BRUCELLOSE ou MÉLITOCOCCIE ou FIÈVRE DE MALTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diagnostic et traitement

Seuls les examens de laboratoire affirmeront le diagnostic de brucellose :

– par isolement du germe à partir du sang (hémoculture), de ganglions ou de la moelle osseuse ;

– par réactions sérologiques, soit séro-diagnostic de Wright, soit réaction de déviation du complément ;

– par intradermo-réaction avec un filtrat de culture de Brucella melitensis (mélitine) ou de Brucella abortus (abortine).

À la phase aiguë, on soigne les brucelloses par les antibiotiques (tétracycline et tifomycine). L'antigénothérapie est employée dans les cas d'infection subaiguë ou chronique.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : professeur émérite à la faculté de médecine de Paris, chef de service à l'Institut Pasteur

Classification


Autres références

«  BRUCELLOSE ou MÉLITOCOCCIE ou FIÈVRE DE MALTE  » est également traité dans :

MALADIES INFECTIEUSES

  • Écrit par 
  • Catherine DUPUIS
  •  • 5 788 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pénétration de l'agent infectant dans l'organisme neuf »  : […] Différentes routes de dissémination de l'infection peuvent être ainsi distinguées, et c'est selon ce critère fondamental que l'on tend à classer actuellement les maladies contagieuses. La maladie peut être transmise par contact entre un individu source d'infection et un individu sain. Ce contact est direct ou immédiat lorsqu'il implique un attouchement physique entre les deux sujets : les maladi […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri-Hubert MOLLARET, « BRUCELLOSE ou MÉLITOCOCCIE ou FIÈVRE DE MALTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/brucellose-melitococcie-fievre-de-malte/