AUTOMÉDICATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans son sens strict, le terme automédication signifie utiliser des médicaments sans ordonnance. Dans ce cas, le malade fait lui-même le diagnostic de sa maladie et établit lui-même la prescription, choisissant son médicament et sa posologie. Mais l'automédication concerne aussi dans un sens plus large le fait, pour un patient, de modifier la prescription établie par le médecin soit dans la dose, soit dans la durée d'administration, soit encore en ajoutant ou en retirant un ou plusieurs médicaments au traitement codifié sur l'ordonnance.

Les risques de l'automédication sont essentiellement de trois ordres : traiter efficacement un ou des symptômes sans traiter la cause et laisser ainsi évoluer une maladie qui peut aboutir à des lésions irréversibles si elle n'est pas diagnostiquée à temps ; provoquer la survenue d'effets indésirables qui peuvent avoir des conséquences graves, mais qui, même bénins, aboutissent à créer une nouvelle pathologie ; créer ou entretenir des pharmacodépendances.

L'automédication est ainsi une imprudence, car il est admis qu'il n'existe pas de médicament à la fois véritablement actif et totalement inoffensif, et les dangers éventuels de toute substance utilisée dans un but thérapeutique doivent être connus de ceux qui pensent pouvoir en user de leur propre chef ou les diffuser dans leur entourage. Cela pose, entre autres, le problème des nombreuses plantes ou préparations empiriques ou industrielles à base de plantes ou des substances naturelles vendues dans les magasins comme parfaitement atoxiques parce que naturelles, et qui conduisent périodiquement à des accidents.

Nous donnerons quelques exemples, parmi les plus fréquemment constatés, où la méconnaissance et/ou le non respect des règles de prescription entraîne(nt) des conséquences fâcheuses. C'est le coronarien qui augmente la dose d'hypolipidémiant parce que son dernier contrôle de taux de cholestérol lui semble trop élevé et qui prend en même temps des antico [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : responsable du centre de pharmacologie au centre hospitalier intercommunal de Créteil

Classification


Autres références

«  AUTOMÉDICATION  » est également traité dans :

REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 8 032 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Contexte social »  : […] Exportée des États-Unis, la société de consommation fut le fait, tant d'une classe moyenne axée sur l'élévation du niveau de vie, que de multinationales misant sur la démocratisation de produits de luxe, la réduction des marges bénéficiaires se trouvant plus que compensée par de considérables augmentations du volume des ventes. L'agroalimentaire participa de cette option, plus ou moins contemporai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reach/#i_80587

Pour citer l’article

Edith ALBENGRES, « AUTOMÉDICATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/automedication/