ASKIA MOHAMMED (1443-1538) empereur du Songhaï (1493-1529)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À peine Sonni Ali est-il mort (1492) que l'empire Songhaï connaît un changement de dynastie. Son fils, Sonni Baro, est évincé par la faction pro-islamique de son armée dès 1493. L'empereur, Mohammed Silla ou Touré, prend le titre d'askia et fonde une nouvelle dynastie. Il adopte une politique d'islamisation, s'entoure de lettrés originaires de Tombouctou et, une fois que son autorité est suffisamment assise, il entreprend le pèlerinage à La Mecque (1496-1497). Après Sonni Ali, Askia Mohammed est l'organisateur de l'empire Songhaï. Imposant son autorité jusqu'au Sénégal, il isole le Mali moribond et défait les Peuls du Fouta-Toro. À l'est, il étend son pouvoir sur le Dendi et sur une partie du pays haoussa, bat les Touareg et s'empare d'Agadès. Cet immense empire est divisé en quatre vice-royautés et plusieurs gouvernorats. Une armée de métier, formée d'esclaves et de prisonniers de guerre, est constituée et assure le maintien de l'ordre dans tout le pays. Une flottille sur le Niger, axe politico-économique de l'empire, complète le dispositif militaire.

Pour améliorer les rendements de l'agriculture, Askia Mohammed ordonne des travaux d'irrigation le long du Niger et fait venir des jardiniers juifs du Touat. Il unifie les poids et mesures dans tout l'empire. Les salines de Taghaza, qui sont sous son contrôle, fournissent tout le Soudan en sel. Des commerçants tripolitains s'installent à Tombouctou et à Gao. Mais, malgré cette organisation politique et économique complexe, le Songhaï ne maintient son unité qu'au prix d'expéditions incessantes sur des confins toujours en révolte. Des populations entières sont massacrées ou emmenées en esclavage par les armées d'Askia. Le Songhaï ne résiste à ces forces divergentes que grâce à l'efficacité de son organisation militaire.

En 1529, âgé de quatre-vingt-six ans, presque aveugle, Askia Mohammed est déposé par Moussa, l'un de ses fils. À sa mort en 1538, il laisse un empire immense mais menacé et qui s'effondrera un demi-siècle plus tard.

—  Alfred FIERRO

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur à la Bibliothèque nationale

Classification


Autres références

«  ASKIA MOHAMMED (1443-1538) empereur du Songhaï (1493-1529)  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Religions

  • Écrit par 
  • Marc PIAULT
  •  • 9 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Conquêtes marocaines dans l'Ouest africain (XIe-XVIe s.) »  : […] La pénétration s'est faite lentement dès la fin du viii e  siècle, mais c'est surtout à partir du xi e  siècle que l'islam a commencé à jouer un rôle dans l'histoire des sociétés et des formations politiques africaines. À l'ouest, les Almoravides, disciples berbères d'Ibn Yacin, partent à la conquête du premier grand empire noir connu, le Ghana, qu'ils détruisent, convertissant ses populations Sar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-religions/#i_12761

CHUTE DE L'EMPIRE SONGHAY

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 205 mots

L'Empire songhay avait été fondé à partir de Gao, dans la seconde moitié du xv e  siècle, par Sonni Ali. Il s'étendait sur la moyenne vallée du Niger et ses confins sahariens. Sans posséder les régions aurifères, plus méridionales, il exportait une partie de l'or par les villes commerçantes de Jenné et Tombouctou, qui étaient aussi d'importants foyers de culture musulmane. Son caractère islamique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chute-de-l-empire-songhay/#i_12761

EMPIRE SONGHAY - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 166 mots

1353 Passage d'Ibn Battuta à Gao, qui dépend alors de l'empire du Mali. 1400 Un roi de Gao attaque le Mali, ce qui indique que le royaume s'est détaché de l'empire. 1464-1492 Règne de Sonni Ali à Gao. Conquête de Tombouctou et de Jenné. 1493 Renversement de la dynastie des Sonni par celle des Askia, plus strictement musulmane. 1493-1528 Règne d'Askia Mohammed. Conquête sur le Mali de la moyen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-songhay-reperes-chronologiques/#i_12761

SONGHAÏ ou SONGHAY EMPIRE

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 437 mots
  •  • 1 média

Comme celle du Mali, l'origine du Songhaï est obscure. C'est à Koukia, sur le Niger, en aval de Gao que vit la population Songhaï. La chefferie appartient aux Dia. Vers l'an 1000, l'un d'eux se convertit à l'islam et transfère la capitale à Gao, mieux située sur le Niger, au débouché d'une des grandes voies du commerce transsaharien. Le Songhaï passe dans l'obédience du Mali à la fin du xiii e  si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/songhai-songhay/#i_12761

Pour citer l’article

Alfred FIERRO, « ASKIA MOHAMMED (1443-1538) - empereur du Songhaï (1493-1529) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/askia-mohammed/