ROSEAU, ville

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale et plus grande ville (16 600 hab. en 2006) de la Dominique, État insulaire des Petites Antilles, Roseau est située sur la côte sud-ouest de l'île, à l'embouchure de la rivière Roseau. La ville a été fondée par les Français au xviie siècle mais, comme l'île, elle a été l'objet des luttes franco-britanniques : les Anglais s'en emparent en 1761 et la renomment Charlotte Town en l'honneur de leur reine ; en 1768, elle devient la capitale de l'île, rôle tenu auparavant par Portsmouth, puis elle est reprise et incendiée par les Français en 1805. Au xviiie siècle, elle se limite à la vieille ville actuelle, et ne commence à s'étendre qu'au début du siècle suivant. Mais c'est surtout à partir des années 1950 que la ville connaît une forte expansion, avec l'arrivée des ruraux en quête de travail. Les principaux édifices de la ville sont la cathédrale catholique (xixe s.) construite sur une chapelle de 1730, l'église anglicane Saint-George, l'ancienne résidence du gouverneur général et le Victoria Memorial, édifié en 1901. La ville a été dévastée par l'ouragan David en 1979 et a dû être presque entièrement reconstruite. Son port, niché dans une rade ouverte, exporte des citrons verts, du jus de lime, des huiles essentielles, des fruits et des légumes tropicaux et des épices. Ses plages de sable noir, volcanique, constituent l'une des attractions touristiques.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ROSEAU, ville », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roseau-ville/