NÉTANYAHOU BENYAMIN (1949- )

Nétanyahou, homme politique

De retour en Israël en 1988, il est élu député sur la liste du Likoud et est propulsé vice-ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement dirigé par Itzhak Shamir. Lors du démarrage du processus de paix israélo-arabe, à la fin de 1991, à Madrid, il occupe le devant de la scène grâce à une remarquable maîtrise des médias et défend la ligne très circonspecte du Premier ministre Shamir. Après la défaite électorale de ce dernier en juin 1992 et sa retraite politique, Benyamin Nétanyahou prend la tête du Likoud. Les circonstances lui donnent rapidement l’occasion de s’affirmer comme le chef d’une opposition de combat.

La reconnaissance de l’OLP comme un partenaire de négociations et la signature de la déclaration de principes israélo-palestinienne en septembre 1993 par le gouvernement travailliste sont en effet considérées comme une trahison par Nétanyahou, qui rejette à l’époque toute perspective de compromis territorial en Cisjordanie et à Gaza. Cette position intransigeante se durcit avec la multiplication des attentats-suicides du Hamas à partir du printemps de 1994 et conduit le Likoud à engager une campagne de dénonciation du gouvernement. Ces protestations incessantes nourrissent un climat de violence exacerbée qui contribue à l’assassinat du Premier ministre Itzhak Rabin, en 1995. À ce moment, l’avenir politique de Benyamin Nétanyahou, leader d’une formation qui a entretenu la discorde civile, semble fort compromis ; mais un ultime retournement – les attentats islamistes de février-mars 1996 – lui permet de renverser la situation et de l’emporter sur le fil, face à Shimon Peres, lors des élections de mai 1996. Il devient pour la première fois chef du gouvernement, à la tête d’une coalition de droite dans laquelle les partis les plus extrémistes lui reprochent d’avoir signé, sous les auspices américains, l’accord de Wye River (1998) qui précise les modalités du redéploiement de l’armée israélien [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., Centre d'études et de recherches internationales-Sciences Po

Classification

Autres références

«  NÉTANYAHOU BENYAMIN (1949- )  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 175 mots
  •  • 58 médias

Dans le chapitre « « Gendarme du monde » ou « smart power » ? »  : […] Sur la scène internationale, outre les conflits au Moyen-Orient, les États-Unis doivent affronter le renouveau nationaliste de la Chine et la volonté de Vladimir Poutine de restaurer un pouvoir fort à Moscou et de renforcer l’influence de la Russie dans le monde. Nommée en janvier 2009 au poste stratégique de secrétaire d'État, Hillary Clinton formule le concept de «  smart power  » , combinaison […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2017

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 343 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Emmanuel Macron sur la scène internationale »  : […] Certains s’étaient inquiétés du manque d’expérience d’Emmanuel Macron en matière internationale. Ses premiers pas dans ce domaine leur ont donné tort. Sa crédibilité s’affirme rapidement au fil de plusieurs initiatives diplomatiques remarquées : discours sans complaisance devant Vladimir Poutine à l’occasion de la réception du président russe à Versailles (29 mai) ; savante combinaison d’amabilit […] Lire la suite

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Israël et le problème palestinien »  : […] La guerre d'Indépendance a provoqué un important bouleversement politique, mais également démographique. Si, en novembre 1947, on comptait près d'un million de Palestiniens sur le territoire de ce qui allait devenir Israël, à la fin des hostilités (décembre 1948-janvier 1949), ils ne sont plus que 180 000 sur le territoire du nouvel État. Les origines de ces déplacements (plus de 800 000 personne […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Israël. Ouverture d’une enquête de la CPI sur la situation en Palestine. 5 février - 3 mars 2021

créant la CPI. Israël ne l’a pas signé. Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou dénonce un « acharnement judiciaire » guidé par un « pur antisémitisme ». Le 3 mars, la procureure de la CPI Fatou Bensouda annonce qu’une enquête « sur la situation en Palestine » est ouverte depuis le 13 juin […] Lire la suite

Israël. Dissolution de la Knesset. 8-22 décembre 2020

Le 8, le principal rival du Premier ministre Benyamin Nétanyahou au sein du Likoud, l’ancien ministre Gideon Saar, annonce son départ de la formation et la fondation d’un nouveau parti. Le 22, le rejet par la Knesset d’un texte lié au vote du budget entraîne la dissolution de celle-ci et la chute […] Lire la suite

Israël – Arabie Saoudite. Visite secrète du Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou en Arabie Saoudite. 22 novembre 2020

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, accompagné du chef du Mossad Yossi Cohen, se rend secrètement à Neom où il rencontre le prince héritier Mohammed Ben Salman, en présence du secrétaire d’État américain Mike Pompeo. Cette rencontre rapportée par la presse israélienne […] Lire la suite

États-Unis – Israël. Visite du secrétaire d’État américain Mike Pompeo en Israël. 18-19 novembre 2020

Le 18, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, en visite dans l’État hébreu, rencontre, au côté du Premier ministre Benyamin Nétanyahou, le ministre bahreïni des Affaires étrangères Abdullatif bin Rachid al-Zayani, premier chef de la diplomatie d’un pays du Golfe à effectuer une visite […] Lire la suite

Soudan – Israël – États-Unis. Annonce d’un rapprochement entre le Soudan et Israël. 23 octobre 2020

Le président américain Donald Trump annonce le rapprochement entre le Soudan et Israël, mettant en scène une conférence téléphonique avec le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, son homologue soudanais Abdallah Hamdok et le chef du Conseil de souveraineté soudanais, le général Abdel […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain DIECKHOFF, « NÉTANYAHOU BENYAMIN (1949- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/benyamin-netanyahou/