CENTRE, symbolisme

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Méditant sur le symbolisme du centre, C. G. Jung évoque une image qui, dans l'hindouisme, présente Maya comme une araignée tissant, au centre de sa toile, le monde illusoire des sens. Il s'agit selon lui d'une image adéquate pour exprimer la peur de la conscience restreinte au moi, devant les processus inconscients. Le symbole du centre, symbole d'orientation psychique, permettrait à la psyché personnelle de se frayer lentement un chemin « à travers le chaos apparent » des illusions mises en place par le moi. Laleh Baktiar, dans son livre Le Soufisme, fait remarquer que le symbole de la toile d'araignée recèle une pluralité de niveaux d'interprétation. Rappelant la tradition soufie selon laquelle « je ne suis qu'un message de Dieu à Dieu », Baktiar identifie ce message à la toile « tissée à partir de ce qui est intérieurement transformé ». La forme concentrique patiemment tissée n'est possible que par « une transformation spirituelle intervenant au centre ». Piège, monde de l'illusion sensible et des contraires, mais tout autant chemin de délivrance, œuvre de salut, symbole de transformation, le symbole du centre enserre en soi l'énigme de la connaissance symbolique qui tout à la fois capture et fascine, transforme et sauve. Plus que tout autre symbole, le centre constitue une image paradoxale : il est visible (peint, centre de la croix, du chiasme, du cercle, du carré, etc.), polymorphe (centre de la rose, du maṇḍala, de la roue des contraires, bindu, sommet de la Montagne sacrée, etc.), et pourtant parfaitement invisible — il doit être vécu, éprouvé, retrouvé, recréé au cœur de soi. Le centre s'affirme comme symbole de ce qui est le plus inaccessible à l'être humain, et donc comme ce qui est le plus précieux et le plus rare, mais il exprime tout aussi bien la réalité la plus banale, la chose la plus commune, la vérité la plus facile. C'est ainsi que, pour les traditions alchimiques, la pierre philosophale est à la fois le trésor, l'arcane [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CENTRE, symbolisme  » est également traité dans :

CERCLE, symbolisme

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 659 mots

Le cercle est une figure qui exerce une réelle fascination sur l'imagination humaine. Ce fait ne peut être réduit à une simple dimension subjective ; il reflète tout autant une dimension objective, constituant ainsi l'un des archétypes les plus universels. C'est à travers la révélation de sa forme que Parménide a fondé la métaphysique occidentale, en s'appuyant sur l'intuition d'une identité de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cercle-symbolisme/#i_94513

ÉSOTÉRISME

  • Écrit par 
  • Serge HUTIN
  •  • 7 491 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tradition et les traditions »  : […] Luc Benoist donne une définition précise de la tradition, telle du moins que l'entend l'ésotérisme : « La tradition est la transmission d'un ensemble de moyens consacrés qui facilitent la prise de conscience de principes immanents d'ordre universel, puisque l'homme ne s'est pas donné à lui-même ses raisons de vivre. L'idée la plus proche, la plus capable d'évoquer ce que le mot signifie, serait c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esoterisme/#i_94513

JUNG CARL GUSTAV (1875-1961)

  • Écrit par 
  • Étienne PERROT
  •  • 5 208 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Individuation et totalité »  : […] Ce monde renouvelé est l'aboutissement de ce que Jung a dénommé le processus d'individuation . Il explique ce terme par le fait que, tant que l'être n'a pas réalisé la venue à la conscience et l'intégration des contenus archétypiques de l'inconscient, ceux-ci sont projetés, de façon positive ou négative selon le cas, dans des figures extérieures, si bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-gustav-jung/#i_94513

SOUFFLE, symbolique

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 837 mots

Le long de l'axe de la verticalité humaine, la connaissance symbolique hiérarchise trois champs de rapports au monde. Elle symbolise de façon unitaire ces champs par la notion de souffle. Ainsi, trois types de souffles les animeraient : le souffle cosmique, le souffle animal et le souffle vital. Correspondant respectivement au niveau de la tête, à celui de la poitrine et à celui du ventre, cette t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souffle-symbolique/#i_94513

VERTICAL & HORIZONTAL

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 299 mots

La croisée d'un axe vertical et d'un axe horizontal constitue l'épure symbolique de l'expérience humaine. La croix est l'archétype du partage. Aussi la retrouve-t-on investie dans les valeurs de justice, de connaissance et d'éthique. C'est elle qui articule les schèmes cognitifs ou symboliques de partition, répartition, position, opposition. Elle détermine un partage ontologique de l'être entre l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vertical-et-horizontal/#i_94513

Pour citer l’article

Alain DELAUNAY, « CENTRE, symbolisme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/centre-symbolisme/