ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Michel de Boüard, un pionnier de l’archéologie médiévale

Michel de Boüard, un pionnier de l’archéologie médiévale
Crédits : archives du CRAHAM

photographie

Archéologie du bâti : l’abbatiale de Cluny

Archéologie du bâti : l’abbatiale de Cluny
Crédits : Relevé: Ghislaine Macabre, Anne Baud, Anne Allimand ; Encrage: Cécile Frémiot de Mauroy ; DAO : Auriane Lorphelin

dessin

Archéologie préventive : Bourges (Cher)

Archéologie préventive : Bourges (Cher)
Crédits : Une terre d’Images ; Bourges Plus

photographie

Vue restituée du castrum d’Andone (Villejoubert, Charente)

Vue restituée du castrum d’Andone (Villejoubert, Charente)
Crédits : Luc Bourgeois

photographie

Tous les médias


Premiers résultats et nouvelles orientations

Fonder un discours autonome

En France, l’archéologie médiévale demeure enseignée dans le cadre de l’histoire et de l’histoire de l’art, qui ont présidé à sa naissance. Elle a assez naturellement acquis sa légitimité en répondant à des questionnements venus de deux disciplines, même si ces problématiques se sont souvent avérées mal adaptées à la nature particulière des sources archéologiques. L’archéologie médiévale a donc progressivement élaboré des cadres d’enquête adaptés aux sources qu’elle mettait au jour. Elle a aussi construit des chronologies capables de rendre compte des grandes ruptures de l’histoire de l’occupation du sol et des techniques, qui n’ont souvent guère de rapport avec les découpages historiques traditionnels (la période mérovingienne, le haut Moyen Âge des historiens ou « l’époque romane » des historiens de l’art…). Le but de cette jeune discipline restant de produire un discours historique, il serait toutefois absurde de ne pas articuler ses résultats aux données fournies par l’histoire et l’histoire de l’art. La nécessaire autonomie du raisonnement archéologique doit déboucher sur un dialogue entre les disciplines, que les données matérielles viennent enrichir, conforter ou infirmer.

De nouveaux champs d’action

D’abord cantonnée aux vestiges conservés dans le sous-sol, l’archéologie médiévale a progressivement adapté à d’autres espaces les méthodes expérimentées par la fouille. À partir de la fin des années 1980, on commença à appliquer aux monuments demeurés en élévation les méthodes de l’analyse stratigraphique. Cette archéologie du bâti, qui considère chaque élément constituant l’histoire d’un bâtiment comme une couche archéologique, permet de mettre en évidence son état primitif et toutes les transformations successives dont il a été l’objet, en fondant cette évolution sur des datations absolues (radiocarbone, dendrochronologie, archéomagnétisme). L’étude de l’origine des matériaux et de leur mise en œuvre ou l’analyse des aménagements annexes fo [...]

Archéologie du bâti : l’abbatiale de Cluny

Archéologie du bâti : l’abbatiale de Cluny

Dessin

Transept sud de l'abbatiale de Cluny (Saône-et-Loire). Élévation du mur ouest, relevé des élévations intérieures et nature des matériaux de construction. 

Crédits : Relevé: Ghislaine Macabre, Anne Baud, Anne Allimand ; Encrage: Cécile Frémiot de Mauroy ; DAO : Auriane Lorphelin

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : professeur d'archéologie médiévale, université Caen-Normandie

Classification


Autres références

«  ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE  » est également traité dans :

ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Aménagement des sites

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN, 
  • Jean-François REYNAUD
  •  • 5 938 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Yorvik Center (York) »  : […] Tout aussi exceptionnelle est la solution adoptée à York (Grande-Bretagne) pour faire comprendre la vie quotidienne au temps des Vikings à partir des fouilles d'un habitat viking sur le site de Copper Gate (dir. R. Hall). York, cité romaine (Eburacum), puis saxonne ( vii e -viii e  siècle, Eoforvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-archeologie-et-societe-amenagement-des-sites/#i_81034

ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Archéologie du temps présent

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 4 856 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Naissance de l'« archéologie historique » »  : […] Cet intérêt pour le présent est venu par plusieurs voies. Il se manifeste en particulier aux États-Unis, où d'importants débats méthodologiques eurent lieu à partir des années 1960. On sait que l'archéologie n'a pas pour seule fonction la connaissance du passé ; elle sert aussi à la construction d'un passé, réel ou imaginaire et la plupart du temps les deux à la fois, pour chaque nation, qu'elle s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-archeologie-et-societe-archeologie-du-temps-present/#i_81034

AUSTRASIE, LE ROYAUME MÉROVINGIEN OUBLIÉ (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

Longtemps, les débuts du Moyen Âge ont eu mauvaise presse. C’était la période des « invasions barbares », des « rois fainéants » et de leurs sanglantes querelles de famille : « le despotisme tempéré par l’assassinat », écrivait Fustel de Coulanges. Il est vrai qu’il s’agissait de dynasties germaniques, un fait difficile à enseigner dans une école républicaine née de la défaite de 1870 face à l’Al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/austrasie-le-royaume-merovingien-oublie/#i_81034

CAUMONT ARCISSE DE (1801-1873)

  • Écrit par 
  • Maylis BAYLÉ
  •  • 965 mots

Né à Bayeux, archéologue, géologue, Arcisse de Caumont est surtout connu pour son rôle dans le développement de l'histoire de l'art médiéval au xix e siècle. Lorsqu'en 1821 il entre à l'université de Caen pour suivre les cours d'histoire naturelle de J.-V. Lamouroux et l'enseignement de l'abbé Gervais de La Rue, alors maître incontesté de l'histo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arcisse-de-caumont/#i_81034

COCHET JEAN BENOÎT DÉSIRÉ (1812-1875)

  • Écrit par 
  • Laurence FLAVIGNY
  •  • 1 069 mots

Archéologue normand, l'abbé Cochet s'est surtout attaché à l'étude des nécropoles datant d'une période comprise entre le ~ i er siècle et le xiii e siècle. Il est l'un des précurseurs de l'archéologie mérovingienne. Né à Sanvic, dans la banlieue du Havre, dans une famille modeste, Jean Benoît Dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-benoit-desire-cochet/#i_81034

DES FRANCS AUX MÉROVINGIENS (expositions)

  • Écrit par 
  • Claude SEILLIER
  •  • 1 301 mots

Après les querelles souvent dépassées qui ont marqué, en 1996, l'« année Clovis », deux expositions fondées sur les acquis de l'archéologie ont fait très opportunément le point des connaissances : Les Francs . Précurseurs de l'Europe , au musée du Petit Palais à Paris, pour le demi-millénaire qui s'écoule de l'apparition des Francs à la fin du royaume m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-francs-aux-merovingiens/#i_81034

GERMAINS ORIENTAUX, archéologie et art

  • Écrit par 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 4 230 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'époque des grandes migrations et le haut Moyen Âge (dernier tiers du IVe s.-VIIe s.) »  : […] En 375, l' invasion des steppes d'Europe orientale par les Huns , venus de la région de la Volga, provoque un déséquilibre des forces politiques du monde barbare. Elle déclenche les premières migrations qui vont profondément changer la carte politique et ethnique de l'Europe. Les Germains orientaux prennent une part active à la première phase des grandes migrations (entre 375 et 454), de telle so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germains-orientaux-archeologie-et-art/#i_81034

GLACIÈRE, architecture

  • Écrit par 
  • Christophe MORIN
  •  • 2 679 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Une histoire ancienne »  : […] Les témoignages les plus anciens de l'utilisation de la glace remontent au v e  siècle avant J.-C. où en Chine le Che-King , recueil de chansons populaires, mentionne l'existence de glacières. La glace était alors utilisée pour la conservation des aliments et la forme des glacières se rapprochait, semble-t-il, des constructi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glaciere-architecture/#i_81034

HABITAT - L'habitat rural en Occident (XIe-XIXe s.)

  • Écrit par 
  • Jean CHAPELOT
  •  • 4 318 mots

Dans le chapitre « L'infraconstruction du haut Moyen Âge »  : […] Un trait fondamental caractérise l'habitat rural européen, de l'âge du fer au haut Moyen Âge : ordinairement construit en matériaux périssables, il n'est pas fait pour durer et pour être transmis, de génération en génération. Sans doute, dans l'ensemble des provinces romanisées et notamment dans la moitié sud de l'Europe, l'intermède de l'Empire romain modifie-t-il quelque peu cette situation en i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitat-l-habitat-rural-en-occident-xie-xixe-s/#i_81034

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La sculpture monumentale »  : […] À la fin du xi e  siècle, c'est-à-dire au moment où apparaît l'église romane pleinement constituée, la sculpture met au point ses programmes iconographiques, ses formes et ses principes de composition. Cette coïncidence chronologique n'est pas fortuite : elle exprime l'interdépendance entre l'architecture et la sculpture, qui tient aux caractères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_81034

SAINT-DIZIER, archéologie

  • Écrit par 
  • Cécile PARÉSYS, 
  • Marie-Cécile TRUC
  •  • 427 mots
  •  • 1 média

Au début de l'année 2002, un habitat carolingien ainsi que trois riches sépultures mérovingiennes ont été fouillés au sud-est de Saint-Dizier (Haute-Marne). Si une grande partie de l'habitat était déjà bien documentée par des fouilles menées de 1991 à 1993, en revanche la découverte de sépultures fut inattendue. Ces inhumations comprennent deux tombes masculines et une féminine, et une sépulture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-dizier-archeologie/#i_81034

Voir aussi

Pour citer l’article

Luc BOURGEOIS, « ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-medievale/