GANSFORT WESSEL (1419 env.-1489)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Groningue, en Frise, Wessel Gansfort fait ses études à Cologne. Doté d'une immense culture, il vient, peu après 1450, affronter les maîtres nominalistes à Paris, où il resta près de vingt ans, avant de retourner dans son pays natal. Il doit sa notoriété à la publication par Luther de quelques- unes de ses œuvres ; celui-ci reconnaissait une inspiration proche de la sienne. Il est exact que la doctrine de Gansfort sur la pénitence (doctrine selon laquelle la contrition n'est pas nécessaire à la rémission des péchés) ou sa doctrine sur l'Église (Gansfort refuse toute infaillibilité aux décisions des papes et des conciles) annoncent l'enseignement de Luther. Le théologien insiste sur les dispositions du sujet qui reçoit les sacrements et sur l'amour positif de Dieu qu'entraîne chez le chrétien la légitime détestation du péché ; la communion spirituelle, qu'il place au-dessus de la communion sacramentelle, annonce les théories sacramentaristes (et révèle aussi l'influence sur lui des Frères de la vie commune, ses compatriotes frisons). Mais le scotisme qu'il a contracté auprès des maîtres parisiens se manifeste aussi chez Gansfort, dans des propositions très éloignées du luthéranisme : le salut s'opère en nous, mais avec nous ; Gansfort admet la justification par l'amour dérivant de la foi et ignore la certitude du salut. L'âme du Christ, enfin, fut assumée par le Verbe par pur amour, afin d'achever dans la création l'œuvre de Dieu. Luther et Zwingli revendiquèrent néanmoins Gansfort comme un précurseur de la Réforme.

—  Jean-Robert ARMOGATHE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  GANSFORT WESSEL (1419 env.-1489)  » est également traité dans :

DEVOTIO MODERNA

  • Écrit par 
  • Louis COGNET
  •  • 1 401 mots

Dans le chapitre « Une spiritualité originale »  : […] La Devotio moderna a pris naissance aux Pays-Bas, dans un milieu fortement imprégné de spiritualité mysticisante assez proche de celle de Maître Eckhart et de ses disciples rhénans, et que résume bien le grand nom de Van Ruysbroek (1294-1381). Elle n'en recevra cependant qu'une influence diffuse et assez lointaine, qu'il ne faudrait pas exagérer. Si Groote vint passer quelqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/devotio-moderna/#i_25984

Pour citer l’article

Jean-Robert ARMOGATHE, « GANSFORT WESSEL (1419 env.-1489) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wessel-gansfort/