DÉBRIS SPATIAUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Évolution du nombre d’objets artificiels dans l’espace 

Évolution du nombre d’objets artificiels dans l’espace 
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Distribution des objets artificiels en orbite (taille supérieure à 10 cm)

Distribution des objets artificiels en orbite (taille supérieure à 10 cm)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Radar Graves  

Radar Graves  
Crédits : Stephane Muratet/ ONERA

photographie

Satellite LDEF (Long Duration Exposure Facility) 

Satellite LDEF (Long Duration Exposure Facility) 
Crédits : NASA

photographie

Tous les médias


Les solutions possibles contre la menace des débris spatiaux

Que peut-on faire pour éviter les risques liés à la présence de débris spatiaux de plus en plus nombreux ? Quelques palliatifs sont proposés : les éviter, s’en protéger, en réduire la production ou les éliminer.

Objets artificiels en orbite autour de la Terre

Objets artificiels en orbite autour de la Terre

Photographie

Ces deux simulations numériques visualisent la population orbitale, c'est-à-dire les objets artificiels en orbite autour de la Terre et qui sont répertoriés et suivis. Les points blancs sont très fortement grossis pour pouvoir être visibles (l'échelle n'est donc pas respectée). Environ 94... 

Crédits : NASA

Afficher

Les manœuvres d’évitement

Pour les plus gros débris (supérieurs à 10 cm de diamètre), il est théoriquement possible de prédire une collision avec un satellite donné. Les gros objets étant catalogués, il « suffit » donc de propager dans le temps leurs trajectoires afin d’identifier un risque éventuel de collision, puis de modifier légèrement l’orbite de l’un des deux objets afin de l’éviter. En pratique, c’est un processus très complexe du fait de la très forte incertitude concernant la connaissance des paramètres orbitaux. Ainsi, les éléments orbitaux du catalogue général ne sont précis qu’à une dizaine de kilomètres près environ, ce qui rend illusoire toute prévision rigoureuse. Il faut procéder en plusieurs étapes afin d’affiner la connaissance des trajectoires, d’abord avec des méthodes numériques utilisant les données des jours et semaines précédant le calcul, puis en mettant en œuvre des moyens d’observation supplémentaires dédiés, si ceux-ci sont disponibles. La France, par exemple, se sert dans de tels cas des données issues des radars de l’armée de l’air (Graves, Satam), ce qui aboutit à une connaissance très précise du risque réel et permet de procéder, si cela semble nécessaire, à une manœuvre d’évitement. Le Centre d’orbitographie opérationnelle (COO) du CNES, à Toulouse, protège ainsi grand nombre de satellites actifs, offrant même ce service à des opérateurs étrangers. À titre d’exemple, le CNES a dû gérer plus de 450 000 alertes collision en 2015 concernant ses satellites en orbite basse, et a procédé à vingt et une manœuvres d’évitement. Ce sont des opérations lourdes et complexes, mais efficaces. Ce procédé a malheureusement ses limites, ne pouvant par définition pas empêcher une collision entre deux gros débris non manœuvrants…

Les mesures de prot [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Écrit par :

  • : ingénieur expert senior à la direction des lanceurs du Centre national d'études spatiales (CNES), président de la commission débris spatiaux de l'Académie internationale d'astronautique

Classification


Autres références

«  DÉBRIS SPATIAUX  » est également traité dans :

KESSLER SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Christophe BONNAL
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

Dans un article publié le 1 er  juin 1978 dans la revue scientifique américaine Journal of Geophysical Research , les auteurs Donald J. Kessler et Burton G. Cour-Palais, deux experts de la NASA, identifiaient le risque d’une multiplication exponentielle du nombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-kessler/#i_36426

Voir aussi

Pour citer l’article

Christophe BONNAL, « DÉBRIS SPATIAUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/debris-spatiaux/