TÉNÉRÉ DÉSERT DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Désert du Ténéré, Niger

Désert du Ténéré, Niger

Dans le sud du Sahara, dans le désert du Ténéré (Niger), la transition entre les maigres pâturages et les gigantesques dunes de sable illustre le combat incessant auquel doivent se livrer les populations, ici ou ailleurs, pour lutter contre la désertification. 

Afficher

Le désert du Ténéré est une région du Sahara qui s'étend du nord-est du Niger à l'ouest du Tchad. Comprenant la partie nord-ouest de la dépression qui couvre le centre du Soudan, cette vaste plaine de sable au relief plat s'étend sur près de 400 000 kilomètres carrés. Elle est délimitée par le massif de l'Aïr à l'ouest, les montagnes du Hoggar au nord-ouest, le plateau du Djado au nord-est, le massif du Tibesti à l'est et le bassin du lac Tchad au sud. Le Ténéré est l'une des régions les plus inhospitalières du Sahara : presque aucune forme de végétation ne survit à son climat, extrêmement chaud et sec. Les ergs, vastes étendues de dunes sableuses caractéristiques du sud-est du désert du Ténéré, font place aux regs, plaines caillouteuses, à mesure que l'on se dirige vers le nord-ouest. Dans l'oasis de Bilma, située presque au cœur du Ténéré, les températures estivales (juillet) varient en moyenne entre 25 et 45 0C. L'harmattan, vent chaud qui charrie de fines particules de sable, venant de l'est ou du nord-est, souffle dans le Ténéré presque toute l'année. Les précipitations, irrégulières, atteignent en moyenne 25 millimètres par an. Bien souvent, les puits sont éloignés de plusieurs centaines de kilomètres les uns des autres.

Des vestiges fossiles confirment que ce désert aride était, à la fin du Carbonifère (il y a de 320 à 286 millions d'années), un fond marin, avant de devenir une forêt tropicale humide. Au Paléolithique moyen (vers 60 000 av. J.-C.), des hommes se sont installés dans la région, comme en témoignent des haches en silex, des pointes de lance et des artefacts en pierre. Des animaux gravés ou dessinés sur la roche indiquent un peuplement au Néolithique (8000–5000 av. J.-C.). Des tribus nomades, comme les Touareg et les Toubou (ou Téda), vivent encore dans le Ténéré. Ce dernier abrite également l'addax, antilope du désert menacée de disparition.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Les derniers événements

10 mars 1999 France. Condamnation par contumace des auteurs de l'attentat contre le D.C.-10 d'U.T.A.

dont la destruction en vol, au-dessus du désert du Ténéré, en septembre 1989, avait fait cent soixante-dix morts. La cause de l'opération aurait été soit d'éliminer un opposant libyen qui aurait dû se trouver dans l'avion, soit de punir la France pour sa politique africaine. De son côté, Tripoli avait affirmé que l'attentat était l'œuvre d'opposants au régime. […] Lire la suite

19-23 septembre 1989 Niger. Explosion en vol d'un DC-10 d'U.T.A.

Le 20, l'épave de l'appareil est repérée dans le désert du Ténéré, au Niger. Il n'y a pas de survivant. L'absence de message de détresse avant l'accident et l'extrême dispersion des débris au sol permettent de conclure à une explosion en vol, et divers indices accréditent la thèse d'un attentat. Le 23, à Paris, le ministère des Transports confirme la présence d'explosifs à bord du DC-10. […] Lire la suite

Pour citer l’article

« TÉNÉRÉ DÉSERT DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/desert-du-tenere/