Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ZÉNOBIE (morte apr. 274) reine de Palmyre (266/67-272)

Reine ambitieuse de Palmyre, peut-être responsable du meurtre de son époux le roi Odenath, qui régna sur Palmyre de 260 à 267, et de leur fils aîné. Leur second fils, Wahballath étant trop jeune pour régner, Zénobie prend le pouvoir et se fait appeler « illustrissime reine ». Profitant de l'anarchie du monde romain, la reine pousse ses troupes en Anatolie jusqu'au Bosphore. À l'ouest, la puissance de Palmyre s'impose sur quelques ports méditerranéens ; elle s'étend au sud-ouest sur le delta égyptien. La reine prend le titre de Septimia Zenobia Augustia. Ce défi à Rome pousse l'empereur Aurélien à partir en campagne dès 270 pour réduire à néant l'empire de Palmyre. Chassées d'Égypte et de Syrie, battues à Émése et à Antioche, les armées de Zénobie capitulent à Palmyre en 272 ; prisonnière, la reine est emmenée à Rome. L'historien Trebellius Pollion décrit le cortège somptueux du triomphe d'Aurélien à Rome en 274, Zénobie « ployant sous la masse des ornements, chaînes au cou et aux membres ». Énergique, très belle et très cultivée, Zénobie connaissait l'égyptien, avait étudié les lettres grecques avec le philosophe Longin, disciple de Plotin, et comptait parmi ses amis l'évêque d'Antioche, Paul de Samosate. Elle finit ses jours à Tivoli, comme une dame romaine.

— Marguerite JOUHET

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : membre de l'Association catholique française pour l'enseignement de la Bible

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • "EMPIRE GAULOIS" ET "EMPIRE PALMYRÉNIEN" - (repères chronologiques)

    • Écrit par Antony HOSTEIN
    • 259 mots

    260 En Occident, Postume est proclamé empereur par les soldats qui ont assassiné Salonin, le fils de Gallien. En Orient, Odenath, prince de Palmyre, stoppe les Perses vainqueurs de Valérien et élimine plusieurs usurpateurs.

    264 Victoire de Postume sur les Germains ; il profite de ce succès pour...

  • PALMYRE

    • Écrit par Universalis, André LARONDE
    • 2 973 mots
    • 6 médias
    ...267-268, Odeinat meurt, et l'un de ses fils, Wahballât, reprend les titres paternels ; trop jeune pour régner, il laisse la réalité du pouvoir à sa mère, Zénobie ; celle-ci, conseillée par le philosophe Longin et le chrétien hérétique Paul de Samosate, profite de l'anarchie du monde romain pour s'emparer...
  • RÈGNE D'AURÉLIEN

    • Écrit par Antony HOSTEIN
    • 201 mots

    Si le règne d'Aurélien débuta en 270 par une invasion de l'Italie, ce prince sut redresser la situation dans la péninsule et rétablir progressivement l'unité territoriale de l'Empire. Il évacua d'abord la Dacie (Roumanie actuelle) et renforça le système défensif danubien. En 272, il reprit les provinces...

Voir aussi