PARTON DOLLY (1946- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dolly Parton est indubitablement la plus célèbre des chanteuses de country music. Née le 19 janvier 1946 à Locust Ridge (Tennessee), dans une vallée misérable des Appalaches, Dolly Rebecca Parton fait ses débuts sur scène à dix ans, grave son premier disque à treize, puis gravit toutes les marches de la célébrité, passant du statut de chanteuse de l'orchestre de Porter Wagoner à celui de vedette internationale.

Son physique de pin-up l'a servie : elle l'a cultivé avec soin et il lui a longtemps valu d'être présente en photo dans les cabines de tous les routiers qui sillonnent les routes des États-Unis aux sons de la musique country. Mais, quels que soient les avantages naturels qui lui ont aussi permis de faire une carrière cinématographique, Dolly est surtout une superbe chanteuse à la voix mélodieuse et étrangement cristalline et une des compositrices les plus marquantes de la country music, dans la grande lignée des Kitty Wells ou Loretta Lynn, dont elle s'est beaucoup inspirée. Si la forme de sa musique reste longtemps soumise aux canons parfois lourds et sirupeux en vigueur à Nashville, ses meilleures chansons, souvent autobiographiques (Coat of Many Colors, Jolene, Bargain Store, Joshua), modernisent la tradition montagnarde avec tact, intelligence et humour. Dolly Parton y démontre aussi un don poétique ainsi qu'un sens de la chute finale digne des meilleurs chanteurs à texte.

Dans les années 1980, sa popularité est énorme, bien au-delà des amateurs de country music. Elle tente alors un rapprochement avec les variétés internationales, avec un succès commercial et artistique mitigé. Quelque peu bousculée par l'émergence de nouvelles stars, Dolly se recentre alors sur la country music traditionnelle, s'associe à Emmylou Harris et Linda Ronstadt pour le bel album intimiste Trio (W.E.A., 1987), reçoit l'hommage de nouveaux noms de la country music sur l'émouvant album Heartsongs : Live from Home (Columbia, 1994). Puis, entourée des meilleurs musiciens de bluegrass, elle enregistre une série d'albums proches de ce courant (comme Hungry Again, M.C.A., 1998), dont la réussite démontre, s'il en était besoin, la force de ses racines rurales.

Les deux albums The Essential Dolly Parton (R.C.A.) regroupent ses plus grands succès.

—  Gérard HERZHAFT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PARTON DOLLY (1946- )  » est également traité dans :

COUNTRY, musique

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du country-blues au rock and roll »  : […] Le country se teinte de blues avec Jimmie Rodgers (1897-1933), archétype de l'artiste country and western, qui affectionne les thématiques liées aux voyages et aux trains ; ce chanteur maîtrise parfaitement le yodle, technique vocale qui consiste à passer rapidement de la voix de gorge à la voix de tête. Notons que ce mode de production sonore est aussi pratiqué chez les vachers des Alpes suisses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/country-musique/#i_26188

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « PARTON DOLLY (1946- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolly-parton/