Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DOMINIQUE

Nom officiel

Commonwealth de Dominique (DM)

    Chef de l'État

    Charles Savarin (depuis le 2 octobre 2013)

      Chef du gouvernement

      Roosevelt Skerrit (depuis le 8 janvier 2004)

        Capitale

        Roseau

          Langue officielle

          Anglais

            Unité monétaire

            Dollar des Caraïbes de l'Est (XCD)

              Population (estim.) 63 200 (2024)
                Superficie 751 km²

                  La Dominique est un pays insulaire des Petites Antilles, situé dans la mer des Caraïbes entre la Guadeloupe et la Martinique, de quelque 750 kilomètres carrés et 69 000 habitants (2005). Le pays est membre du Commonwealth depuis son indépendance en 1978. Roseau est à la fois la capitale et le principal port du pays.

                  Dominique : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Dominique : carte physique

                  Dominique : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Dominique : drapeau

                  Géographie

                  Le volcanisme à l'origine de l'île est encore actif et se manifeste par des vapeurs sulfureuses et des sources chaudes, comme celles du Boiling Lake, dans le sud de l'île. Une chaîne de montagnes élevées, recouvertes de forêts, s'étend du nord au sud, et culmine au Morne Diablotin (1 447 mètres). En son centre, elle est interrompue par une plaine où coule la rivière Layou, qui s'écoule vers l'ouest. Aucun des nombreux cours d'eau de l'île n'est navigable. La Dominique jouit d'un climat agréable, très doux de décembre à mars (29 0C en moyenne), et plus chaud en été (32 0C en moyenne). La saison sèche s'étend de février à mai, et la saison des pluies – de juin à octobre – est souvent ponctuée de cyclones. Les précipitations annuelles varient entre 1 500 et 3 700 millimètres en moyenne sur les côtes, mais peuvent atteindre 6 350 millimètres en montagne. La Dominique est l'île la plus boisée des Petites Antilles. Les forêts abritent une faune particulièrement riche (certains perroquets et colibris ne vivent que sur cette île ou à proximité).

                  La population actuelle, principalement d'origine africaine, compte également des Européens, des Syriens et des Indiens Karibs. La Dominique est la seule île où vit encore un groupe autonome relativement important de Karibs. Ces descendants des indigènes qui peuplaient l'île avant la colonisation, désormais souvent métis, vivent pour la plupart dans une réserve créée en 1903. L'anglais est la langue officielle, mais le créole français est couramment parlé, et la langue originelle des Karibs est encore utilisée par endroits. La population est en majorité catholique, avec également des méthodistes, des pentecôtistes et des adventistes. Le phénomène d'émigration massive, qui a marqué les années 1970, a culminé après le passage du cyclone David en 1979, avant de s'inverser au cours de la décennie suivante.

                  La Dominique est l'un des pays les plus pauvres des Caraïbes, car des cyclones ravagent, par intermittence, son économie fondée sur l'agriculture. Le cyclone David a dévasté l'île en août 1979, détruisant les ressources agricoles du pays, puis le cyclone Allen en 1980, et le cyclone Hugo en 1989. La pierre ponce, roche volcanique utilisée principalement dans la construction, est le minerai le plus commercialisé. Le sol est également riche en argile et en calcaire. Les tentatives de diversification ont eu peu de succès, l'agriculture reste le premier secteur d'activité en termes d'emploi et de contribution au P.N.B. Le pays produit surtout des bananes (près de 50 p. 100 des revenus d'exportation), des agrumes, des noix de coco, du cacao, du café et des légumes. La majeure partie des productions et des exportations (coprah, huile de coco, savon, huile de laurier, jus de fruits) est d'origine agricole. L'exploitation forestière permet de fabriquer des meubles. L'industrie de la pêche souffre du passage des cyclones, celui de 1979 avait détruit presque toute la flotte du pays. La plupart des bateaux sont construits à Portsmouth (sur la côte nord-ouest). Le pays importe des denrées, des combustibles minéraux et des produits manufacturés. Le tourisme se développe lentement car le pays ne possède qu'un faible réseau de transport, peu d'hôtels et de belles plages. L'île cherche surtout à développer des réserves naturelles pour protéger sa faune et sa flore exceptionnelles, afin d'attirer les touristes. Les pluies abondantes et le terrain[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : professeur de géographie, université de Californie, Davis
                  • : professeur émérite de géographie à l'université de Floride à Gainesville
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Dominique : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Dominique : carte physique

                  Dominique : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Dominique : drapeau

                  Autres références

                  • ARAWAKS & KARIBS

                    • Écrit par Oruno D. LARA
                    • 3 294 mots
                    • 1 média
                    Tous les groupements arawaks et karibs subsistent sur le continent mais ils furent détruits dans le domaine insulaire, sauf en Dominique où une réserve (Carib Reserve) fut créée en 1903. Dirigés par un chef (ubutu), les Karibs de la Dominique subsistent grâce à un artisanat (objets de fil, de corde,...
                  • ROSEAU, ville

                    • Écrit par Universalis
                    • 252 mots

                    Capitale et plus grande ville (16 600 hab. en 2006) de la Dominique, État insulaire des Petites Antilles, Roseau est située sur la côte sud-ouest de l'île, à l'embouchure de la rivière Roseau. La ville a été fondée par les Français au xviie siècle mais, comme l'île, elle a été...

                  • WINDWARD ISLANDS

                    • Écrit par Jean-Claude GIACOTTINO
                    • 377 mots

                    Îles situées entre la Guadeloupe et Tobago, les Windward, d'origine volcanique, sont très humides et menacées par les cyclones ; elles ont toutes accédé à l'indépendance après avoir été sous souveraineté britannique. Leur pauvreté alimente un fort courant d'émigration, sauf en ...

                  Voir aussi