BENE CARMELO (1937-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Campi Salentina, dans les Pouilles, en 1937, Carmelo Bene débute à Rome en 1959 dans une interprétation très remarquée de Caligula d'Albert Camus, tant l'acteur y semble excéder les limites propres au travail de la simple interprétation. Grand inventeur et opérateur, depuis le début des années 1960, de ce qu'on appellera les cantine (caves) de Rome – une forme de l'underground théâtral qui s'imposera ensuite dans les années 1970 –, il imagine un théâtre qui, à la suite d'Artaud, tend à détruire l'expression dramaturgique conventionnelle. Tour à tour « monstre sacré » et « enfant terrible » de la scène italienne, il crée dès ses débuts une figure nouvelle qui concentre l'expression des différentes fonctions théâtrales : non seulement celle, toute-puissante, de l'acteur, mais aussi celles du metteur en scène, de l'auteur-adaptateur, du décorateur.

Le théâtre déconstruit

Doté de possibilités physiques et vocales hors du commun, Bene s'attaque dès 1961 à de grands classiques de la scène ou de la littérature : ses « démons » préférés seront, d'une part, Pinocchio, de l'autre, Hamlet, deux moments emblématiques de sa redéfinition de l'acteur. Le premier permet de rejeter le projet humaniste du comédien et de confronter l'acteur à l'impossible mise en œuvre d'un « devenir-pantin ». Le second effectue la déconstruction humoristique d'une des pièces fondamentales du répertoire occidental. Au cours de cette première période, les recherches de Bene visent le fait spécifique du théâtre et de la théâtralité. C'est même par là que son travail est constamment engagé dans une opération critique fondamentale qui aboutit à une formule devenue célèbre : « ôter de scène », au lieu de mettre en scène. Hamlet va d'ailleurs servir de modèle pour l'ensemble de ses réélaborations shakespeariennes qui réduisent le texte à sa plus simple expression thématique, complétée par des références intertextuelles empruntées à quelques textes de Freud et surtout à Hamlet ou les suit [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BENE CARMELO (1937-2002)  » est également traité dans :

MACBETH HORROR SUITE (C. Bene)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MANGANARO
  •  • 1 535 mots

L'acteur et metteur en scène italien Carmelo Bene, invité par le Théâtre de l'Odéon, le Festival d'automne et le Centre international de dramaturgie, ouvrait la saison 1996 du Théâtre et celle du Festival avec une dramatisation humoristique dont le Macbeth de Shakespeare constituait le noyau. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macbeth-horror-suite/#i_84622

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 795 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La fin d'un règne ? »  : […] Produit désormais façonné et rigoureusement calibré (chaque film contient sa ou ses scènes d'amour obligées), soumis à de nouveaux cloisonnements (en 1975 sortent en France le premier film hard et la loi classant « X » les films à caractère pornographique), le cinéma doit faire face à une réalité duale où l'amour du kitch et le discours de la science, le « club Med » et les reproductions de Picass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erotisme/#i_84622

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Carmelo Bene »  : […] Grand auteur, metteur en scène exemplaire et, surtout, acteur de génie, Carmelo Bene (1937-2002) a toujours été pionnier, depuis 1959, dans son métier, et nul n'a su comme lui analyser, rassembler et renouveler tout le langage culturel de la profession théâtrale. Retracer les étapes du travail de Bene sur la scène, c'est en effet reparcourir les moments clés du théâtre italien et de la culture thé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_84622

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul MANGANARO, « BENE CARMELO - (1937-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carmelo-bene/