COLONNE CINQUIÈME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après le soulèvement du 18 juillet 1936 et leurs premiers succès contre les républicains, les troupes nationalistes des généraux Franco et Mola convergèrent vers Madrid. Elles étaient réparties en quatre colonnes. Cherchant le moyen de démoraliser leur adversaire, les responsables de la propagande franquiste eurent l'astuce, dans leurs émissions, de parler surtout de l'intervention proche et décisive de la cinquième colonne nationaliste qui fourbissait ses armes dans la capitale même du gouvernement républicain. Cette trouvaille, annonciatrice de la guerre psychologique, incita effectivement les républicains à renforcer leurs troupes affectées à la garde des points stratégiques de l'arrière, favorisant ainsi l'instauration d'un climat de suspicion propice aux épurations sanglantes et hâtives.

En mai-juin 1940, sur les routes de France, l'armée, engluée dans l'exode des civils, est en déroute. De bouche à oreille, une explication du désastre circule : « La cinquième colonne nous a vendus ! » Les Français, avides de se disculper de la défaite, seront tout prêts à croire, le cauchemar passé, au complot des pronazis et des profascistes de tous acabits. Qu'en était-il au juste ? En 1932, Hitler disait déjà : « Partout, en plein pays ennemi, nous aurons des amis qui nous aideront et la paix sera signée avant même que les hostilités aient éclaté. » Les nazis, convaincus que la démolition d'un pays quelconque par l'intérieur n'est qu'une question d'argent et d'organisation, essayèrent, tout comme les Italiens, d'influencer en leur faveur une partie de la presse et de l'opinion publique. Mussolini financera des mouvements extrémistes comme le Parti franciste de Marcel Bucard, affilié à l'Internationale fasciste créée sous l'égide du général Coselschi au congrès de Montreux (déc. 1934), ou comme la Cagoule d'Eugène Deloncle, qui exécutera en contrepartie des émigrés antifascistes. Hitler trouvera d'abord des interlocuteurs bien disposés dans les milieux d'anciens combattants, prêts à œuvrer pou [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire contemporaine

Classification

Pour citer l’article

Arnaud JACOMET, « COLONNE CINQUIÈME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-colonne/