GALWAY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La ville de Galway, ou Gaillimh en langue irlandaise, est un port maritime situé sur la côte ouest de l'Irlande, sur la rive nord de la baie homonyme. C'est également la capitale du comté de Galway.

Protégée par les fortifications édifiées par des colons anglo-normands (vers 1270), Galway se développa grâce à ses activités commerciales, en particulier du fait de ses échanges avec l'Espagne. Une fois la ville conquise par les Anglais, le pouvoir fut confié à quatorze familles d'origine anglaise – que l'on appelle les « Tribus de Galway » –, ce qui valut à Galway le surnom de « ville des Tribus ». Les prérogatives accordées par la charte de privilèges signée par Richard II (roi de 1377 à 1399), furent étendues en 1545. Les îles d'Aran, situées à 30 kilomètres au sud-ouest du port, furent placées sous l'autorité de ce dernier et l'exportation de tous les biens, à l'exception de la toile de lin et des lainages, fut autorisée. Une charte datant du règne de Jacques Ier d'Angleterre (1603-1625) donna à la ville et aux terres l'entourant sur un rayon de trois kilomètres le statut de comté. Galway fut occupée par l'armée du Parlement pendant la guerre civile anglaise (1642-1651), puis de nouveau durant les campagnes de Guillaume III d'Angleterre.

Galway exporte surtout de la laine, des produits agricoles, du marbre, de la porcelaine et différents métaux. Parmi les principales industries de la ville on compte notamment la ferronnerie et la fabrication d'ordinateurs, de moteurs électriques, d'instruments médicaux et d'équipements sportifs. Le tourisme constitue également une source de revenus importante. Un service de transport par bateau relie Galway aux îles d'Aran. Les vestiges d'un monastère franciscain (fondé en 1296) sont encore visibles et Galway est le siège d'un diocèse catholique. L'église Saint-Nicholas date de 1320. L'University College, fondé en 1849 sous le nom de Queen's College, fut intégré en 1908 à l'université nationale d'Irlande. La ville compte plusieurs théâtres, dont le Druid Theatre, très réputé, et le An Taibhdhearc, premier théâtre d'Irlande où les pièces furent jouées en langue gaélique. La ville accueille également chaque année le Galway Arts Festival et le festival international de l'huître, ainsi que des courses hippiques. À la fin du xxe siècle, Galway était l'une des villes européennes où la croissance démographique était la plus forte. Sa population dépasse 72 000 habitants (en 2008).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  GALWAY  » est également traité dans :

IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Pierre JOANNON
  • , Universalis
  •  • 10 103 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Des découpages entre héritage historique et intégration européenne  »  : […] Cette île à l'unité naturelle certaine est traversée par une frontière internationale. Elle est occupée à plus des quatre cinquièmes par le territoire de la république d'Irlande, Éire en irlandais, qui s'étend sur 485 kilomètres du nord au sud et 275 kilomètres d'est en ouest, disposant d'une façade maritime de 1 448 kilomètres. Le nord-est de l'île est, quant à lui, occupé, depuis la partition d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-irlande/#i_50051

Pour citer l’article

« GALWAY », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/galway/