SOUTINE CHAÏM (1893-1943)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'éruption chromatique

De 1915 à 1919, Soutine est le plus souvent hors de Paris, dans le sud de la France. Géographiquement et stylistiquement, deux périodes se succèdent, celle de Céret (1919-1922), dans les Pyrénées-Orientales, et celle de Cagnes (1923-1925), dans les Alpes-Maritimes. Les deux cents toiles explosives jaillies à Céret, et qui décidèrent brusquement de son succès lorsque le célèbre collectionneur américain Albert C. Barnes en acheta d'un bloc un lot considérable, devaient être dans son esprit détruites, car elles n'avaient qu'une valeur expérimentale et purificatrice, celle d'un paroxysme nécessaire à sa délivrance et à son épanouissement. La vogue de l'expressionnisme abstrait a ramené l'attention vers elles de façon intempestive, au détriment des phases postérieures. Âpres, noueux, compacts, troués de lueurs fauves, scintillants de gemmes, les paysages de Céret semblent ébranlés par un séisme qui disloque les structures pour mettre à nu les substances. À Cagnes, la tempête s'apaise et, sans perdre son élan passionnel, se mue en visions curvilignes, finement articulées, où l'on sent les effluves de la mer et les respirations de l'azur. Des tons de féerie, bleus, verts, jaunes et rouges, s'enlèvent sur ces blancs irisés et laiteux qui déploient leurs magiques variations dans la série des Pâtissier échelonnée de 1922 à 1927.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SOUTINE CHAÏM (1893-1943)  » est également traité dans :

PARIS ÉCOLES DE

  • Écrit par 
  • Claire MAINGON
  •  • 2 615 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La première école de Paris »  : […] Utilisée pour la première fois par le critique André Warnod (1885-1960) dans le journal Comoedia en 1925, l'expression « école de Paris » désigne alors la vague d'artistes étrangers venus participer à la vie intellectuelle de la capitale dans les deux premières décennies du xx e  siècle. À cette époque, et notamment grâce au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecoles-de-paris/#i_15658

RUCHE LA

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 816 mots
  •  • 1 média

La Ruche est à Montparnasse ce que le Bateau-Lavoir fut à Montmartre : un foyer d'artistes (souvent misérables) rassemblés pendant la première moitié du xx e siècle dans des ateliers improvisés. Le Bateau-Lavoir a été détruit par un incendie en 1972 alors qu'il venait d'être classé par les Monuments historiques. La Ruche continue à recevoir les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-ruche/#i_15658

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean LEYMARIE, « SOUTINE CHAÏM - (1893-1943) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaim-soutine/