CORNWALLIS CHARLES (1738-1805)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Général britannique, né le 31 décembre 1738 à Londres, mort le 5 octobre 1805 à Ghazipur, en Inde (dans l'actuel Uttar Pradesh).

Vétéran de la guerre de Sept Ans (1756-1763), Cornwallis, qui désapprouve l'intransigeance de Londres à l'égard des colons nord-américains, doit toutefois combattre sur place la révolution que mènent ces derniers. Fin 1776, il déloge du New Jersey les insurgents menés par le général George Washington mais, quelques mois plus tard, les patriotes ont déjà repris une partie de cet État. Commandant des forces armées britanniques dans le Sud à partir de juin 1780, Cornwallis remporte une nette victoire sur le général Horatio Gates à Camden, en Caroline du Sud, le 16 août de la même année. Il traverse ensuite la Caroline du Nord par l'est et pénètre en Virginie, où il établit ses troupes dans la ville portuaire de Yorktown. Assiégés par la terre (Washington et Rochambeau) et sans issue par la mer après la victoire de l'amiral de Grasse sur l'escadre anglaise en baie de Cheasapeake, le 5 septembre 1781, Cornwallis et ses 7 500 hommes doivent capituler le 19 octobre, mettant un terme aux opérations militaires de la guerre d'indépendance.

Cornwallis toutefois n'est pas tombé en disgrâce ; on lui offre d'être gouverneur de l'Inde. En poste de 1786 à 1793, il procède à une série de réformes juridiques et administratives, connues sous le nom de Cornwallis Code ou de Cornwallis System, qui devaient constituer le mode de gouvernement de l'Inde britannique jusqu'au Charter Act de 1833. Le dispositif du permanent settlement institue notamment une classe de propriétaires terriens indiens, les zamindars, héréditairement en charge de la perception de l'impôt et autorisés à prélever 10 p. 100 des sommes collectées. En accordant aux fonctionnaires une rémunération suffisante tout en leur interdisant de s'engager dans des affaires commerciales, cette réglementation ancrera au sein de l'administration coloniale une tradition de légalisme et d'intégrité. La haute administration est réservée aux Britanniques. Lors [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  CORNWALLIS CHARLES (1738-1805)  » est également traité dans :

BATAILLES NAVALES (âge de la voile) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michèle BATTESTI
  •  • 1 045 mots

31 juillet-8 août 1588 La Armada Grande (l'Invincible Armada), forte de 130 vaisseaux (dont 60 galions et caraques de guerre) et 30 000 hommes, est envoyée en mai par Philippe II pour envahir l'Angleterre. Harcelée depuis Plymouth par les Anglais, désorganisée par des brûlots, elle livre bataille devant Gravelines le 8 août. La maniabilité des vaisseaux anglais et la puissance de feu de leurs ca […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 890 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « La conquête britannique »  : […] Dupleix trouve un émule de talent en la personne de l'officier anglais Robert Clive. Vainqueur du nawāb du Bengale au combat de Plassey (1757), menant à bien de savantes intrigues, vainqueur de nouveau à Baksar d'une coalition où figure l'empereur mogol (1764), il donne à l'East India Company le contrôle et les revenus du Bengale et du Bihār, et à ses agents toute liberté de s'y enrichir par le c […] Lire la suite

INDÉPENDANCE DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 201 mots

1754 Les treize colonies rejettent un projet de confédération proposé par Benjamin Franklin. 1763 Traité de Paris : disparition de l'empire colonial français d'Amérique du Nord, au terme de la guerre de Sept Ans. 1767 Townshend Acts taxant lourdement les importations venant de la métropole, en particulier le thé. 1773 « Boston Tea Party » : destruction de cargaisons de thé britannique dans le […] Lire la suite

Pour citer l’article

« CORNWALLIS CHARLES - (1738-1805) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-cornwallis/