CONVERTIBILITÉ, économie monétaire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Définie comme étant la propriété que possède une monnaie nationale d'être librement échangée, la convertibilité s'opère, selon les époques, soit contre de l'or dans le pays d'émission (ou de l'argent dans certains pays), soit contre des monnaies étrangères.

À l'origine, le papier-monnaie était effectivement un titre de créance payable en métal précieux par la banque qui l'avait émis. Cette assurance de convertibilité a considérablement facilité la diffusion de la monnaie de papier, diffusion qui, à son tour, a contribué à faire tomber la convertibilité en désuétude. Les bouleversements financiers qui ont accompagné et suivi les deux guerres mondiales ont pratiquement et légalement mis fin à la convertibilité, en même temps qu'à la circulation de l'or monnayé. Aucune banque d'émission dans le monde n'a aujourd'hui l'obligation de remettre des pièces d'or aux porteurs de ses propres billets. L'or, monnayé ou non, s'échange comme une marchandise dont le commerce est presque partout réglementé.

Avec les accords de Bretton Woods (1944), le dollar a remplacé l'or en tant que substrat commun à toutes les monnaies convertibles. Mais la libre convertibilité des monnaies de divers pays est parfois encore soumise à des restrictions de change.

—  Georges BLUMBERG

Écrit par :

  • : licencié en droit, diplômé de l'École nationale des langues orientales vivantes, professeur à la faculté libre, autonome et cogérée d'économie et de droit, Paris

Classification


Autres références

«  CONVERTIBILITÉ, économie monétaire  » est également traité dans :

AN ENQUIRY INTO THE NATURE AND EFFECTS OF THE PAPER CREDIT OF GREAT BRITAIN, Henry Thornton - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 1 029 mots

Dans le chapitre « Un quantitativisme enrichi et nuancé »  : […] Cette règle d'émission des billets et l'approbation de la suspension de leur convertibilité en or résultent des caractéristiques des multiples moyens de circulation. Elle est contraire aux prescriptions à la fois du quantitativiste David Hume et de l'antiquantitativiste Adam Smith. En outre, l'Angleterre est confrontée à un autre problème qu'aucun des deux Écossais n'avait connu : la baisse du tau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/an-enquiry-into-the-nature-and-effects-of-the-paper-credit-of-great-britain/#i_19287

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 35 811 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le nouveau départ des années 1990 : le régime monétaire de « convertibilité » »  : […] La profonde restructuration de l'économie argentine débute avec la mise en place d'un nouveau régime monétaire proposé par Domingo Cavallo, alors ministre de l'Économie du gouvernement du président Menem, élu en 1989. L'objectif de ce régime est d'éloigner définitivement le risque d'une nouvelle poussée hyperinflationniste. En mars 1991, le Parlement argentin adopte la loi de « convertibilité » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argentine/#i_19287

BANQUE D'ANGLETERRE, en bref

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 274 mots

Les banques centrales ont d'abord été des banques commerciales ou publiques, dotées d'une Charte et de privilèges d'émission de billets en échange du financement de la dette publique. Il en va ainsi pour la Banque de Suède créée en 1668 et la Banque d'Angleterre créée en 1694. Celle-ci sera la première à acquérir les fonctions d'une véritable banque centrale. Elle centralise, en effet, les réserve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-d-angleterre-en-bref/#i_19287

BILLET DE BANQUE

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 572 mots
  •  • 1 média

Rectangle de papier illustré portant l'indication d'une valeur monétaire, émis par la banque centrale ou nationale d'un pays, et destiné à servir d'instrument pour le paiement. Connu en Chine dès le viii e  siècle, l'usage du billet de banque ne s'introduisit en Europe qu'au xvii e  siècle, d'abor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/billet-de-banque/#i_19287

CHANGE - Le système monétaire international

  • Écrit par 
  • Henri BOURGUINAT, 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 6 569 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les accords de Bretton Woods »  : […] La conférence qui a lieu dans cette petite station proche de Boston, en juillet 1944 , ne compte qu'un petit nombre de délégués (une quarantaine), y compris ceux de l'U.R.S.S. qui ne signeront pas le texte final. Elle aboutit néanmoins à un accord qui, des dizaines d’années plus tard, constitue encore la pierre angulaire de tout l'édifice. Plusieurs de ses dispositions sont devenues caduques, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-le-systeme-monetaire-international/#i_19287

CHANGE - L'intégration monétaire européenne

  • Écrit par 
  • Christian BORDES
  •  • 14 236 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Organisation européenne de coopération économique et le plan Marshall »  : […] Pour traiter ce problème, le gouvernement américain décide d'accorder son aide et ses crédits sur une base multilatérale pour régénérer l'Europe occidentale en tant que bloc intégré. Le Programme de reconstruction européenne (P.R.E.) est approuvé par le Congrès américain en avril 1948. Lorsque l'Administration demande au Congrès d'approuver le P.R.E., elle prône également la création d'une organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-l-integration-monetaire-europeenne/#i_19287

DOLLAR

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 11 210 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le système de Bretton Woods »  : […] À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les plans d'organisation des alliances politique, commerciale et monétaire entre les Alliés se multiplient. Pour les monnaies, le plan Keynes prévoit une dénationalisation des liquidités internationales, une monnaie supranationale (le bancor ), une Union internationale de compensation, véritable banque centrale et de crédit, ainsi que d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dollar/#i_19287

ENCAISSE

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 119 mots

Quantité de monnaie en espèces détenue à un moment donné par un particulier ou par une entreprise. L'importance des encaisses tend à diminuer à mesure que se répand l'usage du chèque. On parle surtout d'encaisse métallique ou d'encaisse or, quantité de métal précieux, monnayé ou en lingots, qu'une banque centrale conserve dans ses coffres. Quand la monnaie était librement convertible, l'encaisse o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encaisse/#i_19287

FRANC FRANÇAIS

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 9 668 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le retour à la convertibilité externe (1944-1958) »  : […] Après la Libération, la reconstruction s'opère, à l'abri d'un contrôle des changes rigoureux, par financement public de l'effort d'investissement productif et grâce à l'aide étrangère. Parvenue à un rythme de croissance soutenu, malgré une inflation modérée mais persistante, l'économie peut alors se préparer à une ouverture sur l'économie internationale. Le franc reste inconvertible en monnaies ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-francais/#i_19287

MONNAIE - Histoire de la monnaie

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 9 794 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La monnaie de papier »  : […] On a vu, aux xiv e et xv e  siècles, apparaître en Italie une monnaie de papier constituée par des lettres de change. C'est au début du xvii e  siècle que les banques commerciales d'Amsterdam (1609) et de Hambourg (1619) commencèrent à émettre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monnaie-histoire-de-la-monnaie/#i_19287

MONNAIE - Théorie économique de la monnaie

  • Écrit par 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 7 464 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Qu'est-ce que la liquidité ? »  : […] Dans les économies modernes, la monnaie est à la fois revenu passé (monnaie épargnée) et revenu futur (avance sous forme de crédit). La monnaie est donc un moyen de synchroniser les cadences de paiement, comme le percevait de manière éclairée Richard Cantillon dès 1755. Cependant, les cadences de paiement sont historiquement datées, donnant naissance à des formes de monnaie variables selon les épo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monnaie-theorie-economique-de-la-monnaie/#i_19287

NAISSANCE DE L'ÉTALON OR

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 218 mots

L'étalon or est un régime monétaire dans lequel la monnaie interne est convertible en or à un prix fixe. Si l'Angleterre est pleinement en régime d'étalon or dès 1821, ce n'est qu'au tournant des années 1870 que la plupart des grands pays passent du bimétallisme, qui établit la conversion des monnaies en or et en argent, au monométallisme, qui limite l'étalon monétaire à l'or. L'or, dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-l-etalon-or/#i_19287

STERLING LIVRE

  • Écrit par 
  • Sophie BRANA, 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 7 210 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Compensation et transférabilité »  : […] La Grande-Bretagne met en place, comme les autres pays industrialisés, des contrôles sur les changes, les mouvements de capitaux et même de marchandises pendant la guerre et dans la période de pénurie qui lui succède. Elle bénéficie à plusieurs reprises de lignes de crédit bilatérales négociées avec les ÉtatsUnis à des conditions privilégiées. En contrepartie, l'Angleterre est poussée à restaurer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-sterling/#i_19287

U.E.P. (Union européenne des paiements)

  • Écrit par 
  • Alain-Pierre RODET
  •  • 623 mots

Après la Seconde Guerre mondiale, l'aide américaine à l'Europe prévue dans le cadre du plan Marshall se trouvait gérée par l'Organisation européenne de coopération économique (O.E.C.E.) mise en place en 1948. Au sein de cet organisme fut créée en 1950 l'Union européenne des paiements, qui devait fonctionner jusqu'en 1958. L'objectif assigné à l'U.E.P. était de normaliser les règlements internation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-europeenne-des-paiements/#i_19287

ZONE MONÉTAIRE

  • Écrit par 
  • P. SCHAEFER
  •  • 947 mots

Espace constitué par les pays qui adoptent entre eux un étalon de change-devise. Les pays qui utilisent cet étalon établissent une relation fixe entre leur monnaie et une devise (monnaie centre) considérée comme un moyen international de règlement. La gestion des réserves de change des différents pays membres est alors assurée par le pays centre. Le système exige la convertibilité et la transférab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zone-monetaire/#i_19287

Pour citer l’article

Georges BLUMBERG, « CONVERTIBILITÉ, économie monétaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/convertibilite-economie-monetaire/