Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AVIATION Hélicoptères

Aéronef sustenté et propulsé par un ou plusieurs rotors, hélices de grand diamètre, auxquels est directement appliquée la puissance motrice, l'hélicoptère diffère de l'autogire, dont le rotor, libre sur son axe, tourne en autorotation sous l'effet de la vitesse d'avancement.

L'hélicoptère, lui, peut décoller ou se poser verticalement, faire du vol stationnaire prolongé, sans dommage pour l'environnement, tout en restant parfaitement contrôlable. Il est capable, aussi, de voler en tous sens, y compris sur le côté ou en arrière. Il demeure sûr en cas de panne de moteur, car il peut se poser en vol plané, avec son rotor en régime d'autorotation.

Ces aptitudes inégalées en ont fait l'instrument indispensable de tâches civiles et militaires variées dont le nombre croît sans cesse avec les progrès techniques et économiques.

Une apparition tardive, un développement rapide

Historique

L'hélice chinoise, jouet connu en Europe dès le Moyen Âge, fait remonter très loin dans le temps l'invention du rotor sustentateur. L'intérêt de son application à des machines volantes a été également perçu très tôt ; en témoignent les célèbres esquisses de Léonard de Vinci, les nombreux projets ou modèles volants apparus aux xviiie et xixe siècles et, en 1863, le Manifeste de l'autolocomotion aérienne de Nadar : « C'est l'hélice, la sainte hélice ! [...] qui va nous emporter dans l'air, comme la vrille entre dans le bois. »

Malheureusement, les premières tentatives de vol (les Français P. Cornu et L. Breguet en 1907) ne furent guère concluantes et la plupart des pionniers se tournèrent alors, Breguet le premier, vers l'avion, d'un abord moins difficile.

L'hélicoptère pose, en effet, de redoutables problèmes de puissance, de tenue mécanique, de pilotage, qui étaient hors de portée de la technique du temps.

De fait, le progrès fut lent jusqu'en 1936, malgré la persévérance des chercheurs : S. Petroczy et T. von Kármán en Autriche, H. Berliner et G. de Bothezat aux États-Unis, l'Espagnol R. P. de Pescara en France, C. d'Ascanio en Italie, E. Oemichen en France, M. Florine en Belgique, et bien d'autres...

Cependant, dès 1923, l' autogire, de conception mécanique plus simple, fut développé par l'Espagnol Juan de La Cierva, qui apporta des solutions très élégantes et fécondes au dessin des rotors.

La technique de l'hélicoptère s'affirma ensuite, avec les appareils de L. Breguet et R. Dorand (France, 1936), de H. Focke (Allemagne, 1938) et de I. Sikorsky (États-Unis, 1939). C'est ce dernier qui, en 1942, ouvrit l'ère industrielle, avec la production en série de son modèle R 4.

Hélicoptères - crédits : Terry Fincher/ Getty Images

Hélicoptères

L'hélicoptère put, enfin, dans les années 1950, donner toute sa mesure grâce au turbomoteur, léger, puissant, facile à monter. Les conflits de Corée, d'Algérie, du Vietnam confirmèrent sa valeur militaire et suscitèrent le développement d'une forte industrie spécialisée. Dans les années 1970, les besoins de la recherche et de l'exploitation pétrolières sur terre et en mer ont été l'occasion d'adapter et de produire des appareils civils de moyen tonnage à forte charge utile et offrant une distance franchissable améliorée. Leur utilisation intensive pour des raisons de rentabilité a contraint les industriels à progresser dans le domaine de la maintenance et des coûts d'exploitation. Par ailleurs, ayant tiré les leçons des conflits du début des années 1990 (guerre du Golfe), les constructeurs ont mis au point des hélicoptères de combat spécialisés pour la lutte antichar et le support des troupes au sol, de jour comme de nuit. Ces appareils ont été mis à l'épreuve dans les combats en Irak où ils ont joué un rôle primordial.

La production annuelle mondiale d'hélicoptères se situe aux[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ingénieur général de l'armement, ancien directeur de la division hélicoptères de la société Aérospatiale
  • : ingénieur de l'École centrale de Lyon, docteur-ingénieur, chargé de cours à l'École nationale supérieure d'ingénieurs de construction aéronautique

Classification

Pour citer cet article

Louis François LEGRAND et Pierre ROUGIER. AVIATION - Hélicoptères [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Hélicoptères - crédits : Terry Fincher/ Getty Images

Hélicoptères

Hélicoptère EH-101 Merlin - crédits : AgustaWestland

Hélicoptère EH-101 Merlin

Hélicoptère Eurocopter Tigre - crédits : Eurocopter

Hélicoptère Eurocopter Tigre

Autres références

  • ANTENNES, technologie

    • Écrit par
    • 5 197 mots
    • 7 médias

    Les possibilités offertes par la propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux naturels sont exploitées à des fins multiples : radiodiffusion, télévision, radar, télécommunications, radionavigation...

    Dans toutes ces applications, l'antenne désigne ce composant indispensable au...

  • ANTONOV An-22, avion

    • Écrit par
    • 802 mots
    • 1 média

    L’Antonov An-22 est un avion-cargo soviétique tout-terrain qui a inauguré l’ère des « poids lourds » de l’air.

    Le 16 juin 1965, au Bourget, les visiteurs du plus grand salon mondial de l’aéronautique et de l’espace assistent à l’arrivée spectaculaire d’un mastodonte, l’Antonov An-22...

  • AURIOL JACQUELINE (1917-2000)

    • Écrit par
    • 572 mots
    • 1 média

    Première femme à franchir le mur du son en Europe, la Française Jacqueline Auriol, rivale et amie de l’Américaine Jacqueline Cochran, a été l’une des grandes aviatrices du xxe siècle.

    Née Douet à Challans (Vendée) le 5 novembre 1917, Jacqueline Auriol est brevetée pilote de tourisme...

  • AVION BRITANNIQUE À RÉACTEUR

    • Écrit par
    • 234 mots
    • 1 média

    Le Gloster E 28-39, premier avion à réaction britannique, accomplit, le 15 mai 1941, au-dessus de Cranwell, son premier vol (17 min), piloté par Jerry Sawyer. Le moteur à réaction, ou turboréacteur, a été conçu par l'ingénieur et inventeur britannique Frank Whittle (1907-1996),...

  • Afficher les 82 références