TETRICUS CAIUS PIUS ESUVIUS (mort en 275)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Bordeaux, Tetricus est un gaulois romanisé appartenant à la classe des notables de la province d'Aquitaine, une des régions les plus riches des Gaules, au iiie siècle. Il siège à Rome en qualité de sénateur et y représente sa province ; il partage son temps entre son pays natal et la capitale de l'Empire. Il entend surtout protéger l'Aquitaine des troubles et des séditions qui agitent en ce premier tiers du iiie siècle les provinces occidentales de l'Empire romain. À son avènement, en 238, Gordien III nomme Tetricus gouverneur d'Aquitaine, titre qui sera changé en celui de préfet. C'est alors que Tetricus fait la connaissance du futur empereur Aurélien qui commande en Germanie et auquel il fournit de l'aide et des troupes. Le destin de ces deux hommes se croisera quelques années plus tard une nouvelle fois et dans une situation dramatique. Après l'assassinat de Gordien III, l'Empire entre dans une ère d'anarchie endémique ; la situation militaire aux frontières est instable. Tetricus tente par une bonne gestion et une grande prudence de mettre sa province à l'abri des luttes qui s'engagent. C'est ainsi qu'il sert Postumus, officiellement gouverneur des Gaules, avec dévouement. Il lui reste fidèle lorsque Postumus refuse de partager le butin entre ses soldats, se proclame empereur des Gaules et prend pour capitales Mayence et Cologne. Il se mettra également au service de Victorinus lorsque celui-ci succédera à Postumus en 268. Il recevra la récompense de sa loyauté lorsque Victoria, après le meurtre de son fils Victorinus, le supplie de revêtir la pourpre impériale à Bordeaux et de devenir à son tour empereur des Gaules ; Tetricus accepte non dans le dessein de s'opposer à Rome, mais pour conserver intacte à l'Empire une des ses régions les plus prospères. Les légendes des monnaies qu'il fait frapper en son honneur attestent son esprit pacifique et son loyalisme à l'égard du pouvoir impérial : on y trouve les termes de clémence, d'espoir, de justice. Mais Tetricus se sent également empereur de plein droit dans les Gaules et il est représenté sur les monnaies en compagnie de Jupiter. Il fait nommer césar son fils Tetricus II, âgé de quinze ans. Il réussit pendant quelques années à protéger les Gaules et leurs réseaux de communication et de commerce. Cependant, sous Claude II le Gothique, la révolte des Éduens de la ville d'Autun en 269 montre qu'il est difficile d'empêcher la guerre civile entre Gaulois. Aussi, en 273, se rapproche-t-il secrètement de l'empereur Aurélien qui vient d'achever une campagne victorieuse contre la reine Zénobie de Palmyre et qui entend mettre fin à la sécession des Gaules. Tetricus feint d'engager le combat contre les légions d'Aurélien à Châlons-sur-Marne, mais il se laisse capturer et demande à ses troupes de se rendre. Envoyé à Rome, Tetricus figure dans le triomphe d'Aurélien, « vêtu de sa chlamyde écarlate, de sa tunique verdâtre et chaussé de ses braies gauloises », comme le relate l'Histoire Auguste. Tetricus est traité en ami et on lui confie la charge de corrector (administrateur) en Lucanie. Il s'installe dans un palais sur le mont Caelius et y passe les deux dernières années de sa vie. Ainsi s'achève, dans la paix et la concorde retrouvées, le règne de Tetricus que Rome a en quelque sorte cautionné en un temps où elle ne pouvait plus assurer à elle seule la défense de l'Empire.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification

Autres références

«  TETRICUS CAIUS PIUS ESUVIUS (mort en 275)  » est également traité dans :

"EMPIRE GAULOIS" ET "EMPIRE PALMYRÉNIEN" - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 263 mots

260 En Occident, Postume est proclamé empereur par les soldats qui ont assassiné Salonin, le fils de Gallien. En Orient, Odenath, prince de Palmyre, stoppe les Perses vainqueurs de Valérien et élimine plusieurs usurpateurs. 264 Victoire de Postume sur les Germains ; il profite de ce succès pour célébrer ses quinquennales (anniversaire de ses cinq ans de règne). 266 Échec de l'offensive de Galli […] Lire la suite

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 412 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les guerres civiles en Gaule »  : […] Les guerres civiles déclenchées après la mort de Commode (192) eurent en partie pour théâtre la Gaule, où Albinus avait soulevé les armées de Germanie, jointes à celles de Bretagne et d'Espagne. La fin de la guerre fut marquée, en 197, par une bataille livrée sous les murs de Lyon, à l'issue de laquelle Albinus, battu, se suicida. Le règne de Septime Sévère est caractérisé par un énergique redres […] Lire la suite

RÈGNE D'AURÉLIEN

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 200 mots

Si le règne d'Aurélien débuta en 270 par une invasion de l'Italie, ce prince sut redresser la situation dans la péninsule et rétablir progressivement l'unité territoriale de l'Empire. Il évacua d'abord la Dacie (Roumanie actuelle) et renforça le système défensif danubien. En 272, il reprit les provinces orientales contrôlées par la reine Zénobie de Palmyre et pacifia l'Égypte. L'année suivante, il […] Lire la suite

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « TETRICUS CAIUS PIUS ESUVIUS (mort en 275) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/caius-pius-esuvius-tetricus/