DEVOTIO MODERNA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une spiritualité originale

La Devotio moderna a pris naissance aux Pays-Bas, dans un milieu fortement imprégné de spiritualité mysticisante assez proche de celle de Maître Eckhart et de ses disciples rhénans, et que résume bien le grand nom de Van Ruysbroek (1294-1381). Elle n'en recevra cependant qu'une influence diffuse et assez lointaine, qu'il ne faudrait pas exagérer. Si Groote vint passer quelque temps auprès de Ruysbroek en 1377, ce fut surtout pour s'initier à sa conception de la vie monastique ; son opinion sur les œuvres du grand mystique demeura toujours assez hésitante et ses propres productions sont étrangères aux spéculations de Ruysbroek. La Devotio moderna rejoint surtout les Rhéno-Flamands par l'accent qu'elle met sur la vie intérieure personnelle.

C'est là, en effet, un trait qui marque fortement le groupe. Pour eux, l'intimité personnelle entre l'âme et Dieu se situe au premier plan et l'emporte sur la liturgie aussi bien que sur les œuvres extérieures de dévotion. D'où la tendance à restreindre aussi bien la longueur excessive et la multiplication des offices choraux que le luxe extérieur des cérémonies, la réticence à l'égard des pèlerinages, des processions, jugés peu favorables au vrai recueillement. Chez certains représentants du mouvement, tel Wessel Gansfort, la critique des pèlerinages, des dévotions, des indulgences, s'exprimera en des termes si incisifs que plusieurs historiens protestants ont vu en lui un prédécesseur de Luther. Il n'en est rien, car cette critique se situe en fait sur le plan spirituel et non sur le terrain théologique.

L'objectif principal de la Devotio moderna étant de former à la prière et à la piété personnelles un public relativement simple, ses représentants s'efforceront de découvrir des procédés pratiques et efficaces qui seront adaptés à ce but. C'est d'abord la recherche d'une ascèse avant tout psychologique et intérieure, où l'analyse et l'introspection tiennent une place de plus en plus grande, et qui ouvre déjà les voie [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DEVOTIO MODERNA  » est également traité dans :

BOSCH JÉRÔME (1450-1460 env.-1516)

  • Écrit par 
  • Claude-Henri ROCQUET
  •  • 8 722 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Dévotion, mystique, hérésie »  : […] Par le nom même dont il signa ses œuvres – Jheronymus Bosch – le peintre Jeroen Van Aken s'est rattaché à sa ville natale, Hertogenbosch. Issu d'une famille d'artisans et de peintres, il devient par son mariage, vers 1478, un bourgeois, un notable. Ce notable, jusqu'à sa mort, en 1516, appartiendra à la confrérie Notre-Dame. Appartenance dont l'importance ne se borne sans doute pas à la respectab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-bosch/#i_26360

ÉRASME (1467 env.-1536)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 6 215 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le moine humaniste »  : […] Érasme est né dans des conditions obscures, voire infamantes, à Rotterdam, en 1467 (ou en 1466, ou en 1469, date finalement retenue pour la célébration, en 1969, du demi-millénaire de sa naissance). Il était le fils cadet d'un prêtre exerçant à Gouda, un certain Geert (Gérard) et de la fille d'un médecin de Zevenbergen. Le nom sous lequel il a conquis sa place dans l'histoire, Desiderius Erasmus R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erasme/#i_26360

GROOTE GÉRARD (1340-1384)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 320 mots

Spirituel néerlandais, initiateur de la devotio moderna , Gérard Groote, né au diocèse d'Utrecht dans une famille de notables, orphelin à dix ans, fait de brillantes études universitaires à Paris et à Cologne (peut-être aussi à Prague et à Orléans) ; d'une grande curiosité, il étudie les sciences naturelles aussi bien que le droit et les arts. Une conversion mystérieuse, vers la trentaine, lui fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-groote/#i_26360

HEGIUS ALEXANDER (1433 env.-1498)

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 305 mots

Connu traditionnellement sous le nom de « meester Sander », Alexander Hegius, pédagogue et poète latin, est un des pionniers de cet humanisme biblique qui, dans la ligne de la Devotio moderna , a marqué le xvi e  siècle néerlandais et dont J. Lindeboom s'est fait l'historien dans sa thèse intitulée Het Bijbelsche Humanisme in Nederland (Leyde, 1913). Né au village de Heck en Westphalie, Hegius fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-hegius/#i_26360

IMITATION DE JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Louis COGNET
  •  • 1 764 mots

L'ouvrage de piété anonyme du xv e  siècle intitulé De imitatione Christi , d'après le titre de son premier chapitre, a connu jusqu'à l'époque actuelle, dans tout l'univers chrétien, un incroyable succès : après la Bible, c'est le livre qui a été, de loin, le plus édité et traduit. De longues et virulentes polémiques se sont élevées au sujet de son attribution et ces discussions ne sont point enco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-de-jesus-christ/#i_26360

JÉRÔME BOSCH (expositions)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 120 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un paysage mental »  : […] Ce dernier point est sans nul doute essentiel. Les formes fantastiques que Bosch donne à de nombreux personnages de plusieurs de ses compositions, les visions étranges où cohabitent des humains et des êtres hybrides, où se croisent les caractères d’une animalité déformée et d’un monde diabolique et souvent pervers, tout cela pousse trop souvent à lire dans ces œuvres des messages irrationnels, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-bosch-expositions/#i_26360

MAUBURNUS JEAN MOMBAER dit (1460 env.-env. 1501)

  • Écrit par 
  • Denis COUTAGNE
  •  • 305 mots

Un des derniers représentants du mouvement spirituel flamand qu'on appelle la devotio moderna . Né à Bruxelles, Mauburnus entra dans la maison du Mont-Sainte-Agnès, chez les chanoines réguliers de la congrégation de Windesheim, après avoir étudié au collège de Deventer et à l'école du chapitre d'Utrecht. Il semble bien qu'il n'ait pas connu Thomas a Kempis mais l'un des fils spirituels de celui-ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauburnus/#i_26360

RUUSBROEC ou RUYSBROECK JAN VAN (1293-1381)

  • Écrit par 
  • Patrice SICARD
  •  • 1 430 mots

Maître spirituel dont les leçons inspireront la Devotio moderna , Ruusbroec a donné ses lettres de noblesse à la littérature néerlandaise, et, avec L'Ornement des noces spirituelles , un des chefs-d'œuvre de la littérature mystique chrétienne. Il prolongeait la mystique rhénane, tout en adoptant, avec le vocabulaire essentialiste, un mode d'approche plus traditionnel que celui de Maître Eckhart, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruusbroec-ruysbroeck/#i_26360

Pour citer l’article

Louis COGNET, « DEVOTIO MODERNA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/devotio-moderna/