Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DHARMA

Devoir propre et salut

En mythologie le Dharma est personnifié. Il est dit avoir une démarche subtile. On appelle svadharma le devoir propre de chacun, qui est en fait la disposition naturelle dans laquelle il se trouve et qu'il doit suivre. Par exemple c'est le devoir propre du guerrier de combattre, comme le proclame Kṛṣṇa dans la Bhagavad Gītā. La notion est très importante, car elle a gardé une grande influence dans beaucoup de milieux professionnels traditionnels. L'honneur de l'individu et celui de son groupe sont attachés à la fidélité à leur devoir propre. En cas de défaillance, ils peuvent perdre tout droit à leur rang et à leur métier.

En outre, les noms de dharma en sanskrit et dhamma en pâli ont été consacrés comme désignations de la «  loi » bouddhique, dite aussi saddharma, « bonne loi » ou « vraie loi », exprimée par l'enseignement du Buddha et consistant dans l'exposé de la vraie disposition des choses d'où découlent les principes du salut. À côté du Dharma, les textes bouddhiques connaissent les dharma qui sont les dispositions particulières des choses, c'est-à-dire les phénomènes, mais aussi parfois les dispositions psychologiques, phénomènes mentaux en lesquels consistent d'ailleurs toutes les réalités pour les philosophes bouddhistes professant que le monde n'est que représentations.

Dans les édits célèbres en prâkrit du roi Aśoka (iiie siècle av. J.-C.), le dhamma est le Bon Ordre dans la société et la morale et non pas seulement le Bon Ordre bouddhique, bien qu'Aśoka ait été converti au bouddhisme. La victoire du Bon Ordre prime toute autre dans l'esprit du roi. Un édit bilingue (gréco-araméen) d'Aśoka trouvé en Afghanistan traduit dhamma en grec par piété et en araméen par vérité. Le roi faisait donc appel pour assurer le Bon Ordre aux notions révérées dans les milieux auxquels il s'adressait et non à une forme confessionnelle particulière. Dans l'esprit d'Aśoka, le dhamma reste d'ailleurs lié à l'ordre cosmique. C'est selon les données de l'astronomie brahmanique de son temps qu'il a calculé la durée d'une pérégrination religieuse bouddhique qu'il a effectuée.

— Jean FILLIOZAT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : membre de l'Institut, professeur honoraire au Collège de France

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ARTHAŚĀSTRA

    • Écrit par Charles MALAMOUD
    • 2 760 mots

    Dans son acception large, le mot sanscrit artha couvre le champ sémantique du français « objet ». En un sens restreint, l'artha est l'action intéressée ou l'intérêt pour la richesse matérielle et la puissance. À ce titre, l'artha figure dans la liste hiérarchisée des «...

  • ARTHAŚĀSTRA (attribué à Kautilya) - Fiche de lecture

    • Écrit par François CHENET
    • 1 506 mots
    La principale fonction assignée au roi en tant que bras séculier du Dharma est l'exercice de l'autorité coercitive, autrement dit l'art de dispenser adéquatement les châtiments (ni trop ni trop peu), faute de quoi la société serait menacée de faire retour à l'entremangerie universelle...
  • AŚOKA ou AÇOKA (IIIe s. av. J.-C.)

    • Écrit par Marie-Simone RENOU
    • 2 805 mots
    ...le procédé des inscriptions qu'avait utilisé Darius pour la proclamation de sa propre gloire. Mais Aśoka ne veut atteindre que le triomphe de la Loi ( dharma). Sa doctrine s'exprime dans les Édits sous la forme « des grands principes de la loi naturelle : Éviter le péché, pratiquer la vertu et exercer...
  • AVATAMSAKA-SŪTRA

    • Écrit par Kristofer SCHIPPER
    • 511 mots

    Texte mahāyāna qui a connu une grande vogue en Chine. D'après la légende, l'Avatamsaka Sūtra (le Sūtra de l'Ornementation fleurie de Buddha, en chinois : Huayanjing) aurait été prononcé par le Buddha aussitôt après son Éveil, mais si profondes étaient ces paroles qu'aucun...

  • Afficher les 23 références

Voir aussi