ARTHAŚĀSTRA (attribué à Kautilya)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Arthaśāstra constitue le principal traité de l'art politique de l'Inde ancienne. Attribué à Kau.tilya (ce nom passe pour le surnom de Cānakya, le conseiller de l'empereur Candragupta, fondateur de la dynastie Maurya), le texte qui nous est parvenu résulte sans doute d'une compilation à partir de matériaux anciens faite par Vịṣnugupta au iiie ou ive siècle. Ce Traité de l'intérêt est consacré à la poursuite de l'artha, celle des moyens mondains que l'on doit mettre en œuvre pour gagner puissance et richesse. L'artha concerne donc au premier chef le roi, dans la mesure où celui-ci a vocation à garantir la paix et le bien-être de son royaume, reposant sur la libre jouissance par chacun de ses biens (yogak.sema). En lieu et place d'un traité de philosophie politique s'interrogeant, à la manière occidentale, sur la genèse, la nature et les fondements de la communauté politique, sur la légitimité du pouvoir et sur la meilleure forme de gouvernement, l'œuvre se présente comme un « manuel » inventoriant, sur un mode purement prescriptif, les lignes de conduite (nīti) requises pour réaliser les objectifs du roi. L'ouvrage comprend quinze livres dont les cinq premiers sont consacrés à la politique intérieure et les dix autres à la diplomatie et à la stratégie.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François CHENET, « ARTHAŚĀSTRA (attribué à Kautilya) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthasastra-attribue-a-kautilya/