg en 1765, Bajenov fut nommé académicien et, en 1767, Catherine II lui confia la construction d'un nouveau palais impérial au Kremlin de Moscou. Dans ce projet colossal (les plans et la maquette sont conservés au musée d'Architecture de Moscou), Bajenov prévoyait la démolition d'un mur (côté sud) de la vieille forteresse, ainsi que de certaines églises. Grâce à un système de places à l'intérieur du Kremlin et de rues convergeant vers elles, le palais devait dominer le vieil ensemble et devenir le centre architectural de la ville. Dressé sur une colline et surchargé d'éléments classiques provenant aussi bien de l'architecture antique que maniériste, le palais du Kremlin transformait [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargée de recherche au centre André-Chastel, université de Paris-IV-Sorbonne, docteur en histoire et civilisation de l'École des hautes études en sciences sociales, habilitée à diriger les recherches

Classification


Autres références

«  BAJENOV VASSILI (1737-1799)  » est également traité dans :

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'architecture classique »  : […] Rastrelli prit sa retraite en 1763. Peu avant, son projet de galeries marchandes pour Saint-Pétersbourg avait été rejeté car on le jugeait trop coûteux. C'était en fait le signe d'un changement de goût, d'un abandon du baroque. Le nouveau projet fut confié à l'architecte français Jean-Baptiste Michel Vallin de la Mothe, ce qui signifiait clairement que Saint-Pétersbourg se tournait vers le classic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_99199

Pour citer l’article

Olga MEDVEDKOVA, « BAJENOV VASSILI - (1737-1799) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-bajenov/