RÉALITÉ CONCEPT DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'aléatoire

De même que nos tendances intuitives répugnent à imaginer qu'un « objet » puisse donner lieu à deux représentations distinctes et non superposables, de même nous doutons que puissent exister des événements sans cause. Dans la Critique de la raison pure, Kant classe la causalité parmi les catégories de la pensée humaine, c'est-à-dire les concepts fondamentaux de l'entendement. Ainsi, quand le mot déterminisme fut créé, sorte de doublet de la causalité, suggestif d'un pouvoir de prévision, les scientifiques adhérèrent unanimement. Le déterminisme régna sans partage sur tout le xixe siècle. Il maternait la science. Il en devenait l'assise. « Il faut l'admettre comme un axiome », écrivait Claude Bernard dans l'Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, et il ajoutait : « Chez les êtres vivants aussi bien que dans les corps bruts, les conditions d'existence de tout phénomène sont déterminées de manière absolue. » Aujourd'hui encore, une solide foi déterministe est nécessaire à la pratique de la recherche scientifique, en particulier la recherche biologique et médicale. Mais un événement considérable est survenu. Le déterminisme n'a rien perdu de sa force. Mais il a laissé apparaître ses limites. De même que la géométrie euclidienne rencontra ses limites dans l'exploration d'échelles infiniment différentes de la nôtre, de même, à ces échelles, le déterminisme ne porte plus sur les choses un regard satisfaisant. Et naît le concept d'aléatoire.

Dès le xviiie siècle, Condillac avait écrit : « La loi de la causalité est valable (l'expérience nous l'apprend) pour notre système planétaire. [...] Mais il se peut (l'expérience est muette à cet égard) qu'il y ait d'autres mondes où les phénomènes se succèdent au hasard, et où la causalité n'ait plus d'empire. » Au siècle suivant, on lit, sous la plume de John Stuart Mill : « Je suis convaincu que, si un homme habitué à l'abstraction et à l'analy [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Académie française et de l'Académie des sciences

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean HAMBURGER, « RÉALITÉ CONCEPT DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-de-realite/