Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

COMPTABILITÉ Analyse financière

Les entreprises occupent une place de plus en plus grande dans le débat économique et social. Leur développement, leur succès, mais aussi leurs échecs ou leurs défaillances suscitent l'attention des milieux spécialisés comme de l'opinion publique. Cet intérêt et cette curiosité traduisent une meilleure compréhension par le public du lien entre la vitalité des entreprises et la prospérité des économies nationales, leur capacité d'innovation et de création de richesses ainsi que leur aptitude à proposer des emplois nombreux et qualifiés. Ils créent aussi un besoin d'information économique sur les entreprises et suscitent une exigence de transparence, une demande d'information brute ou élaborée sur ce qui se passe réellement dans ces entités.

C'est dans ce contexte qu'il faut replacer l'élargissement du rôle reconnu à l'analyse financière. À la recherche d'une compréhension plus lucide de la situation et des résultats des entreprises, des publics de plus en plus divers ont besoin d'accéder à une information abondante et pertinente, mais aussi à des avis d'experts qui en proposent l'interprétation et qui portent un jugement éclairé sur les indications fournies.

Objet et démarches de l'analyse financière

L'objet de l'analyse financière

L'analyse financière est un ensemble de méthodes, de démarches et d'outils qui permet d'étudier et de juger la situation et les résultats financiers d'une entreprise ou d'un ensemble d'entreprises.

Elle débouche sur l'établissement d'un véritable diagnostic financier en ce sens que ses investigations et ses conclusions permettent d'apprécier la santé d'une entreprise, de détecter d'éventuelles pathologies et de formuler des recommandations en vue d'un traitement assurant sa viabilité et son redressement.

Le champ d'application de l'analyse financière déborde largement l'activité des seuls analystes financiers. Ces derniers ont pour activité principale de mettre en œuvre la boîte à outils de l'analyse financière afin d'étudier la situation d'une entreprise en particulier, d'un groupe d'entreprises ou d'un secteur d'activité et d'anticiper les perspectives d'évolution qu'ils offrent. Ils exercent leur activité dans les banques (où ils sont en charge de ce qu'on appelle souvent la « recherche actions »), les sociétés de Bourse, les fonds d'investissement ou les sociétés de gestion de portefeuilles. Si ces professionnels pratiquent l'analyse financière à titre principal, de très nombreux professionnels ou observateurs utilisent également ses instruments à titre circonstanciel, à l'occasion d'études de portée plus générale dans lesquelles l'analyse financière n'apporte qu'un élément partiel dans un ensemble plus vaste. Ainsi, dans une banque, les responsables de clientèle entreprise ou les gérants de portefeuilles peuvent utiliser régulièrement les outils et les résultats de l'analyse financière sans que cette dernière corresponde à leur champ principal de responsabilité et de compétence.

Les principaux courants en analyse financière

Deux courants majeurs s'opposent en analyse financière. Ils diffèrent quant à leur objet et à leur outillage analytique.

Bilan comptable - crédits : Encyclopædia Universalis France

Bilan comptable

L'analyse fondamentale qui sera principalement développée ci-dessous cherche à comprendre, de l'intérieur, le modèle économique des entreprises qu'elle étudie. En examinant la composition du patrimoine (d'après le bilan) et la structure des activités (d'après le compte de résultat), elle cherche à mettre en relation l'activité industrielle et commerciale avec les performances et avec la solidité ou la fragilité financière de l'entreprise.

L'analyse technique[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-Dauphine

Classification

Pour citer cet article

Elie COHEN. COMPTABILITÉ - Analyse financière [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Bilan comptable - crédits : Encyclopædia Universalis France

Bilan comptable

Autres références

  • ASSURANCE - Évolution contemporaine

    • Écrit par , et
    • 5 341 mots
    Toutes les provisions techniques sont des dettes de l'assureur, et elles figurent au passif de son bilan. En contrepartie, elles doivent être représentées à l'actif du bilan par des valeurs équivalentes en placements.
  • AUTOFINANCEMENT

    • Écrit par
    • 5 257 mots
    D'une manière générale, on peut le définir comme la part non distribuée et épargnée des profits d'une entreprise au cours d'une période. Par comparaison avec les réserves, il s'agit d'un flux et non d'un stock. On ajoutera que l'autofinancement correspond à un accroissement des actifs nets réels...
  • BÉNÉFICE, comptabilité

    • Écrit par
    • 283 mots

    Les seules notions théoriquement correctes du bénéfice sont le bénéfice d'une opération individuelle et celui de la vie entière de l'entreprise. Des raisons pratiques obligent à se contenter de la notion moins rigoureuse de bénéfice par période (exercice). Le temps étant découpé en tranches d'égale...

  • BOURSE - Réglementation des marchés boursiers

    • Écrit par
    • 6 704 mots
    • 3 médias
    On signalera enfin que la réglementation comptable applicable aux sociétés cotées joue un rôle important dans la transparence des marchés. Depuis 2005, les sociétés européennes cotées doivent respecter des standards comptables internationaux issus du référentiel de l'International Accounting Standards...
  • Afficher les 16 références