FONTANA DOMENICO (1543-1607)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Basilique Saint-Pierre, Rome

Basilique Saint-Pierre, Rome
Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

photographie

Palais du Quirinal, Rome

Palais du Quirinal, Rome
Crédits : Bridgeman Images

photographie


Ingénieur et architecte, Domenico Fontana est probablement, avec Bernin, celui qui a le plus contribué à donner sa physionomie à la Rome moderne. Il était originaire du nord de l'Italie, de la région de Lugano. Vers sa vingtième année, on le trouve déjà établi à Rome où il passera la majeure partie de son existence.

La chance de Domenico Fontana fut de trouver un mécène et un protecteur particulièrement éclairé en la personne du cardinal Montalto, lequel devait devenir pape en 1585 sous le nom de Sixte Quint. Les cinq années de ce pontificat, si importantes par ailleurs dans l'histoire de l'Église, sont aussi une période capitale dans celle de l'urbanisme romain. Fontana, déjà illustre par des travaux comme ceux qu'il avait conduits à Sainte-Marie-Majeure entre 1570 et 1580 (aménagement de la chapelle du Saint-Sacrement, tombeau de Nicolas IV), se vit confier le soin de donner à la ville un nouveau tracé. Des obélisques furent dressés sur les places principales : devant Saint-Jean-de-Latran, Saint-Pierre, Sainte-Marie-Majeure, la Trinité-des-Monts. De longues rues rectilignes furent percées pour relier entre elles ces places, de sorte que les obélisques constituent les points de terminaison des perspectives ainsi créées. La surimposition de ces axes rigoureusement dessinés au relief mouvementé de Rome aboutit à d'impressionnants résultats : l'obélisque de la Trinité-des-Monts, détaché sur le ciel comme une aiguille au bout de l'étroite via Sistina, est l'un des plus beaux motifs de paysage urbain que l'on puisse rencontrer au monde. L'aménagement de la place du Quirinal, où Fontana dessine les sévères façades du palais et installe les fameux chevaux, témoigne également d'un sens infaillible de l'organisation urbaine.

Basilique Saint-Pierre, Rome

Basilique Saint-Pierre, Rome

photographie

L'obélisque érigé en 1586 par D. Fontana et la basilique Saint-Pierre (architectes : Antonio da Sangallo, Michel-Ange, Giacomo della Porta), Rome . 

Crédits : Ken Welsh, Bridgeman Images

Afficher

Palais du Quirinal, Rome

Palais du Quirinal, Rome

photographie

Palais du Quirinal, Rome. Architectes : Domenico Fontana, Carlo Montana, Bernin. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Comme il arrive souvent, Domenico Fontana fut, après la mort de son protecteur, frappé d'une disgrâce si profonde qu'il se vit réduit à quitter Rome. Il s'établit à Naples où il mourra. Sa conception de l'urbanisme, fondée à la fois sur une rationalité extrême et sur des effets de surprise, doit être prise en compte par qui s'intéresse à l'esprit maniériste ; elle en fait en tout cas l'un des génies les plus originaux de l'époque.

—  Georges BRUNEL

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres, conservateur des objets d'art des églises de la Ville de Paris

Classification


Autres références

«  FONTANA DOMENICO (1543-1607)  » est également traité dans :

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les premières œuvres baroques à Rome »  : […] Il est hors de doute que l'Italie, par la qualité des œuvres et des maîtres qui s'y révèlent alors, a fourni les modèles et donné l'impulsion. Le baroque est le style de la Contre-Réforme, a-t-on dit. À n'en pas douter, parce que le concile de Trente avait maintenu la vénération des images et qu'il avait prêté désormais à l'Église catholique le caractère d'une religion sensible, où les rites et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_5130

BELLORI GIOVAN PIETRO (1613-1696)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 602 mots

Homme de lettres italien, critique d'art, bibliothécaire de Christine de Suède, puis conservateur des Antiquités de Rome sous le pontificat de Clément X. L'œuvre de théoricien de Bellori, consignée dans un discours sur l' Idée du peintre, du sculpteur et de l'architecte ( L'Idea del pittore ..., 1644 et 1672) ainsi que de biographe ( Vies des peintres, sculpteurs et architectes modernes , Vite d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovan-pietro-bellori/#i_5130

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Rome capitale de la Contre-Réforme »  : […] La fonction de capitale religieuse de Rome, ville cosmopolite qui atteint 100 000 habitants vers 1600, se transforme à la même époque. Face aux attaques envers le népotisme et la corruption de la cour pontificale (Luther visite Rome en 1510-1511), elle est érigée en capitale de la Contre-Réforme. L' Inquisition romaine est rétablie en 1542. Rome déploie une politique d'attractivité renforcée. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_5130

Pour citer l’article

Georges BRUNEL, « FONTANA DOMENICO - (1543-1607) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-fontana/