BODHGAYĀ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le temple de la Mahābodhi

Construit en brique et se dressant sur une terrasse massive et largement débordante, le temple de la Mahābodhi culmine à près de 60 mètres de hauteur ; c'est le plus vaste des premiers temples indiens construits, parmi ceux qui ont été conservés jusqu'à nos jours. La description laissée par le pèlerin chinois Hiuan Tsang (qui le visite vers 643) et quelques reliefs le figurant permettent de se faire une idée de son aspect ancien en dépit des nombreuses altérations qu'il a subies. Sa cella, qui abrite une statue du Buddha, est coiffée par une imposante superstructure pyramidale sur laquelle sont figurés sept faux étages décorés de niches abritant des images. Son couronnement est constitué d'un élément en retrait surmonté d'un stūpa miniature aux nombreux parasols. Les quatre templions qui, placés aux angles de la terrasse de base, forment avec le temple principal un dispositif en quinconce ne sont pas mentionnés par Hiuan Tsang, mais ont pu être ajoutés avant le xiie siècle, puisqu'ils apparaissent sur un relief qui ne peut être postérieur à cette date.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargée de recherche au CNRS, chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet
  • : professeur émérite à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  BODHGAYA  » est également traité dans :

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Les formes architecturales »  : […] En même temps que disparaît la balustrade du stūpa , la silhouette de ce dernier s'allonge, soit qu'entre le dôme et la base s'insère un tambour ( stūpa tardifs du Gandhāra ; stūpa , tardif également, à Rājagṛha), soit que le tambour s'impose au détriment de la base, ce qui fait ressembler le monument à une tour massive. Le Dhamek […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_8125

Voir aussi

Pour citer l’article

Rita RÉGNIER, Bruno DAGENS, « BODHGAYĀ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bodhgaya/