HASTINGS WARREN (1732-1818)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Administrateur colonial britannique, né en décembre 1732 à Churchill, près de Daylesford (Oxfordshire), mort en août 1818 à Daylesford.

Warren Hastings est confié très jeune à un oncle. Il fait ses études à la Westminster School de Londres. Engagé par la Compagnie des Indes orientales, il arrive à Calcutta à l'âge de 18 ans. Avant de quitter l'Inde, Robert Clive, qui comprend le potentiel du jeune Hastings, le nomme agent de la compagnie à la cour d'un prince indien, le nabab du Bengale. Par la suite, Hastings obtient un poste à Madras. En 1772, il est rappelé à Calcutta et nommé gouverneur du Bengale. Il y trouve une administration totalement désorganisée, une compagnie criblée de dettes et il lance des réformes.

À l'origine, la Compagnie des Indes orientales n'est qu'une société de commerce qui gouverne ses propres comptoirs. Clive avait étendu l'autorité du comptoir de Calcutta à la vaste région du Bengale. Le gouvernement britannique comprend la nécessité d'exercer un contrôle plus strict sur une société commerciale qui prélève des impôts, entretient une armée et, en échange de sa protection, exige de grosses sommes d'argent des princes indiens. En 1773, le Parlement nomme Hastings gouverneur général de toutes les possessions de la compagnie en Inde. Celui-ci jette alors les bases d'une administration judiciaire et fiscale saine, prenant notamment en main la collecte des impôts.

La France, unie aux colonies américaines pendant leur guerre d'indépendance contre les Britanniques, espère profiter de cette période de troubles pour chasser ces derniers de la péninsule indienne. L’armée française conspire avec les dirigeants indiens tandis que les officiers français entraînent les troupes indiennes. Habile administrateur, Hastings prend des mesures décisives pour contrer la menace. Il envoie une armée à l'autre bout de la péninsule, à Madras, et fait tomber Haïder Ali, le raja du Mysore. L'action de Hastings permet aux Britanniques de conserver l'Inde, mais les guerres coûtent cher. P [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  HASTINGS WARREN (1732-1818)  » est également traité dans :

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « La conquête britannique »  : […] Dupleix trouve un émule de talent en la personne de l'officier anglais Robert Clive. Vainqueur du nawāb du Bengale au combat de Plassey (1757), menant à bien de savantes intrigues, vainqueur de nouveau à Baksar d'une coalition où figure l'empereur mogol (1764), il donne à l'East India Company le contrôle et les revenus du Bengale et du Bihār, et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_14519

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Volontarisme et déceptions »  : […] Entre 1714 et 1774, l'expansion est multiforme, de plus en plus volontariste. Elle continue d'être souvent le fait des compagnies, qui explorent, créent des établissements, concluent des traités, grignotent territoires et influences. En Inde, le Bengale est rapidement une zone privilégiée, et le général Clive, en remportant en 1757 la victoire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_14519

Pour citer l’article

« HASTINGS WARREN - (1732-1818) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/warren-hastings/