Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BIOTINE

Vitamine du groupe B, appelée aussi vitamine H ou bios II. Elle a été isolée par F. Kögl et B. Tonnis en 1936 à partir du jaune d'œuf. Sa formule a été élucidée par V. du Vigneaud : c'est l'acide D-2′-oxo-(3,4)-imidazolido-2-tétrahydrothiopène valérique :

Elle existe à l'état naturel. Sa synthèse fut réalisée aux laboratoires Merck par S. A. Harris et ses collaborateurs entre 1943 et 1945 à partir de la cystéine. La biotine se présente en fines aiguilles incolores ; son point de fusion est de 231 0C à 232 0C. Elle est soluble dans l'eau et les bases diluées à chaud, peu soluble dans les acides dilués et l'eau froide et insoluble dans les solvants organiques ; son pouvoir rotatoire [α]22 = + 920, en solution dans la soude décinormale. Les méthodes de dosage sont exclusivement biologiques (guérison de rats ou de poulets carencés) et microbiologiques (étude de la croissance de Lactobacillus arobinosus).

Dans la nature, la biotine existe sous trois formes : biotine libre, biocytine de levure (peptide de biotine et de lysine), biotoprotéines (combinaisons de la biotine avec les protéines que l'on trouve notamment dans les cellules hépatiques). Ainsi, dans le blanc d'œuf elle est fixée à une glycoprotéine, l'avidine, sous forme d'un complexe non dissociable par les sucs digestifs, de sorte que la biotine se trouve ainsi soustraite à l'absorption intestinale.

Dans les systèmes biologiques, elle joue le rôle de coenzyme pour les carboxylases, enzymes qui catalysent la fixation du CO2 (carboxylation). Elle intervient par exemple dans les réactions suivantes :acétyl-Coa + CO2 → malonyl-Coa ; acide pyruvique + CO ⇆ acide oxaloacétique.

Dans un premier temps, la biotine fixe le CO2 sur un azote dans une réaction endergonique qui consomme un ATP. Ensuite, la carboxybiotine transfère le CO2 sur l'acétyl-CoA et l'acide pyruvique. En outre, la biotine intervient dans la désamination de l'acide aspartique, de la sérine et de la thréonine dans les cellules bactériennes. Elle participe donc à divers métabolismes tels que la biosynthèse de l'acide nicotinique par Neurospora, la dégradation du glucose par Saccharomyces cerevisiae et la synthèse des acides gras.

La carence en biotine se traduit chez l'animal par une alopécie, une dermatite, une anémie, une élévation de la cholestérolémie et des troubles de l'appareil reproducteur. On observe ce tableau clinique chez le poulet et les oiseaux lorsque la ration comporte une forte proportion de blanc d'œuf. La carence humaine est exceptionnelle. Les besoins journaliers (10 γ) sont largement couverts par l'alimentation (levures, foie, œuf, etc.) et par la synthèse bactérienne intestinale. La stérilisation du milieu intestinal par les sulfamides ou par les antibiotiques peut s'opposer à cette vitaminogenèse.

La biotine est indispensable pour la culture des levures. À ce titre, elle favorise la fermentation alcoolique. En effet, les levures, quelques champignons inférieurs (Penicillium, Aspergillus) et les bactéries font la synthèse de la biotine.

Trois analogues structuraux de la biotine ont des propriétés biologiques identiques : la desthiobiotine, l'oxybiotine et la biotine-sulfoxide. À partir de ces substances, on a obtenu divers inhibiteurs tels que la biotine-sulfone et l'homobiotine.

— Geneviève DI COSTANZO

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • DU VIGNEAUD VINCENT (1901-1978)

    • Écrit par Georges BRAM
    • 305 mots

    Biochimiste américain né à Chicago (Illinois), décédé à White Plains (New York). Du Vigneaud fait ses études à l'université de l'Illinois puis à l'université de Rochester où il obtient son doctorat en 1927 pour un travail sur la nature chimique de l'insuline. Assistant à l'université de l'Illinois...

  • HÉTÉROCYCLES

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 4 695 mots
    • 10 médias
    ...des dérivés de la pyrrolidine. Le cycle du tétrahydrofuranne se rencontre dans de nombreux sucres (hexoses) comme par exemple le βD-fructofurannose encore appelé fructose. L'un des dérivés naturels les plus importants du tétrahydrothiofène est la vitamine H ou biotine, présente dans le jaune d'œuf.
  • HISTOLOGIE

    • Écrit par Élodie BOUCHERON, Dominique CHRIQUI, Anne GUIVARC'H, Jacques POIRIER
    • 5 331 mots
    • 6 médias
    ...utilisant par exemple un marquage des anticorps par des particules d'or colloïdal de différents diamètres. L'utilisation en immunohistochimie du système biotine-avidine est applicable à beaucoup de problèmes. La biotine (petite vitamine hydrosoluble) peut être attachée à de nombreuses substances et ensuite...
  • VITAMINES

    • Écrit par Marc PASCAUD
    • 4 766 mots
    • 6 médias
    Laliaison irréversible de la biotine à une protéine du blanc d'œuf cru, l' avidine, entraîne une carence manifestée principalement par des altérations cutanées. La molécule de biotine comporte un noyau thiophane soudé sur un noyau imidazol et une chaîne latérale carboxylique qui la lie à ses protéines...

Voir aussi