DU VIGNEAUD VINCENT (1901-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biochimiste américain né à Chicago (Illinois), décédé à White Plains (New York). Du Vigneaud fait ses études à l'université de l'Illinois puis à l'université de Rochester où il obtient son doctorat en 1927 pour un travail sur la nature chimique de l'insuline. Assistant à l'université de l'Illinois en 1927, il y est nommé maître de conférences en 1930. Il est ensuite professeur de biochimie à l'École de médecine de l'université George Washington, à Washington, puis professeur de chimie au Collège médical de l'université Cornell, à New York, où il continue ses activités de recherches jusqu'en 1974.

Du Vigneaud s'est intéressé aux aminoacides, en particulier ceux comportant des atomes de soufre, aux peptides, à l'étude de vitamines et d'hormones, etc. En 1940, il montre que la biotine est en fait le composé nommé auparavant vitamine H. Malgré les très petites quantités de produit disponible, Du Vigneaud établit la structure bicyclique de la biotine en 1942, ce qui permet aux chimistes des laboratoires Merck d'en effectuer la synthèse dès 1943. La structure de l'oxytocine (ocytocine), hormone produite par le lobe postérieur de l'hypophyse, est établie par Du Vigneaud en 1953 après plusieurs années de travail : il a pu établir que cette hormone est une petite protéine composée par seulement huit aminoacides formant une structure cyclique, alors que les protéines sont en général constituées de plusieurs centaines d'aminoacides. Ayant établi l'enchaînement des aminoacides de l'oxytocine, Du Vigneaud peut en réaliser en 1954 la synthèse, qui est la première synthèse d'hormone jamais réalisée. Le prix Nobel de chimie a été attribué à Du Vigneaud en 1955.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « DU VIGNEAUD VINCENT - (1901-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-du-vigneaud/