RIVERA DIEGO (1886-1957)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre mexicain, originaire de Guanajuato, Diego Rivera a suivi dans sa jeunesse les cours de l'école des beaux-arts de Mexico. Il se libérera de l'académisme espagnol (en particulier de l'influence de Velázquez) à la suite d'un séjour à Paris. C'est en effet dans la capitale française que le peintre, ami de Modigliani et d'Apollinaire, découvre l'art moderne, et surtout l'avant-garde cubiste. Malgré l'intérêt manifesté pour l'œuvre de Picasso, de Braque et de Juan Gris, l'artiste ne se sent pas à l'aise dans les milieux parisiens, et le cubisme n'exercera sur lui qu'une influence passagère. C'est au Mexique, secoué encore par la révolution, que Rivera trouvera les motivations profondes qui le poussent à rechercher une peinture vraiment originale et sud-américaine. Il élabore alors, avec son compatriote Siqueiros, les fondements d'un « art monumental et héroïque selon l'exemple des grandes traditions préhispaniques d'Amérique ». Cet art ne sera plus uniquement un art de chevalet, aristocratique et de petit format, mais un art monumental dont la vocation sera à la fois didactique (apprendre au peuple le passé) et épique (chanter et peindre les actes des peuples maya et aztèque). Rivera opte, comme Siqueiros et Orozco, pour la technique de la décoration murale. Le peintre n'hésite pas à mener une campagne à Mexico pour la création d'une école de peinture purement nationale où se développera, en outre, un retour à l'estampe populaire. L'artiste élabore, au cours des années vingt, de vastes fresques destinées à des établissements publics ; ces œuvres s'inspirent de l'histoire politique et sociale du Mexique. Une de ses premières peintures murales, La Création, décore l'amphithéâtre Bolívar de l'Université de Mexico (1922). Cette réalisation marque le début d'une série d'immenses peintures murales qui s'échelonnera sur trente-cinq ans et dont on retiendra la décoration du secrétariat de l'Éducation publique (1923-1928), la décoration de la salle des Actes de l'école nationale d'agricultu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Classification


Autres références

«  RIVERA DIEGO (1886-1957)  » est également traité dans :

FRIDA KAHLO / DIEGO RIVERA. L'ART EN FUSION (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 1 031 mots
  •  • 1 média

Le musée de l’Orangerie à Paris présente une exposition intitulée Frida Kahlo / Diego Rivera. L’art en fusion (9 octobre 2013 - 13 janvier 2014) dédiée à ces deux artistes, dont « l’histoire – écrit J.M.G. Le Clézio dans l’essai qu’il leur a consacré,Diego et Frida (1993) – [est celle] d’un couple exceptionnel qui allait bouleverser la peinture mex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frida-kahlo-diego-rivera-l-art-en-fusion/#i_29237

KAHLO FRIDA (1907-1954)

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 1 539 mots
  •  • 2 médias

Depuis sa mort précoce, en 1954, la vie et l'œuvre de Frida Kahlo, qu'on a longtemps présentée dans l'ombre et le sillage de son mari Diego Rivera, font l'objet de révisions constantes qui soulignent avec de plus en plus de force l'originalité et la créativité de cette artiste. De son vivant, elle avait déjà attiré l'attention de personnalités aus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frida-kahlo/#i_29237

MURALISME

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 2 226 mots

En juillet 1921, le peintre Diego Rivera (1886-1957) rentre au Mexique après quatorze années passées en Europe, notamment en Espagne et à Paris. Il a également passé un an en Italie où il a longuement médité sur les fresques de Padoue, de Ravenne, d'Assise et de Sicile. De retour au Mexique, sa première peinture murale, La Création , exécutée entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muralisme/#i_29237

OROZCO JOSÉ CLEMENTE (1883-1949)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 460 mots

Peintre mexicain, José Clemente Orozco participa pour la première fois à une manifestation artistique importante en 1910, lors de l'exposition d'art mexicain organisée par le docteur Atl. Ce dernier, amateur d'art et partisan d'un renouveau de la peinture mexicaine, a exercé une grande influence sur les jeunes peintres de son pays. Comme Siqueiros […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-clemente-orozco/#i_29237

SIQUEIROS DAVID ALFARO (1896-1974)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 630 mots

Peintre mexicain, David Alfaro Siqueiros a toujours mené de front la pratique picturale et la pratique politique. Déjà, en 1914, il participa à la fameuse grève « politico-pédagogique » déclenchée par les étudiants mexicains. À dix-huit ans, il s'engage dans la révolution de Zapata en lutte contre la dictature de Huerta. Vers 1918, il participe au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-alfaro-siqueiros/#i_29237

Pour citer l’article

Charles SALA, « RIVERA DIEGO - (1886-1957) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/diego-rivera/