CAP-VERT (CABO VERDE)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Cap-Vert : carte physique

Cap-Vert : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cap-Vert : drapeau

Cap-Vert : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Cap-Vert : superficie et population

Cap-Vert : superficie et population
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Nom officielRépublique de Cabo Verde (CV) 1
Note : Précédemment appelée en français République du Cap-Vert ; le nom officiel a changé en octobre 2013.
Chef de l'ÉtatJorge Carlos Fonseca (depuis le 9 septembre 2011)
Chef du gouvernementUlisses Correia e Silva (depuis le 22 avril 2016)
CapitalePraia
Langue officielleportugais 3
Note : Le créole cap-verdien est la langue nationale
Unité monétaireescudo cap-verdien (CVE)
Population544 300 (estim. 2018)
Superficie (km2)4 033

À 500 kilomètres environ à l'ouest de Dakar, l'archipel atlantique qui constitue la république du Cap-Vert (république de Cabo Verde depuis octobre 2013, d’après le nom en portugais, non traduit) présente une grande originalité en ce sens qu'il est pratiquement le seul territoire africain de l'ancien empire portugais où le métissage culturel ait répondu aux aspirations de ses colonisateurs. Géographiquement africain, relativement proche du Nord-Est brésilien par certaines coutumes, fortement influencé par la langue, les attitudes et le sang portugais, cet émiettement d'îles, d'une superficie de 4 033 km2 et peuplée, lors du recensement de 2010, de 491 875 habitants, cherche son identité depuis plus de cinq siècles. Cinq siècles marqués par une constante : l'hostilité du milieu qui fait de la survie de ses habitants un perpétuel combat contre l'aridité et la famine. Le Cap-Vert cumule les difficultés de la zone sahélienne, de l'isolement, de la dispersion insulaire et de la pauvreté de son ancienne métropole. Dans ces conditions précaires, l'émigration massive a longtemps été un palliatif. Après l'indépendance (1975), ses dirigeants ont appliqué une politique dictée par les réalités d'une géographie du dénuement. Depuis 1991, qui vit également l'établissement du multipartisme, le Cap-Vert a surmonté les handicaps de cette géographie en effectuant des choix économiques qui portent aujourd'hui leurs fruits.

Cap-Vert : carte physique

Cap-Vert : carte physique

Carte

Carte physique du Cap-Vert. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Cap-Vert : drapeau

Cap-Vert : drapeau

Dessin

Cap-Vert (1992). Un nouveau drapeau a été adopté en septembre 1992 : trois étroites bandes horizontales rouge, blanche et rouge sur un champ bleu foncé, avec, brochant sur le tout, un anneau de dix étoiles d'or à cinq rais. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Cap-Vert : superficie et population

Cap-Vert : superficie et population

Tableau

Les îles du Cap-Vert : superficie et population. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Un milieu hostile

L'archipel comprend deux groupes d'îles réparties, selon leur orientation par rapport au vent du nord-est, en deux axes : Barlavento (îles du Vent) et Sotavento (îles Sous-le-Vent). Au total, on compte dix îles et huit îlots dont les principaux sont les îlots Branco et Raso pour le Barlavento, et Grande, Luis Carneiro et Sapado pour le Sotavento.

L'origine de l'archipel est volcanique. On distingue les îles basses situées à l'est (Sal, Boa Vista, Maio) et les îles montagneuses parmi lesquelles se détachent Santo Antão, São Nicolau et São [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CAP-VERT (CABO VERDE)  » est également traité dans :

CABRAL AMILCAR (1924-1973)

  • Écrit par 
  • Françoise BARRY
  •  • 556 mots

Originaire des îles du Cap-Vert, Amilcar Cabral, métis d'origine, réussit à faire des études agronomiques supérieures brillantes à Lisbonne où il rencontre Agostinho Neto et Mario de Andrade, futurs dirigeants du mouvement de libération angolais. Devenu un des très rares cadres guinéens, il crée le Centre d'études africaines ; nommé directeur du Centre expérimental agricole de Bissau, il sillonne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amilcar-cabral/#i_49222

ÉVORA CESÁRIA (1941-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 526 mots

La chanteuse capverdienne Cesária Évora naît le 27 août 1941 à Mindelo, sur l'île de São Vicente, au nord-ouest de l'archipel du Cap-Vert, et y passe toute son enfance. Après avoir perdu son père, musicien, à l'âge de sept ans, elle est élevée par sa mère et sa grand-mère. Cesária commence à chanter dès son plus jeune âge et, devenue adulte, se produit régulièrement dans les cafés de sa ville nat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesaria-evora/#i_49222

GUINÉE-BISSAU

  • Écrit par 
  • Francis SIMONIS
  •  • 3 629 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La colonisation portugaise »  : […] La colonisation portugaise débute au milieu du xv e  siècle avec la création d’établissements côtiers chargés d’organiser la traite des esclaves et le commerce de l’or et de l’ivoire. L’État du Gabu, alors à son apogée, exerce une forte pression sur les peuples côtiers. Les navigateurs portugais s’installent dans l’estuaire de la Casamance avant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee-bissau/#i_49222

ÎLES

  • Écrit par 
  • Guy LASSERRE
  • , Universalis
  •  • 5 314 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les climats insulaires »  : […] Il est bien difficile de dégager des traits climatiques communs aux îles, tant leur variété est grande. La latitude et la situation géographique jouent un rôle prépondérant pour définir les types de climats : polaire, froid, océanique, désertique, tropical, etc. Si les Kerguelen n'ont pas été colonisées de manière permanente, alors qu'elles ont une superficie de 7 000 kilomètres carrés, c'est lar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles/#i_49222

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Littératures africaines d'expression portugaise »  : […] Bien que nées dans la seconde moitié du xix e  siècle, les littératures des anciennes colonies portugaises d'Afrique ne s'affirment qu'à partir de 1936 avec, dans les îles du Cap-Vert, la création de la revue Claridade – où sont publiés notamment quelques chapitres du roman Chiquinho , de Baltasar Lope […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_49222

Voir aussi

Pour citer l’article

René PELISSIER, « CAP-VERT (CABO VERDE) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cap-vert/