PITT BRAD (1963- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'acteur américain Brad Pitt est célèbre pour son charme et ses interprétations de personnages peu conventionnels.

Né le 18 décembre 1963 à Shawnee, en Oklahoma, William Bradley Pitt grandit à Springfield, dans le Missouri. De 1983 à 1987, il fréquente l'université de cet État, mais abandonne ses études juste avant la remise des diplômes pour aller s'installer en Californie et se lancer dans une carrière de comédien. Après avoir joué de petits rôles à la télévision et au cinéma, le jeune Pitt se fait remarquer du public lorsqu'il interprète une crapule pleine de charme dans Thelma & Louise, de Ridley Scott (1991). Il joue ensuite dans A River Runs Through It de Robert Redford (1992, Et au milieu coule une rivière), Interview with the Vampire de Neil Jordan (1994, Entretien avec un vampire) et Legends of the Fall de Edward Zwick (1994, Légendes d'automne). Brad Pitt incarne ensuite un inspecteur de police dans le thriller Seven de David Fincher (1995), puis un écologiste fou dans Twelve Monkeys de Terry Gilliam (1995, L'Armée des 12 singes), prestation qui lui vaut un Golden Globe et une nomination aux oscars.

Brad Pitt endosse volontairement un rôle à contre-emploi lorsqu'il campe l'alpiniste autrichien Heinrich Harrer dans Seven Years in Tibet de Jean-Jacques Annaud (1997, Sept Ans au Tibet), un terroriste de l'I.R.A. dans The Devil's Own de Alan J. Pakula (1997, Ennemis rapprochés), une personnification moderne de la mort dans Meet Joe Black de Martin Brest (1998, Rencontre avec Joe Black) et le double maléfique du personnage principal de Fight Club de David Fincher (1999). En 2000, il épouse l'actrice Jennifer Aniston. L'année suivante, il apparaît dans Ocean's Eleven de Steven Soderbergh, un remake de L'Inconnu de Las Vegas (1961). Le film rencontre un vif succès et sera suivi de deux nouveaux opus, Ocean's Twelve (2004) et Ocean's Thirteen (2007). En 2004, l'acteur incarne le héros grec Achille dans Troy (Troie) de Wolfgang Petersen.

Dans la comédie Mr & Mrs Smith de Doug Liman (2005), Brad Pitt donne la réplique à Angelina Jolie, dont il va bientôt partager la vie. Il continue à montrer ses talents de comédien dans des films abordant une grande variété de sujets, notamment Babel de Alejandro González Iñárritu (2006), et le western The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford de Andrew Dominik (2007, L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford). Brad Pitt prouve une fois encore quelle est l'ampleur de son répertoire en 2008, lorsqu'il brosse le portrait d'un maître-chanteur doublé d'un sublime crétin dans le film des frères Coen Burn After Reading et celui d'un homme qui rajeunit dans The Curious Case of Benjamin Button de David Fincher (L'Étrange Histoire de Benjamin Button). La métamorphose qu'il connaît dans ce dernier film est saluée par une nomination pour l'oscar du meilleur acteur. En 2009, Brad Pitt joue dans Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, film sur la Seconde Guerre mondiale dans lequel il interprète le rôle du chef d'un commando de soldats juifs américains venus semer la terreur en France parmi les nazis pendant l'Occupation. Aux côtés de Sean Penn, il joue également dans The Tree of Life, de Terrence Malick, qui remporte la palme d’or au festival de Cannes 2011. Outre son métier d'acteur, Brad Pitt dirige sa propre société de production cinématographique, Plan B Entertainment (Les Infiltrés, Twelve Years a Slave).

Brad Pitt et Angelina Jolie utilisent volontiers leur célébrité pour se faire entendre sur un certain nombre de causes humanitaires. L'acteur, membre fondateur de l'organisation caritative Not on Our Watch, a lancé en 2006, la fondation Make It Right, dont le but est de construire des logements respectueux de l'environnement à La Nouvelle-Orléans pour les personnes déplacées à la suite du passage du cyclone Katrina.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  PITT BRAD (1963- )  » est également traité dans :

AD ASTRA (J. Gray)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 994 mots
  •  • 1 média

Dans le premier long-métrage de James Gray, Little Odessa (1994), Joshua Shapira (Tim Roth), tueur sans envergure, revenait dans le quartier de son enfance et, de petit frère admiratif en mère mourante et aimante, allait jusqu’à contraindre à s’agenouiller son père démissionnaire et haï (Maximilian Schell) pour un meurtre symbolique. Un quart de siècle et sept longs-métrages plus tard, dans Ad […] Lire la suite

THE LOST CITY OF Z (J. Gray)

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 1 028 mots
  •  • 1 média

Pour son sixième film en vingt-deux ans, James Gray n'est pas, cette fois, à l'origine du projet. C'est Brad Pitt qui, intéressé par le rôle principal, avait acheté les droits du livre de David Grann The Lost City of Z: A Tale of Deadly Obsession in the Amazon (2009) et, après avoir vu Two Lovers en 2008, lui avait proposé de l’adapter au cinéma. Quelque peu surpris par le sujet, Gray accepta […] Lire la suite

Pour citer l’article

« PITT BRAD (1963- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/brad-pitt/