Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CIRRIPÈDES

Bibliographie

C. Darwin, A Monograph on the Sub-class Cirripedia, 3 vol., Ray Society, Londres, 1951-1954

J.T. Hoeg & J. Lützen, « Super-Ordre des Rhizocéphales », in J. Forest dir., Traité de zoologie, Crustacés, vol. VII, fasc. II, Masson, Paris, 1996

P. Krüger, « Cirripedia und Ascothoracica », in H. G. Bronn, Klassen ond Ordnungen des Tierreich, vol. V, Abt. I (3), Akademische Verlagsgesellschaft, 2e éd., 1940

W. A. Newman, « Sous-classe des Cirripèdes, super-ordres des Thoraciques et des Acrothoraciques », in J. Forest dir., Traité de zoologie, Crustacés, t. VII, fasc. II, Masson, Paris, 1996.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Jacques FOREST. CIRRIPÈDES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Cirripèdes : anatife - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cirripèdes : anatife

Cirripèdes : la balane - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cirripèdes : la balane

Cirripèdes : la sacculine - crédits : Encyclopædia Universalis France

Cirripèdes : la sacculine

Autres références

  • ANIMAUX MODES D'ALIMENTATION DES

    • Écrit par René LAFONT, Martine MAÏBECHE
    • 4 312 mots
    Courant appendiculaire (Crustacéscirripèdes operculés) : ces crustacés (balanes, anatifes) sont caractérisés par la présence de cirres résultant de la transformation des appendices thoraciques. lls disposent de deux mécanismes alimentaires distincts, l'un passif par une filtration de l'eau par les...
  • CRUSTACÉS

    • Écrit par Jacques FOREST
    • 7 679 mots
    • 7 médias
    ...chez les ostracodes, elle forme un bouclier protégeant dorsalement et latéralement la région céphalothoracique chez les décapodes, alors que, chez les cirripèdes, elle constitue un manteau renforcé par des plaques calcaires dont certaines peuvent se souder en une loge rigide solidaire de son support....
  • OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie benthique

    • Écrit par Lucien LAUBIER, Jean-Marie PÉRÈS
    • 5 292 mots
    • 3 médias
    ...annélides polychètes (serpulides, par exemple), divers mollusquesbivalves (huîtres, moules, Chama, spondyles) et gastéropodes (vermets), crustacéscirripèdes, crinoïdes, ascidies. Des formes sessiles abondent aussi sur les végétaux (phanérogames et grandes algues) et sur les parties mortes des colonies...

Voir aussi