ARCHITECTURE (Matériaux et techniques)Bois

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le bois offre au constructeur une matière presque universellement répandue à laquelle ses caractéristiques spécifiques, sa souplesse d'emploi et sa diversité ouvrent un immense champ d'application. Employé seul, combiné à d'autres matériaux, utilisé brut ou transformé par divers procédés, il a répondu dès la préhistoire aux besoins de l'homme, et peut aujourd'hui atteindre aux niveaux de technicité les plus sophistiqués. Habitat individuel ou collectif, ouvrages de défense ou engins de siège, ouvrages d'art, bâtiments publics, civils ou culturels, abri des activités agricoles ou pré-industrielles : les exemples ne manquent pas, dans le passé ou à notre époque, d'édifices comportant des structures en bois. En dictant par ses caractéristiques propres les formes de l'architecture, ou en se pliant à la conception du maître d'œuvre, ce matériau vivant instaure un dialogue fécond avec l'homme.

Les caractéristiques du matériau

Le bois d'œuvre, par sa texture fibreuse et sa densité variable, peut travailler, à la différence de la plupart des autres matériaux, à la traction, à la flexion et à la compression, selon des paramètres qui dépendent des essences utilisées, des sections choisies, et du mode de débit pratiqué. La fibre, le « fil » du bois, dicte pour une bonne part le meilleur usage de ces trois aptitudes : « bois de fil » de faible section pour le travail à la traction : de forte section pour le travail en flexion ; « bois debout » de section importante pour le travail en compression. Les assemblages utilisés dans la mise en œuvre se fondent pour une large part sur la primauté accordée à l'une ou l'autre de ces aptitudes. Le faible poids spécifique du bois est également à ranger au nombre de ses avantages ainsi que la facilité de son acheminement souvent effectué par flottage. Sa légèreté lui permet en outre une mise en œuvre rapide avec une main-d'œuvre réduite. Ces données expliquent l'usage du bois dans l'architecture « éphémère » : de la hutte du charbonnier aux extraordinaires édifices mis en place pour quelques jours à l'occasion de grands événements comme au xvie siècle les « entrées » royales dans les villes, où la réalisation des arcs de triomphe et autres décors était confiée aux meilleurs architectes.

Le bois d'œuvre judicieusement utilisé se conserve admirablement. L'eau, les insectes xylophages et surtout le feu sont ses principaux ennemis. Si de nombreuses essences se conservent parfaitement en immersion totale, elles supportent mal les intempéries et les remontées capillaires. Mais le choix d'essences adaptées et l'utilisation de traitements insecticides et fongicides permettent d'obtenir une longévité remarquable des constructions en bois. Si l'incendie reste bien sûr le facteur de destruction le plus redoutable, il faut cependant tempérer cette affirmation par l'étonnante stabilité au feu des structures de bois, qui subissent sans perte importante de leur résistance mécanique une lente calcination de la surface ; celle-ci forme alors un écran carboné, bon isolant du matériau en profondeur. Les structures métalliques et le béton armé sont paradoxalement beaucoup plus fragiles au feu. La prise en compte de ce facteur de dégradation possible a donc engendré des formes architecturales spécifiques et des technologies particulières.

Le choix des essences – liées à l'abondance locale – et l'utilisation des bois de résineux ou de feuillus sont des éléments déterminants dans l'élaboration des techniques et des formes. Les résineux fournissent en général des bois rectilignes et de section homogène, bien adaptés aux ossatures simples et à la construction des murs par empilement. À l'inverse, les feuillus produisent des bois d'une grande variété de sections : quelques pièces de fort équarissage et de nombreuses pièces de faible section permettent la mise en œuvre d'une ossature principale dans laquelle s'inscrivent des armatures secondaires, conception de base du pan de bois.

Types de murs-palissades

Dessin : Types de murs-palissades

La paroi de bois. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Construction d'un chalet par empilement (Haute-Savoie)

Dessin : Construction d'un chalet par empilement (Haute-Savoie)

la paroi de bois. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Types de murs-palissades

Types de murs-palissades
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Construction d'un chalet par empilement (Haute-Savoie)

Construction d'un chalet par empilement (Haute-Savoie)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Reconstitution d'une habitation scandinave

Reconstitution d'une habitation scandinave
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Assemblages (1)

Assemblages (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 22 médias de l'article


Écrit par :

  • : conservateur régional des Monuments historiques de Basse-Normandie

Classification

Autres références

«  ARCHITECTURE  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

L'architecture a toujours constitué une discipline frontière entre art et technique. Ce statut ambigu rend son abord plus complexe que pour d'autres disciplines. Dans un tel contexte, peut-être faut-il commencer par s'interroger sur ce qui fait l'intérêt architectural d'un édifice. À quels impératifs contradictoires s'agit-il de répondre pour faire œuvre d'architecture ? À la fois théorique et pra […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et philosophie

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 451 mots

Elles n'ont pas manqué, les tentatives extérieures de confrontation (et d'assimilation) de l'architecture et de la philosophie. Il s'agit le plus souvent d'entreprises conciliatrices, qui posent au départ l'architecture d'un côté et la philosophie de l'autre, et qui visent à montrer la fusion progressive des deux disciplines initialement séparées en un s […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 907 mots
  •  • 6 médias

Comme production matérielle, mais aussi comme art investi d'une finalité expressive, l'architecture entretient de nombreux rapports avec les sciences et les techniques. De tels rapports peuvent être rangés sous deux rubriques. L'architecture fait tout d'abord appel à des savoirs et à des procédés scientifiques et techniques qui interviennent directement dans la conception et la réalisation des édi […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 577 mots
  •  • 10 médias

Plus que tout autre créateur artistique, l'architecte est solidaire du milieu où il vit, de la société dont il exprime le caractère, qu'il travaille en conformité avec elle ou en opposition avec son temps. La création architecturale a ses exigences qui limitent les possibilités infinies de l'imagination ; elle ne peut négliger les structures politiques, sociales et économiques dont elle n'est souv […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

À côté des impératifs esthétiques et techniques, les problèmes d'usage occupent une place importante au sein de la discipline architecturale. Constitutive de l'espace urbain, présente en des points névralgiques du territoire qu'elle contribue à structurer, l'architecture possède une portée sociale qui transcende les spécificités de telle ou telle commande ; elle est inséparable d'une prise en comp […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Acier

  • Écrit par 
  • Philippe BOUDON
  •  • 3 249 mots
  •  • 9 médias

L'acier est un remarquable matériau de construction, qui peut supporter les charges les plus lourdes et couvrir avec des sections réduites des portées immenses. Dès les débuts de son utilisation, il permit de réaliser des œuvres extrêmement hardies et de battre des records de hauteur (379 m à l'Empire State Building) ou de portée (1 200 m au pont de Golden Gate). Le rôle que le métal a joué dans l […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Béton

  • Écrit par 
  • Bernard HAMBURGER
  •  • 3 185 mots
  •  • 4 médias

Le béton de ciment armé est un matériau constitué d'agrégat (sable, gravier) et coulé dans des coffrages autour d'armatures en acier.Depuis son invention vers 1850, il est devenu un des matériaux de construction les plus utilisés. Les architectes l'ont considéré comme le symbole de […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Brique et pierre

  • Écrit par 
  • Josiane SARTRE
  •  • 4 582 mots
  •  • 1 média

« Le château est tout blanc !  / Cela repose des briques rouges de nos pères. » C'est ainsi que Paul Morand imagine dans La Nuit de Vaux-le-Vicomte l'étonnement des invités devant la blancheur du château en pierre, lors de la fête du 17 août 1661 donnée par Fouquet à Louis XIV. L'écrivain se fait l'écho de la croyance de chacun d'entre nous, aujourd'hui encore, que l'architectu […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Fer et fonte

  • Écrit par 
  • Henri POUPÉE
  •  • 4 348 mots
  •  • 8 médias

Depuis plus d'un siècle, les métaux ont conquis, dans l'industrie du bâtiment, une place prépondérante ; en particulier l'acier, qui a permis d'élever des structures à niveaux multiples et grâce auquel on couvrira sans doute des portées de plusieurs kilomètres sans supports intermédiaires. Il ne faut pas l'oublier, ces résultats impressionnants sont le fruit d'une longue suite d'expériences : un […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Plastique

  • Écrit par 
  • Hubert TONKA
  •  • 3 124 mots

Il est devenu banal de souligner, à propos de l'« architecture en plastique », que, bien qu'on en parle beaucoup, les réalisations de ce type sont rares et en restent au stade expérimental.Au contraire, les statistiques relatives à la construction mettent en évidence une grande progression dans l'emploi des plastiques.Il est clair que l'expression « archi […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Yves LESCROART, « ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Bois », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-bois/