Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

COPTES

Bibliographie

Art

J. Beckwith, Coptic Sculpture, Londres, 1963 ; « Les Tissus coptes », in Cahiers Ciba, vol. VII, no 83, 1959

M. Cramer, Koptische Buchmalerei, Recklinghausen, 1964

P. Du Bourguet, L'Art copte, Paris, 1968 ; Catalogue des étoffes coptes, musée du Louvre, t. I, Paris, 1964

G. de Francovich, « Egitto, la Siria e Constantinopoli. Problemi di metodo », in Riv. dell' Istit. nazion. Archeol. e storia dell'arte, no 11-12, 1963

E. Kitzinger, « Notes on Early Coptic Sculpture », in Archaeologia, no 87, 1937

Koptische Kunst. Christentum am Nil, Essen, 1963

J. Leroy, La Peinture murale chez les Coptes, 2 vol., Le Caire, 1976-1982

M. Rassart-Debergh, « La Peinture copte avant le xiie siècle », in Institutum Romanum Norvegiae, Acta ad Archaeologiam et artium historiam pertinentia, IX, G. Bretschneiver, Rome, 1981

M.-H. Rutschowscaya, Tissus coptes, A. Biro, 1990

M.-H. Rutschowscaya & D. Bénazeth dir., L'Art copte en Égypte. 2 000 ans de christiamisme, catal. expos., Institut du monde arabe-Gallimard, Paris, 2000

J. Strzygowski, Koptische Kunst, Vienne, 1904

K. Wessel, Koptische Kunst. Die Spätantike in Aegypten, Recklinghausen, 1963.

Église copte

S. A. Aldeeb Abu-Sahlieh, Non-Musulmans en pays d'Islam. Cas de l'Égypte, Éd. univ., Fribourg, 1979

S. Chauleur, Histoire des Coptes d'Égypte, Paris, 1960

P. Du Bourguet, Les Coptes, coll. Que sais-je ? P.U.F., 1989

H. Legrand, « Le Renouveau copte », in Istina, t. VIII, 1961-1962

F. Sidarouss, « Église copte et monde moderne », in Proche-Orient chrétien, no 30, pp. 211-265, 1980

B. Spuler, Die koptische Kirche, Handbuch der Orientalistik, I-VIII-II, Leyde-Cologne, 1961.

Littérature

Colloque international sur les textes Nag Hammadi, Québec-Louvain, 1981

Écritures et traditions dans la littérature copte, Louvain, 1983

A. Guillaumont, « Copte (Littérature spirituelle) », in Dict. de spiritualité, t. II, 2e part., Paris, 1953

E. Hennecke, Neutestamentliche Apokriphen in deutscher Übersetzung, nouv. éd. W. Schneemelcher, Tübingen, 1964

Histoires et légendes de l'Égypte mystérieuse, éd. P. Bourguet, Paris, 1968

P. Kahle, Bala'izah, Londres, 1954

J. Leipoldt, Sinuthii Archimandritae vita et opera omnia, in Corpus scriptorum christianorum orientalium, Louvain-Washington, vol. XLI, XLII, LXXIII, XCVI, CVIII, CXXIX

O'Leary de Lacy, « Littérature copte », in Dict. Archéol. chrét. et liturgie, t. IX, Paris, 1930

T. Orlandi, Elementi di lingua e letteratura copta, Milan, 1970

Les Pères du désert, éd. R. Draguet, Paris, 1942

K. Rudolph, « Gnosis und Manichäismus nach den koptischen Quellen », in Wiss. Zeits. der Martin Luther Univ. Halle-Wittenberg, 1965

D. M. Scholer, Nag Hammadi Bibliography, Leyde, 1971 sqq.

J. Vergote, « La Littérature copte et sa diffusion en Orient », in Acad. nazion. dei Lincei. Quaderno, no 62, Rome, 1964.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : vice-président de la Société française d'égyptologie, conservateur en chef honoraire des Musées nationaux (Louvre), ancien professeur à l'École du Louvre
  • : professeur honoraire à l'Institut catholique de Paris

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Croix copte - crédits : A. Tessore/ De Agostini/ Getty Images

Croix copte

Principaux vestiges connus de l'art copte - crédits : Encyclopædia Universalis France

Principaux vestiges connus de l'art copte

Autres références

  • AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

    • Écrit par Roland POURTIER
    • 21 496 mots
    • 29 médias
    Le christianisme comprend deux Églises parmi les plus anciennes du monde chrétien :l'Église copte d'Égypte et l'Église orthodoxe d'Éthiopie, implantée depuis le ive siècle sur les hauts plateaux qui lui ont servi de bastion défensif contre les tentatives de conquête de...
  • CALENDRIERS

    • Écrit par Jean-Paul PARISOT
    • 9 907 mots
    • 4 médias
    Le calendrier copte utilisé en Égypte et en Éthiopie a perpétué cette origine. Il est construit sur une année julienne qui démarre le 29 août ; celle-ci est constituée de 12 mois de 30 jours suivis de 5 ou 6 jours épagomènes. On compte les années à partir du 29 août 284, cette date correspondant à...
  • ÉGYPTE - L'Égypte arabe

    • Écrit par Gaston WIET
    • 8 924 mots
    • 2 médias
    ..., puis ultérieurement à un grand officier turc, qui lui-même nommait des fondés de pouvoir. Entre-temps, les chrétiens, qui avaient pris le nom de coptes, s'étaient assez mal adaptés au régime colonial arabe, qui n'était à leur encontre qu'une lourde machine fiscale : leur effort pour se soustraire...
  • ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

    • Écrit par Universalis, Sandrine GAMBLIN, Robert SANTUCCI
    • 38 768 mots
    • 16 médias
    ...accueilli sur son territoire des bases secrètes de la CIA. Néanmoins, les relations égypto-américaines sont assombries par le dossier sur la situation des Coptes. Ceux-ci représentent officiellement 6 % de la population égyptienne. Présents dans l'économie et la vie intellectuelle du pays, ils sont sous-représentés...
  • Afficher les 8 références

Voir aussi