Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CABINET DE CURIOSITÉS ou WUNDERKAMMER

Bibliographie

C. dAnthenaise dir., Bêtes off, Éditions du Patrimoine, Centre des monuments nationaux, Paris, 2011

P. Contant, Le Jardin, et cabinet poétique [1609-1628], éd. M. Marrache-Gouraud & P. Martin, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2004

L. J. Daston & K. Parks, Wonders and the Order of Nature, 1150-1750, Zone Books, New York, 1998

A. J. Dezallierd’Argenville, « De l’arrangement d’un cabinet d’histoire naturelle », in L’Histoire naturelle éclaircie dans deux de ses parties principales, la lithologie et la conchyliologie, De Bure, Paris, 1742, chap. 9 ; « Lettre sur le choix et l’arrangement d’un cabinet curieux », in Mercure de France, juin 1727, vol. II

P. Falguières, Les Chambres des merveilles, Bayard, Paris, 2003 ; « Qu’est-ce qu’une Kunst- und Wunderkammer ? Régimes d’objets, chronologie et problèmes de méthode », in L. Burkart, P. Cordez, P. A. Mariau & Y. Potin dir., in Le Trésor au Moyen Âge. Discours, pratiques et objets, Edizioni del Galluzzo, Sismel, 2010

P. Findlen, Possessing Nature. Museums, Collecting, and Scientific Culture in Early Modern Italy, University of California Press, Berkeley-Los Angeles-London, 1996

H. Haupt, E. Irblich, M. Staudinger & T. Vignau-Wilberg dir., Le Bestiaire de Rodolphe II, Citadelles et Mazenod, Paris, 1990

O. Impey & A. MacGregor dir., The Origins of Museums. The Cabinet of Curiosities in Sixteenth- and Seventeenth- Century Europe, Clarendon Press, Oxford, 1985

Journal of the History of Collections, Oxford Academic

A. Lugli, Naturalia et Mirabilia. Les cabinets de curiosités en Europe, Adam Biro, Paris, 1998

M. Marrache-Gouraud, P. Martin & D. Moncond’huy dir., La Licorne et le bézoard. Une histoire des cabinets de curiosités, Gourcuff-Gradenigo, Paris, 2013

J.-H. Martin dir., Le Château d’Oiron et son cabinet de curiosités, Éditions du Patrimoine, Paris, 2000 ; Carambolages, catalogue d’exposition, Réunion des musées nationaux, Paris, 2016

P. N. Miller, L’Europe de Peiresc. Savoir et vertu au xviie siècle,Albin Michel, Paris, 2015

D. Moncond’huy & P. Martin dir., Curiosité et cabinets de curiosités, Atlande, Neuilly, 2004

K. Pomian, Collectionneurs, amateurs et curieux, Paris-Venise, xvie-xviiie siècle, Gallimard, Paris, 1987 ; Des saintes reliques à l’art moderne, Venise-Chicago,xiiie-xxe siècle, ibid., 2003

A. Schnapper, Le Géant, la licorne, la tulipe. Collections françaises auxviie siècle, Flammarion, Paris, 1988 

M. Sframeli & P. Nitti dir., Trésor des Médicis, Skira-Flammarion, Paris, 2010

J. Von Schlosser, Les Cabinets d’art et de merveilles de la Renaissance tardive [1908], trad. L. Marignac, préface et postface P. Falguières, Macula, Paris, 2012.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences en littérature française de la Renaissance, université de Bretagne occidentale, Brest

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

<em>Statuette de Daphné</em>, W. Jamnitzer - crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Statuette de Daphné, W. Jamnitzer

Cabinet de curiosités de Ferrante Imperato, Naples - crédits : Collection BIU Santé Medecine, cote : RES 6004

Cabinet de curiosités de Ferrante Imperato, Naples

<em>Cabinet d’art et de curiosités</em>, Frans Francken II le Jeune. - crédits : Fine Art Images/ Heritage Images/ Getty Images

Cabinet d’art et de curiosités, Frans Francken II le Jeune.

Autres références

  • COLLECTIONNISME

    • Écrit par Olivier BONFAIT
    • 11 945 mots
    • 23 médias
    ...vel Tituli theatri Amplissimi (Munich, 1565) qui s'appuie pour la justifier sur l'art de la mémoire et l'Histoire naturelle de Pline : la collection rassemble à la fois un Wunderkammer (cabinet des merveilles) et un Kunstkammer (la chambre des œuvres des métiers d'art, art étant compris...
  • COMMERCE DES FOSSILES

    • Écrit par Eric BUFFETAUT
    • 2 938 mots
    • 3 médias
    ...disparu au xviiie siècle, mais leur commerce n’a pas cessé pour autant. Dès la Renaissance, en effet, ces objets ont figuré en bonne place dans les cabinets de curiosités, dont les propriétaires ont principalement constitué les collections par des achats. Lorsqu’il a été généralement admis, vers la...
  • CURIOSITÉ, histoire de l'art

    • Écrit par Marie-José MONDZAIN-BAUDINET
    • 1 298 mots

    Le dictionnaire de Trévoux (1771) donne en trois mots les composantes de la curiosité, « Curiosus, cupidus, studiosus » : l'attention, le désir, la passion du savoir. Il est étonnant que, dès les origines, le mot désigne à la fois l'état du sujet et la nature de l'objet, et qu'il soit toujours...

  • MÉCÉNAT

    • Écrit par Nathalie HEINICH, Luigi SALERNO
    • 6 952 mots
    • 2 médias
    ...véritables banques de gages. Outre les collections d'objets précieux, les monastères s'adonnent aussi aux collections scientifiques, dont le modèle est la Wunderkammer, collection de spécimens du monde animal, du monde végétal, du monde minéral, effectuée dans la perspective du musée comme microcosme...
  • Afficher les 8 références

Voir aussi