BARCELONE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1992]Contexte, organisation, bilan

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 17 octobre 1986, lors de sa quatre-vingt-onzième session tenue à Lausanne, le C.I.O désigne Barcelone ville organisatrice des jeux Olympiques d'été de 1992 : au troisième tour de scrutin, la métropole catalane recueille quarante-sept voix, contre vingt-trois pour Paris, dix pour Brisbane et cinq pour Belgrade. Au regard de plusieurs éléments, cette décision apparaît des plus logiques. Tout d'abord, durant le traditionnel « grand oral » destiné à convaincre les « cardinaux » du C.I.O., la seule candidature réellement alternative, celle de Paris, est soutenue de manière vigoureuse mais sans doute quelque peu maladroite par le maire de l'époque, Jacques Chirac. De plus, le matin même, Albertville avait été désignée ville d'accueil des Jeux d'hiver de 1992, et confier Jeux d'été et Jeux d'hiver au même pays paraît désormais inconcevable. En outre, l'Espagne n'a jamais organisé les Jeux : en 1931, le choix du C.I.O. s'était porté sur Berlin, offrant les Jeux de 1936 à l'Allemagne, un pays qui lui semblait plus stable – cruelle erreur – que l'Espagne ébranlée par l'abdication du roi Alphonse XIII. En 1966, Madrid avait postulé pour les Jeux de 1972 ; mais, jugeant le dossier sans consistance et peu désireux de donner un nouveau souffle à l'Espagne franquiste, le C.I.O. avait choisi Munich. Enfin, même s'il a su demeurer en retrait durant les débats, Juan Antonio Samaranch, président du C.I.O. depuis 1981, est espagnol, catalan et barcelonais – un atout non négligeable.

Une fois la victoire fêtée sur les Ramblas, Barcelone doit relever un formidable défi urbanistique et organisationnel. Six années de travaux mettent la ville sens dessus dessous, mais la cité catalane se modernise afin de pouvoir accueillir dignement l'événement. Le maire, Pasqual Maragall, et le directeur exécutif des Jeux, Josep Miguel Abad, ne comptent ni leurs efforts ni les dépenses : 900 milliards de pesetas sont engl [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BARCELONE (JEUX OLYMPIQUES DE) [1992] - Contexte, organisation, bilan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/barcelone-jeux-olympiques-de-1992-contexte-organisation-bilan/