BIEN ÉCONOMIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élargissement de la catégorie des biens économiques

Lacatégorie des biens économiques, définie de façon concrète, précise et limitée aux débuts de la science économique, a connu une extension continue à mesure que celle-ci a fait de l'analyse des prix et des marchés son sujet de prédilection. Tout élément ayant un prix monétaire ou susceptible de s'en voir donner un, sur la base de son coût ou autrement, peut devenir un bien économique, relié aux autres biens économiques et susceptible d'être intégré dans l'analyse économique. Les biens libres ou naturels, des éléments immatériels comme l'éducation, la réputation, le savoir, la clientèle, voire les êtres humains eux-mêmes (dans la théorie économique de la famille de Gary Becker), peuvent ainsi être traités comme des biens économiques. En même temps, cet élargissement de la catégorie de biens économiques en fait une catégorie de plus en plus abstraite, simple concept qui n'a de sens que pour la théorie qui les constitue, et rend de plus en plus difficile l'appréhension de la nature et des caractéristiques communes des biens autre que leur valeur monétaire. Ainsi, une grande partie des services, qui représentent désormais la catégorie de biens économiques la plus importante (en valeur) dans les pays développés, ne sont repérés que par leurs coûts et/ou les revenus qu'ils génèrent, sans qu'on sache très précisément de quoi ils sont constitués et quels sont leurs effets : et il en va ainsi non seulement de la plus grande partie des services non marchands des administrations, mais également de services marchands dont l'importance va croissant et qui sont maintenant au cœur de l'économie, les services financiers ou les services informatiques notamment.

Dépourvue de prétention théorique, mais éminemment pratique et faisant l'objet d'un large consensus, il existe toutefois une méthode simple et couramment utilisée pour délimiter et évaluer les biens économiques à laquelle renvoie la définition placée au début de cet article. Elle consiste à les définir comme le résultat de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

David Ricardo

David Ricardo
Crédits : AKG

photographie

William Stanley Jevons

William Stanley Jevons
Crédits : Hulton Getty

photographie





Écrit par :

  • : maître de conférences de sciences économiques à l'université de Montpellier-I

Classification


Autres références

«  BIEN ÉCONOMIQUE  » est également traité dans :

ACTUALISATION, économie

  • Écrit par 
  • Alain COTTA
  •  • 746 mots

Le terme actualisation désigne, en économie, un procédé qui permet de comparer l'évaluation d'un même bien ou celle des services qu'il rend en différents moments du temps. Quelle que soit l'évaluation d'un bien (prix de marché, coût de production, etc.), il est en effet très souvent nécessaire, notamment lorsqu'il s'agit d'établir des prévisions, de comparer l'évaluation de ce bien en différents m […] Lire la suite

BIEN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 626 mots
  •  • 1 média

La science économique a longtemps revendiqué avec succès le monopole légitime de l’analyse des biens. Dans sa version dominante, elle rend compte de la production et de l’appropriation d’un bien privé, qu’il s’agisse d’une tomate ou d’un soin dentaire, en suivant les règles d’une institution, le marché, auquel elle prête la faculté d’allouer les ressources de façon optimale grâce à la concurrence […] Lire la suite

CAPITAL

  • Écrit par 
  • Ozgur GUN
  •  • 1 382 mots

Le mot capital peut prendre, en économie, plusieurs significations différentes. Issu du mot latin caput , « tête », il désigne d'abord celui qui dirige parce qu'il détient le pouvoir que confère l'argent. Mais ce sens premier est atténué (voire disparaît) lorsqu'on appelle capital un ensemble de biens qui sert à la production d'autres biens – ou bien quand on désigne par ce mot une somme monétair […] Lire la suite

COMMERCE INTERNATIONAL - Théories

  • Écrit par 
  • Lionel FONTAGNÉ
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « La nouvelle nature du commerce international »  : […] Ces différentes évolutions ont conduit à un changement drastique de la nature du commerce international, ayant pour corollaire une évolution tout aussi profonde des théories explicatives. Une partie importante du commerce international se fait à l'intérieur des firmes, entre filiales ou entre maison mère et filiales. Les prix pratiqués sont alors conventionnels, même si des réglementations existen […] Lire la suite

COMMERCIAL DROIT

  • Écrit par 
  • Yves GUYON
  •  • 5 739 mots

Dans le chapitre « Les biens en droit commercial »  : […] Le droit commercial ne se préoccupe guère des immeubles, parce que ceux-ci, en raison de leur nature même, ne font l'objet que de transactions peu fréquentes. Tout au plus l'achat de terrains en vue de les revendre en l'état, c'est-à-dire sans y avoir construit, est-il un acte de commerce depuis une loi du 9 juillet 1970. Le domaine d'élection du droit commercial est celui des meubles. Les meubles […] Lire la suite

COMPTABILITÉ - Comptabilité financière

  • Écrit par 
  • Bernard COLASSE
  •  • 4 244 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évaluation des biens en comptabilité : coût historique et juste valeur »  : […] Ce qui distingue la comptabilité d'autres instruments de comptage, c'est qu'elle repose sur l'évaluation en monnaie. Celui qui compte le nombre des boîtes de conserve de toutes sortes posées sur les étagères d'une épicerie fait du pur comptage. Par contre, s'il donne à chacune de ces boîtes une valeur et calcule par sommation la valeur de l'ensemble, il fait de la comptabilité. Le problème de l'é […] Lire la suite

CONCURRENCE, économie

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ
  •  • 7 210 mots

Dans le chapitre « Concurrence monopolistique et différenciation des biens »  : […] Les biens offerts sur un même marché sont rarement homogènes, rigoureusement interchangeables. Leurs différences résultent d'une politique de production délibérée. Les offreurs souhaitent souvent se distinguer les uns des autres pour capter une clientèle, la fidéliser. Et les concurrents vantent leurs produits en termes de qualité et de performances d'utilisation pour conquérir et défendre des mi […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

  • Écrit par 
  • Henri GUITTON
  •  • 6 469 mots

Dans le chapitre « La science des richesses »  : […] L'ouvrage d' Adam Smith, La Richesse des nations , suggère une première définition de l'objet de la connaissance économique. Pourquoi n'y aurait-il pas, en effet, une science des richesses, comme il y a une science de la lumière, des astres ou des végétaux ? La difficulté est de savoir ce qu'est une richesse. Des biens matériels d'abord, mais aussi des services nécessaires à l'existence, voire au […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Théorie néo-classique

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 2 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le producteur et le consommateur »  : […] Le consommateur retire de la consommation de chaque bien une satisfaction, ce que l'économiste appelle l'utilité du bien. Comme il y a un effet de saturation, la satisfaction procurée par la consommation d'une unité supplémentaire de bien est de moins en moins importante. Par ailleurs, en regard de chaque acte de consommation, il faut mettre le désagrément du prix à payer pour acquérir le bien […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT ÉCONOMIE DE L'

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX
  •  • 6 152 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « John Dales et l'échange de droits de propriété »  : […] Dales (1968) attribue l'existence des externalités à une cause exclusive : l'absence ou la mauvaise définition des droits de propriété sur les biens. Les externalités, qui sont des interactions hors échange marchand, correspondent à une carence des droits de propriété sur le capital naturel. On peut voir là une reprise de l'idée des classiques (développée notamment par Jean-Baptiste Say) considér […] Lire la suite

ÉPARGNE

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 7 539 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les déterminants du niveau de l'épargne »  : […] Les équations n o  1, n o  2 et n o  3 se présentent comme des définitions comptables. Mais quel est l'enchaînement des causes et des effets ? L'épargne est-elle un résultat, ce qui reste du revenu disponible après les décisions de consommation ? Ou bien, au contraire, l'épargne est-elle déterminée positivement par les choix d'investissement financier des ménages, leur stratégie immobilière, leur […] Lire la suite

HABOUS BIENS

  • Écrit par 
  • Christine BARTHET
  •  • 417 mots

Importante en droit musulman, l'institution juridique à laquelle on donne le nom de warf , principalement dans les législations du Moyen-Orient, et celui de biens habous dans les États du Maghreb, trouve son origine, comme toutes les dispositions du fiqh , dans les préceptes révélés, recueillis par le livre sacré (Coran). Elle repose sur un ḥadīth rapportant une directive qui prévoit l'immobilisa […] Lire la suite

INVESTISSEMENT

  • Écrit par 
  • Richard DUHAUTOIS, 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 6 355 mots
  •  • 1 média

L'investissement est l'opération qui vise soit à maintenir, soit à accroître le stock de capital d'un agent économique. Par exemple, les ménages investissent lorsqu'ils achètent un logement, l'État investit lorsqu'il construit une route et les entreprises investissent lorsqu'elles achètent une machine. Cet article a pour objet l'investissement des entreprises, l'investissement productif. Le stock […] Lire la suite

MACROÉCONOMIE - Croissance économique

  • Écrit par 
  • Jean-Olivier HAIRAULT
  •  • 9 667 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Croissance et accumulation »  : […] La production consiste à transformer des ressources naturelles et des biens (les consommations intermédiaires qui disparaissent dans le processus productif) en d'autres biens (le produit final), en créant au passage de la valeur. Cette valeur ajoutée est obtenue grâce à la combinaison technique de facteurs de production, travail et outils de production. À l'inverse du travail, ces derniers font e […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE - Théorie microéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 6 000 mots
  •  • 1 média

La théorie microéconomique a pour objet l'étude des comportements économiques individuels et de leurs interactions dans les économies de marché, interactions analysées depuis Léon Walras dans le cadre de l'équilibre général. L'expression théorie microéconomique s'est imposée au milieu du xx e  siècle afin de faire la distinction avec celle de théorie macroéconomique qui concerne les relations entr […] Lire la suite

MICROÉCONOMIE - Économie du bien-être

  • Écrit par 
  • Emmanuelle BÉNICOURT
  •  • 4 768 mots

Dans le chapitre « Bien-être et utilité »  : […] En économie, la notion de bien-être est souvent réduite à son expression la plus simple, celle de la satisfaction procurée par la consommation de ce que l'on appelle des paniers de biens . Le théoricien suppose que le consommateur attribue une note à chaque panier de biens, de sorte que si le panier A lui procure plus de satisfaction que le panier B , alors la note attribuée à A est supérieure […] Lire la suite

PRINCIPLES OF ECONOMICS, Carl Menger - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre GARROUSTE
  •  • 1 189 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les prémices « autrichiennes » de l'analyse marginaliste »  : […] L'ouvrage de Carl Menger commence par une analyse générale des biens (premier chapitre) puis des biens économiques (deuxième chapitre). Cette analyse aura un grand retentissement sur la façon dont ses disciples analyseront les phénomènes économiques. Elle est fondée sur une approche en termes de hiérarchie des biens économiques, hiérarchie définie en termes de temporalité et de disponibilité. L'id […] Lire la suite

PRIX ET PRODUCTION, Friedrich von Hayek - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre GARROUSTE
  •  • 1 001 mots

Dans le chapitre « Une vision nouvelle de la macroéconomie »  : […] Dans cet ouvrage, l'idée centrale de Hayek est de considérer que la structure de la production est fondamentalement hétérogène, alors que Keynes analyse des agrégats économiques homogènes. Selon Hayek, les biens économiques sont différents et cette différence s'exprime par leurs places respectives dans le flux de valeurs qui va des moyens originels de production (les matières premières) aux biens […] Lire la suite

PRODUCTION, économie

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 408 mots

Dans le chapitre « Les contours de la production »  : […] La grande stabilité conceptuelle de la production comme activité économique contraste nettement avec la délimitation extrêmement variable de la production comme résultat de cette activité. Pour François Quesnay, seule l'agriculture est réellement productive parce qu'elle seule dégage un produit net. Adam Smith critique aussitôt cette délimitation étroite de la production. Il étend le caractère pro […] Lire la suite

Les derniers événements

2-24 octobre 2018 • Turquie - Arabie Saoudite • Disparition du journaliste Jamal Khashoggi.

, tout en ménageant le royaume. Dans le même temps, de nombreuses personnalités annulent leur venue au forum économique Future Investment Initiative organisé à Riyad du 23 au 25. Le 20, Riyad admet que Jamal Khashoggi a bien été tué lors d’une bagarre dans le consulat saoudien d’Istanbul [...] Lire la suite

12-18 août 2017 • États-Unis • Controverse sur la réaction du président Donald Trump au drame de Charlottesville.

Trump dénonce « cette énorme démonstration de haine, de sectarisme et de violence venant de diverses parties », semblant ainsi renvoyer dos à dos les extrémistes de droite et les antiracistes. Le 13, une déclaration de la Maison-Blanche précise que la dénonciation du président incluait, « bien sûr [...] Lire la suite

15-16 février 2017 • Union européenne - Canada • Ratification du CETA par le Parlement européen.

Le 15, le Parlement européen ratifie l’Accord économique et commercial global (AECG, ou Comprehensive Economic and Trade Agreement, CETA en anglais) entre l’Union européenne (UE) et le Canada, par 408 voix contre 254 et 33 abstentions. Le groupe Socialistes et démocrates se divise sur ce texte [...] Lire la suite

1er-30 décembre 2011 • Union européenne • Discussions sur la réforme du traité de Lisbonne.

» qui instaurera « plus de discipline, plus de solidarité, plus de responsabilité assumée devant les peuples et un véritable gouvernement économique ». Le 2, la chancelière allemande Angela Merkel présente au Bundestag le plan de sauvetage de l'euro qu'elle défendra devant le Conseil européen [...] Lire la suite

7-22 juillet 2011 • Belgique • Reprise des négociations en vue de la formation d'un gouvernement.

de faire cesser l'« inquiétude » qui se répand dans le pays et chez les partenaires européens de la Belgique. La situation, qui est selon lui « néfaste pour la démocratie », pourrait « affecter le bien-être économique » et « endommager notre position au sein de l'Europe et l'élan même de la construction [...] Lire la suite

4-24 février 2009 • États-Unis • Plans d'aide à la relance économique.

de l'Union, Barack Obama tente de convaincre les Américains du bien-fondé de ses mesures contre la crise économique. Il annonce qu'il va réduire de moitié le déficit public d'ici à 2013, il s'engage à réformer le budget de la Défense et promet des mesures pour la protection sociale, l'éducation et contre le réchauffement climatique.  [...] Lire la suite

2-4 octobre 2007 • Corée du Nord - Corée du Sud • Signature d'une « déclaration de paix et de prospérité ».

Le 2, le président sud-coréen Roh Moo-hyun traverse à pied la ligne de démarcation entre les deux Corées pour se rendre à Pyongyang, où il participe, avec son homologue nord-coréen Kim Jong-il, au deuxième sommet intercoréen (après celui de juin 2000), bien qu'officiellement l'état de guerre [...] Lire la suite

1er-21 juillet 2005 • Allemagne • Dissolution du Bundestag et convocation d'élections législatives anticipées.

mené à bien qu'au prix d'une « nouvelle légitimation » par les électeurs. La présidente de l'Union chrétienne démocrate (C.D.U.), Angela Merkel, dénonce la dégradation de la situation économique sous le gouvernement de la coalition S.P.D.-Verts, mettant notamment en avant les chiffres du chômage [...] Lire la suite

1er-3 février 2003 • France • Manifestation au sujet de la réforme des retraites.

, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin présente devant le Conseil économique et social les grandes lignes de la réforme des retraites qui doit être menée à bien « avant l'été ». Il ne remet pas en cause le système de la répartition ni l'âge légal de soixante ans pour le départ à la retraite [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc PÉNIN, « BIEN ÉCONOMIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bien-economique/